La galerie Perrotin à Tokyo

Date de publication :
La façade de la galerie Perrotin à Tokyo

La façade de la galerie Perrotin à Tokyo

Paris-New York-Tokyo

Après Hong Kong en 2012 et Séoul en 2016, la célèbre galerie d’art contemporain parisienne Perrotin poursuit son implantation en Asie en s’installant dans le quartier de Roppongi, à Tokyo.

Au coeur de la scène artistique tokyoïte


28 ans après l’ouverture de sa toute première galerie, Emmanuel Perrotin a inauguré en juin 2017 son premier espace d’exposition à Tokyo, dans le quartier des musées de Roppongi, à une dizaine de minutes à pied du gigantesque National Art Center et du Mori Art Museum. Il se situe au rez-de-chaussée du Piramide Building qui abritait déjà plusieurs galeries renommées comme la London Gallery, Wako Works of Art, Ota fine Arts ou Zen Foto. La nouvelle galerie Perrotin compte également, parmi ses voisines, l’incontournable galerie Kaikai Kiki, fondée par son ami Takashi Murakami.

Lire aussi : Roppongi, quartier de la révolution culturelle à Tokyo

Un espace “contemporain et intimiste”


La galerie, qui s’étale sur 130 m2, a été confiée à l’architecte et designer hongkongais André Fu et son agence AFSO, qui avaient déjà conçu la galerie Perrotin de Hong Kong, inaugurée 5 ans auparavant. Résultat : un espace très épuré, au plancher de chêne, ouvert sur l’extérieur (et les nuits agitées de Roppongi) grâce à une large façade entièrement vitrée, contrastant avec une entrée plus discrète et plus intime, conformément à la tradition japonaise.

L'exposition Paola Pivi s'est achevée le 11 novembre 2017

L'exposition Paola Pivi s'est achevée le 11 novembre 2017

Toiletpaper est une collaboration entre collaboration entre Maurizio Cattelan et le photographe Pierpaolo Ferrari

Toiletpaper est une collaboration entre collaboration entre Maurizio Cattelan et le photographe Pierpaolo Ferrari

De Soulages à Maurizio Cattelan


La première exposition a été dédiée à un artiste français : Pierre Soulages qui, à 97 ans, entretient une relation particulière avec le Japon puisqu’il y a été exposé dès les années 1950. Aujourd’hui, certaines de ses oeuvres sont visibles dans plusieurs musées de l’archipel, dont le Musée d’Art moderne de Tokyo. 

La prochaine exposition, qui débutera le 22 novembre 2017, sera consacrée à une collaboration entre Maurizio Cattelan - cet artiste italien découvert par Emmanuel Perrotin dans les années 1990 - et le photographe Pierpaolo Ferrari, intitulée Toiletpaper (à voir jusqu'au 10 janvier 2018).


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs