Admirer les cerisiers au fil de l'eau à Tokyo

Date de publication :
Admirer les cerisiers au fil de l'eau à Tokyo

Admirer les cerisiers au fil de l'eau à Tokyo

Quand le rose des pétales de cerisiers rencontre le miroir de l'eau

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de contempler les fleurs de cerisiers au Japon. La beauté éphémère de ces dernières peut toucher l'âme de n'importe qui, et ce, quel que soit l'endroit où on se trouve. À Tokyo cependant, une manière bien particulière séduit chaque année les Japonais : admirer les fleurs de cerisiers depuis un point d'eau. Car si les pétales de sakura sont déjà de toute beauté sans ornement, ils y gagnent un je-ne-sais-quoi de bucolique lorsqu'ils se reflètent dans les ondes bleues de la capitale. Un petit plus qui ravit alors les yeux et le cœur de ceux qui les admirent, comme le veut la longue tradition du hanami.

Les rivières

Les deux rivières principales de Tokyo font de très bons points d'observation si vous désirez contempler les fleurs de cerisiers au bord de l'eau. Bordées de sakura sur plusieurs dizaines de mètres, elles ont leurs petites particularités.


  • La rivière Meguro (quartier de Meguro)

Traversant le sud-ouest de la capitale avant de se jeter dans la baie de Tokyo, la rivière Meguro est un véritable bol d'air frais dans le quartier à qui elle a donné son nom. Jonchée de cerisiers, elle est alors très prisée des Tokyoïtes lorsque la saison du hanami approche. Elle possède même depuis 30 ans son propre festival : le Sakura Matsuri !

Cerisiers en fleur au bord de la rivière Meguro

Cerisiers en fleur au bord de la rivière Meguro

La rivière Meguro dans le quartier de Shingawa

La rivière Meguro dans le quartier de Shingawa

Les lanternes qui éclairent les cerisiers en fleurs longeant la rivière Meguro à Tokyo

Les lanternes qui éclairent les cerisiers en fleurs longeant la rivière Meguro à Tokyo

À cette occasion,les bords de la rivière se teintent de rose pendant10 jours. Une couleur que le quartier sait mettre brillamment en avant, puisque les cerisiers sont éclairés chaque soir dès que le soleil se couche, pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Voir aussi : Aux origines du Hanami

  • Adresse: 1-22-4 Kamimeguro, Meguro-ku, Tokyo
  • Accès : en face de la gare de Nakameguro (lignes Hibiya, Tokyu-Toyoko)

Les bords de rive de la rivière Sumida au printemps

Les bords de rive de la rivière Sumida au printemps

  • La rivière Sumida (quartier de Sumida)

Située au nord-est de Tokyo, la rivière Sumida est un endroit de choix pour venir admirer les cerisiers en fleurs. Et notamment depuis les flots, puisque ce joli court d'eau de 23 km de long accueille chaque jour de nombreuses croisières.

À découvrir : Festivals des cerisiers en fleurs de Sumida

Parmi elles, la croisière ''Asakusa-Hinode-Pier'', qui relie Asakusa à la baie de Tokyo, est particulièrement prisée lorsque les beaux jours reviennent.

Etpour cause, pour 780yens seulement (5,98 euros), elle permet de contempler les cerisiers tout en passant par de nombreux spots touristiques comme le jardin Hama-Rikyu, le Raimbow-Bridge, ou la Tokyo Skytree !

Lire aussi: La croisière ''Asakusa-Hinode Pier'' de Tokyo Cruise

  • Adresse: 1-1-1 Hanakawado, Daitou-ku, Tokyo
  • Accès : à quelques minutes à pied de la gare de Asakusa (lignes Ginza, Asakusa, Tobu Skytree)


Les douves du palais impérial et l'allée Chidorigafuchi

Situé au nord-ouest du palais impérial, Chidorigafuchi, dans le quartier de Chiyodaest une allée de 700 mètres longeant les douves du palais. Avec ses 260 cerisiers alignés sur la baie, elle est donc un lieu incontournable pour tous ceux qui aimeraient marier pétales et court d'eau ! Et notamment en soirée, lorsque l'allée s'illumine et embellie un peu plus encore la douce couleur des fleurs.

Voir aussi : Kokyô, le palais impérial

  • Adresse : 1−2 Chiyoda, Kojimachi, 102-0082 Tokyo
  • Horaires : ouvert 24h/24h
  • Tarif : gratuit
  • Accès : à 3 minutes à pied de la gare de Kudanshita (lignes Tozai, Hozomon)

Les douves du palais impérial de Tokyo

Les douves du palais impérial de Tokyo

Les jardins japonais

Les jardins japonais sont réputés pour leur esthétisme très singulier. Censés représenter le monde, ils sont alors dotés d'arbustes, de collines, et bien évidemment de bassins où les fleurs de cerisiers (quand il y en a) viennent faner.


Situé entre les quartiers de Mitaka et de Kichijoji, le parc Inokashira est un joli espace vert de près de 38 hectares qui comporte un court de tennis, un sanctuaire shinto… et un bassin un peu particulier

En effet, on dit que ce dernier serait maudit par la déesse Benzaiten ! Et que quiconque y fait du pédalo en amoureux verra son couple rompre dans l'année. 

Si vous désirez admirer les cerisiers au parc Inokashira, restez-donc sur les rives !

  • Adresse : 1-18-31 Gotenyama, Musashino, Tokyo 180-0005
  • Horaires: ouvert 24h/24h
  • Tarifs : gratuit
  • Accès : à 5 minutes à pied de la gare de Kichijoji (ligne Chuo)

Dans ce quartier : Musée Ghibli

Cerisiers au parc Inokashira

Cerisiers au parc Inokashira

Le jardin Rikugi-en est l'un des plus vieux jardins traditionnels de la capitale. C'est un endroit très photogénique, qui abrite un joli plan d'eau entouré de cerisiers qui se colorent de rose lorsque la saison du hanami arrive. Amateurs de photos, n'hésitez pas à monter sur les hauteurs du jardin pour avoir une vue plongeante du bassin !

  • Adresse : 6-16-3 Hon-komagome, Bunkyo-ku, 113-0021 Tokyo
  • Horaires : 9h00 - 17h00
  • Tarifs : 300 yens (2,34 €)
  • Accès : à quelques minutes à pied de la gare Komagome (lignes Yamanote, Namboku)
Les cerisiers illuminés de Rikugi-en

Les cerisiers illuminés de Rikugi-en

Jardin familial du clan Tokugawa (1603-1868), le jardin Hama-Rikyu est l'un des jardins les plus prisés de Tokyo. Avec ses 25 hectares et son gigantesque plan d'eau, rien d'étonnant à ce qu'il attire les foules. Et notamment au printemps, lorsque ses cerisiers sont en fleurs.

  • Adresse : 1-1 Hama-rikyu teien Chuo-ku 104-0046 Tokyo
  • Horaires : 9h00-17h00
  • Tarifs : 300 yens (2,34 €)
  • Itinéraire : 5 minutes à pied de la sortie Nakano-gomon de la gare Shiodome (lignes Oedo, Yurikamome)

Voir aussi : Le "Stamp Rally" des jardins de Tokyo

Hama-Rikyu et son bassin bordé de fleurs

Hama-Rikyu et son bassin bordé de fleurs

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs