Asakusa Samba Festival   浅草サンバカーニバル

Date de publication :
Pendant les défilés de l'Asakusa Samba Festival, le quartier d'Asakusa se transforme en Carnaval de Rio.

Pendant les défilés de l'Asakusa Samba Festival, le quartier d'Asakusa se transforme en Carnaval de Rio.

Les défilés de batukada (percussions) rythment le festival Asakusa Samba à Tokyo.

Les défilés de batukada (percussions) rythment le festival Asakusa Samba à Tokyo.

Quand Tokyo croque Rio

Dans le quartier d'Asakusa, l'été s'en va sur un air de samba. Tous les derniers samedis du mois d'août, ses rues sont prises d’assaut par une armée de plumes et de strass qui électrise l'air tokyoïte à coup de déhanchés et de mélodies syncopées.

C'est en 1981 que les commerçants du lieu lancent cette manifestation. Ils espèrent ainsi dynamiser cette partie de la ville en y apportant un brin de fraîcheur exotique. Ils ne furent pas déçus lorsque de pétillantes danseuses brésiliennes répondirent à leur invitation et posèrent pour la première fois leurs petons pédicurés sur le sol japonais.

Si le « hadaka matsuri », littéralement la « fête des tout nus », s'apparentait dans ses débuts à une foire au papier crépon improvisée avec les instruments du bord, il est désormais digne de son illustre modèle. Une vingtaine d'équipes de fervents sambistes s'affrontent au sein de deux ligues qui rivalisent de dextérité musicale et de maestria chorégraphique.

Le festival est un succès populaire qui draine chaque année plus de quatre cent mille visiteurs ! Des chars énormes, merveilles de papier mâché, rythment ce charivari joyeux où les festivaliers se noient dans un flot fushia, turquoise et zinzolin au son des cuivres et des trilles de sifflets. Une expérience festive mémorable dont l'entrain et l'énergie ravissent jusqu'aux Nippons les plus grognons.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs