Le village de Kamikatsu   上勝町

Date de publication :
Ces poubelles bleues contiennent des déchets combustibles, "moeru gomi"

Ces poubelles bleues contiennent des déchets combustibles, "moeru gomi"

Les rizières de Kamikatsu

Les rizières de Kamikatsu

Nature autour de Kamikatsu

La nature autour de Kamikatsu

Kamikatsu ou la fin des déchets

Kamikatsu est un village situé dans la préfecture de Tokushima, sur l'île de Shikoku. Il est à la pointe du recyclage des déchets depuis 2003, avec 80% de recyclage des déchets produits. Retour sur une bourgade qui ambitionne d'atteindre le 100% recyclage d'ici les Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020.

Un programme particulièrement rigoureux

En 2003, la municipalité de Kamikatsu, un petit bourg de 1 700 habitants, a mis en place un programme de recyclage. Au total, il existe 45 catégories différentes de déchets qui doivent être séparés, des catégories dont la précision est très loin de notre petit tri. Ainsi, une bouteille en plastique ne doit pas être jetée directement dans son bac réservée, elle doit d'abord être dégagée de son étiquette et être débarrassée de son bouchon, chacun prenant place dans un compartiment différent. Le carton, le papier, les flyers ou les magazines n'appartiennent pas au même groupe et doivent être chacun mis dans un bac particulier. Une vraie gymnastique à acquérir !

À voir : Le tri sélectif au Japon

Mairie de Kamikatsu

Mairie de Kamikatsu

Au Japon, les canettes et bouteilles sont recyclées.

Au Japon, les canettes et bouteilles sont recyclées.

Des citoyens pro-actifs

Ce programme, au-delà du nombre de catégories de déchets qu'il implique, nécessite par ailleurs la participation active des citoyens de la ville. En effet, ce sont les habitants qui nettoient les déchets qui seraient entrés en contact avec des aliments, rincent les bouteilles usagées et veillent à la propreté des déchets en gérénal. Par ailleurs, après le tri, ils transportent eux-mêmes les bacs au centre de recyclage, ouvert 7 jours sur 7 et sur lequel un seul employé est en charge de la supervision des activités. À noter qu'à côté, les déchets alimentaires sont aussi compostés.

Lire aussiTokyo 2020 : des médailles fabriquées en métaux recyclés

Tout cela fonctionne, puisque non seulement 80% des déchets sont recyclés, mais en plus, la réussite économique est au rendez-vous. Il a été estimé que ce programme a permis de faire baisser les coûts du traitement des déchets de plus de 65% par rapport à l'époque où ils étaient brûlés dans un incinérateur !

Des programmes parallèles

Le programme de recyclage de Kamikatsu ne s'est pas arrêté à cette réussite. Il existe un deuxième étage de la fusée, avec le développement de nouvelles initiatives. Depuis deux ans, un label "Zero Waste Accreditation" a été créé ; les commerçants de la ville peuvent l'obtenir s'ils répondent aux critères de tri et de recyclage et se projettent sur un avenir zéro déchet. Un centre dit de "kuru kuru" a aussi vu le jour : les habitants de la ville peuvent y déposer des objets dont ils souhaitent se débarrasser mais qui peuvent être réutilisés par d'autres, objets qui peuvent ensuite être acquis gratuitement.

À découvrir : Dekiru, c'est possible, le film documentaire

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs