Le village d'Umaji   馬路村

Date de publication :
Umaji est recouvert à 96% de forêts

Umaji est recouvert à 96% de forêts

Le yuzu est le produit phare du village d'Umaji

Le yuzu est le produit phare du village d'Umaji

Le chemin de fer de la forêt traverser le village d'Umaji du nord au sud jusqu'au littoral

Le chemin de fer de la forêt traverser le village d'Umaji du nord au sud jusqu'au littoral

Au pays des cèdres

Umaji est un village de montagne situé à l'Est de la préfecture de Kôchi, à la frontière avec celle de Tokushima, sur l'île de Shikoku. Le bourg est entouré d'une des plus belles forêts de cèdres de tout le Japon.

Le village d'Umaji offre au visiteur l'image d'un Japon rural, loin des grandes métropoles, riche en ressources naturelles. Étendu sur plus de 160 km2, il est recouvert à 96% de forêt. Umaji vit ainsi de sylviculture et d'agriculture, deux activités qui ont permis au village de prospérer à travers les époques. Peuplé de 900 habitants, Umaji ne compte ni route nationale, ni feu de circulation, ni même de konbini ! Jadis séparé en deux, le bourg comprend deux parties : Yanase au nord, et Umaji au sud.

Un cèdre géant

La région d'Umaji bénéficie d'un climat à la fois humide, avec plus de 3 000 mm de précipitations par an, et chaud, donc propice à une végétation luxuriante. Résultat : une grande forêt, l'une des plus belles de l'Archipel, où l'on peut admirer les "cèdres Yanase". Âgés de 200 à 300 ans, d'un diamètre de 2 mètres et culminant à 50 mètres de haut, ces cèdres sont devenus l'emblème de la préfecture de Kôchi. L'un d'eux notamment, à Senbonyama, au nord du village, fait partie de la liste nationale des "100 géants de la forêt" ! Patrimoine naturel du Japon, la forêt de Yanase fait l'objet d'un plan de sauvegarde. 

Le chemin de fer de la forêt

De 1907 à 1963, bûcherons, charpentiers et marchands empruntaient la ligne Shinrin tetsudô, "Chemin de fer de la forêt". Longue de 40 km, elle relie Yanase et Umaji à la ville portuaire de Tano. La ligne contribua au développement industriel mais aussi culturel et politique de la région. Tombée en désuétude, La Shinrin tetsudô est aujourd'hui dédié aux touristes. Le train d'époque, avec sa locomotive à vapeur, constitue un moyen amusant de visiter le village et sa forêt. Rendez-vous devant Umaji onsen pour prendre votre ticket. Billet Adulte : 400 yen (3 €) / Enfant : 300 yen (2,50 €). De 8h30 à 16h30.

Umaji onsen

Si Umaji n'a pas toutes les commodités d'une ville japonaise, le village a tout de même sa source thermale, Umaji onsen, idéale pour se délasser après une journée d'excursion. Les bains ont même vue sur la rivière et sur la montagne alentour. Ouvert de 10h à 21h. Adulte : 600 yen (5 €) / Enfant : 300 yen (2,50 €).

Des champs de yuzu

Le village d'Umaji est traditionnellement spécialisé dans la culture du yuzu, cet agrume asiatique aux arômes citronnés utilisé dans la cuisine japonaise. Umaji en a fait sa marque de fabrique et le produit de base de ses spécialités, notamment le chirashi-zushi au yuzu, le vinaigre de yuzu et autres boissons aromatisées. Chaque année au mois de novembre, les villageois se rassemblent dans les champs de yuzu pour récolter le fruit, un moment de partage qui fait partie de la culture d'Umaji. Et au mois de mai, c'est la "Gokkun Week", une semaine dédiée au yuzu avec des produits spécialement vendus ou offerts, comme le "Yuzu kara age", poulet frit à la sauce soja ponzu et au yuzu local.

Festival d'été

Comme tout bon village japonais qui se respecte, Umaji célèbre son festival chaque été, l'Umaji Nôryô Matsuri. Le 15 août, danses, loteries et bien sûr feux d'artifice rassemblent habitants et visiteurs dans la bonne humeur et le respect des traditions.

À visiter aussi dans les environs : le village de Motoyama

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs