VOYAGE A TOKYO   東京

Date de publication :
Les lumières de Shinjuku illuminent la nuit tokyoïte.

Les lumières de Shinjuku illuminent la nuit tokyoïte.

Coucher de soleil où Tokyo et le mont Fuji se mélangent.

Coucher de soleil où Tokyo et le mont Fuji se mélangent.

Le quartier Asakusa à Tokyo

Le quartier Asakusa à Tokyo, bordée d'allées commerçantes, conduit à Kaminarimon, la porte du tonnerre.

Les ginkgos près du Meiji Jingu Gaien

Les ginkgos près du Meiji Jingu Gaien

TOKYO : LA CAPITALE DU FUTUR

La métropole avant-gardiste s’étire comme une nébuleuse. Mais plus qu'une ville, Tokyo est une fascinante juxtaposition de quartiers hétéroclites. Gratte-ciel, enseignes lumineuses, temples et sanctuaires traditionnels : le voyage à Tokyo vous ouvre les portes d’une ville aux multiples facettes.

Vue depuis la Tokyo Tower

Vue depuis la Tokyo Tower

Vue sur la Skytree depuis Asakusa

Vue sur la Skytree depuis Asakusa

Furieusement contemporaine, Tokyo, anciennement Edo, décline une fulgurante mutation. En cette métropole, le présent s’apparente au passé et flirte sans cesse avec le futur. 

Retrouvez toutes les meilleures adresses de la capitale dans "Tokyo, le Guide Idéal", disponible chez Vivre le Japon.

VOYAGE DANS UNE VILLE EN PERPÉTUEL MOUVEMENT : TOKYO

La ville ignore la narration linéaire. Elle se réinvente chaque jour, se décompose et se reconstruit. Deux fois rayée de la carte, deux fois incendiée, d’abord par le tremblement de Kanto en 1923, puis par les tapis de bombes incendiaires de l’armée américaine en mars 1945, Tokyo renaît de ses cendres, au prix d’un lourd tribut.

"Il ne s’agit pas d’une ville, mais d'une grappe de villes." Marguerite Yourcenar

Son paysage urbain fascine et déconcerte. Les bâtisseurs s’en donnent à cœur joie. Chacun y fait ce qui lui plaît et trouve toujours son bonheur. Une visite au musée, une échappée belle dans un parc ou un jardin, une descente gourmande dans les sous-sols d’un grand magasin, une flânerie dans les rues arborant des architectures contemporaines toujours plus novatrices, la découverte d’un sanctuaire shintô (religion originelle du Japon) ou d’un temple bouddhique, le spectacle d’un hiératique ou d’un tournoi de sumo… le tourisme à Tokyo semble sans limites.

À lire : Le shintoïsme

La façade du nouveau centre commercial GINZA SIX dans le quartier de Ginza à Tokyo

Le carrefour de Shibuya (Tokyo) est l'un des lieux emblématiques du quartier.

Le carrefour de Shibuya est l'un des lieux emblématiques du quartier, et même de Tokyo.

Siège de Fuji Television

Le siège de la Fuji Télévision témoigne de l'architecture futuriste d'Odaiba.

Les couleurs du quartier d'Akihabara

Les couleurs du quartier d'Akihabara

Visiter Tokyo est intense et chaque quartier a son style et ses usages. Shinjuku, Ginza, Asakusa, ShibuyaOdaiba ou le quartier électronique Akihabara racontent une histoire plurielle et universelle, l’histoire de l’impermanence des choses. Ici, une note naturelle se mêle toujours à la vie moderne, une particularité du voyage à Tokyo qui surprend bien des voyageurs. Un vieux saule garde une ruelle enguirlandée de fils électriques. Les cerisiers annoncent, les premiers, la venue du printemps. Des herbes folles prennent refuge dans les interstices d’un bâtiment. Les embruns marins rappellent que Tokyo, la "Capitale de l’Est", est une cité portuaire de l’océan Pacifique.

Notre dossier : Préparer son séjour à Tokyo

La rue Kagurazaka, quartier français de Tokyo.

La rue Kagurazaka, quartier français de Tokyo.

Nezu, quartier traditionnel de Tokyo.

En plus des canards et des pédalos, le jardin Inokashira abrite un petit temple dédié à la déesse de l’amour Benzaiten.

En plus des canards et des pédalos, le jardin Inokashira abrite un petit temple dédié à la déesse de l’amour Benzaiten.

Un magasin de souvenir typique de Yanaka Ginza où le chat est roi

Un magasin de souvenir typique de Yanaka Ginza où le chat est roi

Vous pourrez vous perdre dans d'autres quartiers plus résidentiels, excentrés et pleins de charmes afin de découvrir le quotidien tokyoïte. Certains secteurs oubliés des guides de voyage pourront pour apporter un dépaysement total, même pour les habitué(e)s de la capitale. Nous pensons notamment à Kagurazaka, Nezu, Kichijoji et Yanaka

Voir aussi : Le printemps, l'instant des fleurs

Le soir venu, les Tokyoïtes s’adonnent à l’oubli du stress. De bars en restaurants, des clubs de jazz aux boîtes de nuit, chacun s’autorise, au gré des envies, à poursuivre l’aventure jusqu’au dernier métro et même, pour les noctambules invétérés, jusqu’au bout de la nuit, quand enfin les corbeaux ne croassent plus.

Les Tachinomiya, les bars sans siège japonais

Les Tachinomiya, les bars sans siège japonais

Les Travel Angels à Tokyo Ils vous accueillent et vous font découvrir Tokyo de l'intérieur.