5 randonnées près de Tokyo pour admirer les feuilles d’automne

Date de publication :
La vallée Todoroki

La vallée Todoroki

Montagnes, vallées, et momiji dans la région du Kanto

Si Tokyo est célèbre pour ses parcs et jardins qui se parent de rouge lorsque la saison des koyo arrive, la capitale japonaise n’est pas le seul endroit du Kanto où il est possible d’admirer la beauté de l’automne. Montagnes, vallées, et même ravins, l’est du Japon regorge en effet de paysages naturels où il fait bon se promener en fin d’année !

1. La vallée Todoroki

Située à seulement 20 minutes du centre de Tokyo, la vallée Todoroki est très populaire en automne pour ses paysages de saison. Avec sa verdure luxuriante, ses petits sentiers en bord de rivière, et ses ponts de pierre, la vallée est en effet l’endroit idéal pour venir admirer les momiji sans trop s’éloigner de la capitale.

Abritant également un temple bouddhiste, une maison de thé et une bambouseraie, la vallée Todoroki ne séduira pas forcément les grands randonneurs mais ravira à coup sûr le cœur des amateurs de nature.

Adresse :1 Chome-22 Todoroki, Setagaya City, 158-0082 Tokyo
Itinéraire : à quelques minutes à pied de la gare Todoroki (ligne Oimachi)
Durée moyenne de la randonnée: 1 ,2 km (une vingtaine de minutes)

Vallée Todoroki

La vallée Todoroki en automne

Vallée Todoroki

La vallée Todoroki en automne

Le mont Takao, près de Tokyo.

Le mont Takao, près de Tokyo.

2. Le Mont Takao

Situé à moins d’une heure de Shinjuku, le Mont Takao est peut-être l’un des lieux les plus prisés des Tokyoïtes lorsqu’il s’agit de partir en randonnée !

Entre ses sentiers balisés et bétonnés (certains sont même munis de toilettes!), son funiculaire, son télésiège, et son temple bouddhiste, Takao-san fait partie des excusions les plus appréciées des randonneurs de la capitale tant pour sa facilité d’accès que pour les paysages sublimes qu’il offre une fois arrivé au sommet : Tokyo, Yokohama, et même Fuji-san lors des jours de beau temps, c’est en effet une jolie partie du Kanto qui s’offre aux yeux du randonneur émérite.

Si le mont de 577 mètres de haut est fréquenté au printemps pour la faune et la flore qu’il accueille, c’est surtout à l’automne que Takao-san fait l’objet de toute les attentions, avec ses petites "aires de repos" au milieu des feuilles et ses momiji rougissants qui accompagnent les promeneurs jusqu’au sommet.

Adresse :Takaomachi, Hachiôji, 193-0844 Tokyo
Itinéraire : descendre à la station Takao (accessible par le Takaotozan cable depuis la gare Takaosanguchi, ligne Keio)
Durée moyenne de la randonnée : 3,8 km (une heure et demie)

3. Le Mont Mitake

Un peu plus éloignée de Tokyo que le Mont Takao et un peu plus pentue, cette montagne du centre du Kanto offre une jolie promenade aux randonneurs aguerris. Avec ses gorges et son chemin de 5 km de long, le Mont Mitake fait en effet partie des randonnées les plus appréciées des bons marcheurs de la région. Notamment en fin d’année, puisqu’il permet de découvrir une multitude de paysages automnales saisissants.

mitake

Les gorges au pied de Mitake san

Adresse : Mitakesan, Oume, 198-0175 Tokyo
Itinéraire : descendre à la station Mitakesan (accessible par le Mitaketozan cable depuis la gare Takimoto, à 10 minutes de bus de la gare Mitake, ligne Ome)
Durée moyenne de la randonnée : 5 km (deux heures)

Les chemins d'Otama

Les chemins d'Otama

4. Les chemins d’Otama

Reliant les villes de Kori et de Okutama au nord du Mont Mitake, les chemins d’Otama forment une jolie randonnée de 8 km à travers les forêts et les montagnes du Kanto

Divisés en trois sentiers de difficulté croissante, ils permettent alors de découvrir plusieurs endroits méconnus de la région : les ponts suspendus et les rivières de la vallée de Hatonosu, le ravin de Kazuma, et les gorges de Hikawa dont la couleur de l’eau claire vient trancher avec le rouge des érables qui les bordent.

Adresse : Hikawa, Okutama, Nishitama, Tokyo 198-0212
Itinéraire : partir de la gare Okutama (ligne Ome)
Durée moyenne de la randonnée : 8,3 km (trois heures)


5. Le lac de Kameyama

Situé sur la péninsule de Chiba, le lac Kameyama est d’ordinaire très populaire auprès des amateurs de pèche, de barque, et de sources chaudes. En automne pourtant, c’est pour ses érables qu’il attire tous les regards.

Entouré d’arbres aux couleurs chatoyantes, le lac offre en effet un joli tableau de saison. Avec ses différents sentiers parcourant les alentours, il offre également de magnifiques randonnées à travers les bois de Chiba. Notamment tout au long du mois de Novembre, pendant le Festival d’automne de Kameyama qui permet en outre de découvrir le lac à bateau, une boisson chaude entre les mains.

Adresse : 8 Kawamatakyukawamata, Kimitsu, Chiba 292-0524
Itinéraire : descendre à la gare Kazusa-Kameyama (ligne Kururi)
Durée moyenne de la randonnée : de 3,5 km (une heure) à 10,4 km (trois heures et demi)

Le lac Kameyama

Le lac Kameyama

Envie de parcourir la région de Tokyo à la recherche des feuilles d’automne ? Alors munissez-vous de la carte SUICA pour voyager malin.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs