TOKYO   東京

Date de publication :
Tokyo tower nuit

Vue sur Tokyo et sa célèbre tour

Vue sur la Skytree depuis Asakusa

Vue sur la Skytree depuis Asakusa

Tokyo Rainbow bridge

Vue sur la baie de Tokyo et le Rainbow Bridge depuis Odaiba

Que voir à Tokyo ? Les activités et les lieux à ne pas manquer

La métropole avant-gardiste qu'est Tokyo s’étire comme une nébuleuse. Plus qu'une ville, Tokyo est une fascinante juxtaposition de quartiers hétéroclites. Gratte-ciel, enseignes lumineuses, divertissement sans limites, mais aussi temples, sanctuaires et jardins traditionnels : le voyage à Tokyo vous ouvre les portes d’une ville aux multiples facettes.

Le quartier Asakusa à Tokyo

Le quartier Asakusa à Tokyo, bordée d'allées commerçantes, conduit à Kaminarimon, la porte du tonnerre.

Shibuya

Vue sur Shibuya de nuit

Shibuya crossing à Tokyo

Shibuya crossing à Tokyo

Parc de Shinjuku

Parc de Shinjuku

Célèbre image du Zojo-ji et de la tour de Tokyo

Célèbre image du Zojo-ji et de la tour de Tokyo

Incontournable du Japon : Tokyo, le coeur du Japon

Furieusement contemporaine, Tokyo, anciennement Edo, décline une fulgurante mutation. Tokyo signifie "Capitale de l'est" : elle remplaça en effet Kyoto comme capitale du Japon en 1868, lors de l'entrée dans l'ère Meiji. Tokyo constitue le cœur du pays : elle abrite la majorité des institutions du pays, tels que la résidence de l'empereur, le Parlement, les ministères et toutes les ambassades. C'est aussi le poumon économique du pays : et pour cause, la ville est immense, sa zone urbaine s'étendant sur près de 2190 km2 (contre 108 km2 pour Paris).

Son aire urbaine est donc sans surprise la plus peuplée du monde, avec 42 millions de personnes. Heureusement, l'organisation de la ville est telle qu'elle est rarement étouffante, au contraire de nombreuses autres capitales. S'y promener et s'y déplacer reste ainsi très agréable, même lorsqu'on ne connait pas les lieux...

L'histoire de la capitale de l'est

Edo était à l'origine un village de pêcheurs. Elle devient ensuite le lieu de résidence du shogun Tokugawa Ieyasu à la fin du XVIème siècle et prend ainsi de l'importance. Durant l'époque d'Edo, entre 1603 et 1868, la ville connait une grande expansion, jusqu'à devenir la ville la plus peuplée du monde à l'époque. L'empereur Meiji en fait la capitale officielle en 1868 et la ville continue son fulgurant développement.

C'est au cours du XXème siècle que la capitale souffrira le plus : entre le grand séisme de 1923 (qui fait plus de 100 000 morts et ravage la ville), et les bombardements américains de la Seconde Guerre Mondiale qui embrasent la ville, la cité saura cependant toujours se reconstruire. Son histoire est racontée en détails au Musée d'Edo Tokyo.

Après 1945, la ville devient une métropole de rang mondial et multiplie sa population par 10 en 50 ans. Elle a accueilli une première fois les Jeux Olympiques en 1964, et les accueillera à nouveau en 2020.

Tokyo Skytree

Vue sur Tokyo depuis la Skytree

La façade du nouveau centre commercial GINZA SIX dans le quartier de Ginza à Tokyo

Le carrefour de Shibuya (Tokyo) est l'un des lieux emblématiques du quartier.

Le carrefour de Shibuya est l'un des lieux emblématiques du quartier, et même de Tokyo.

Les couleurs du quartier d'Akihabara

Les couleurs du quartier d'Akihabara

Le jardin Hamarikyu

Le jardin Hamarikyu

VOYAGE DANS UNE VILLE EN PERPÉTUEL MOUVEMENT : TOKYO

Son paysage urbain fascine et déconcerte. Les bâtisseurs s’en donnent à cœur joie. Chacun y fait ce qui lui plaît et trouve toujours son bonheur. Une visite au musée, une échappée belle dans un parc ou un jardin, une descente gourmande dans les sous-sols d’un grand magasin, une flânerie dans les rues arborant des architectures contemporaines toujours plus novatrices, la découverte d’un sanctuaire shintô ou d’un temple bouddhiste, le spectacle d’un hiératique ou d’un tournoi de sumo… le tourisme à Tokyo semble sans limites.

Pour vous y déplacer facilement, rien de tel bien sûr que d'emprunter les très nombreuses lignes de métro et de train, en vous aidant par exemple de l'application Hyperdia. Les taxis sont aussi très nombreux (mais bien plus coûteux !), même la nuit.

Les meilleurs quartiers de Tokyo

Une chose est sûre : visiter Tokyo est intense et chaque quartier a son style et ses usages. Les différents quartiers de cette fascinante capitale racontent une histoire plurielle et universelle. Tokyo possède et distille une ambiance unique, véritable fourmilière où la sécurité est pourtant assurée.

Ici, une note naturelle se mêle toujours à la vie moderne, une particularité du voyage à Tokyo qui surprend bien des voyageurs. Un vieux saule garde une ruelle enguirlandée de fils électriques. Les cerisiers annoncent, les premiers, la venue du printemps avec le hanami. Des herbes folles prennent refuge dans les interstices d’un bâtiment, des pots de fleurs s'alignent aux pieds des immeubles. Les embruns marins rappellent enfin que Tokyo, la "Capitale de l’Est", est une cité portuaire de l’océan Pacifique. La baie de Tokyo et la rivière Sumida se laissent admirer avec joie au crépuscule, où le côté romantique de Tokyo se laisse apercevoir...

Le Shibuya 109, l'endroit pour trouver des vêtements à la mode tokyoïte.

Le Shibuya 109, l'endroit pour trouver des vêtements à la mode tokyoïte.

Shinjuku

Les néons de Shinjuku

harajuku

Takeshita Street à Harajuku

Ueno

Une petite rue à Ueno

Ainsi, la visite de Tokyo se fait quartiers par quartiers. C'est à la fois plus pratique au niveau des transports, et plus simple pour s'organiser et se plonger vraiment dans l'ambiance des lieux. La ligne de métro Yamanote est alors toute indiquée pour parcourir ces différents quartiers, du fait de son tracé circulaire.

On ne manquera bien sûr pas d'arpenter en long en large et en travers les célèbres quartiers Shinjuku, Shibuya, Harajuku, Yoyogi, mais aussi les autres grands centres de la ville que sont Ikebukuro, Ueno, Ginza ou encore Akihabara. Ambiance jeune et shopping à Shibuya, démesure des buildings à Shinjuku, luxe à Ginza, passion électronique à Akihabara, ou ambiance bouis-bouis traditionnels à Ueno... il y a de tout, pour tout le monde.

N'hésitez pas non plus de vous perdre dans des quartiers plus résidentiels, excentrés et pleins de charmes afin de découvrir le quotidien tokyoïte. Certains secteurs oubliés des guides de voyage pourront apporter un dépaysement total, même pour les habitué(e)s de la capitale. Nous pensons notamment à Yanaka, Shimo-kitazawa et Ikenoue, Naka-Meguro, Komagome ou encore Koenji et Nakano.


Que faire à Tokyo ? Les incontournables de Tokyo

Bien sûr, dresser une liste exhaustive des choses à voir à Tokyo relève quasiment de l'impossible. Cependant, on retiendra des lieux, quartiers ou monuments immanquables lors d'une visite, même courte.


Les quartiers de Tokyo à visiter :

  • Shibuya, son crossing et ses magasins

  • Shinjuku et son quartier de la nuit, Kabukichô

  • Akihabara, le quartier de l'électronique, des jeux vidéo et des mangas

  • Harajuku, Ometosando, la Cat Street

  • Ueno, le zoo et le parc aux cerisiers

  • Asakusa, le quartier traditionnel

  • Odaiba, l'île des divertissements, son Gundam géant, sa grande roue et la vue sur le Rainbow Bridge

  • Yoyogi et son immense parc


Les musées de Tokyo à ne pas rater :

  • Le musée Nezu et son splendide jardin : 6 Chome-5-1 Minamiaoyama, Minato, Tokyo 107-0062


Les plus beaux monuments, jardins et temples de Tokyo :


Bien entendu, Tokyo recèle une myriade d'autre lieux et activités passionnants à découvrir. Lors d'une visite de la capitale, il est également impensable de repartir sans avoir goûté à la gastronomie locale, ou encore avoir participé à la nuit tokyoïte en buvant un verre dans un izakaya ou en donnant de la voix dans un des nombreux karaokés de la ville.

Pour aller plus loin, consultez notre dossier "Préparer son séjour à Tokyo".

Les Travel Angels à Tokyo Ils vous accueillent et vous font découvrir Tokyo de l'intérieur.