Bicqlo   ビックロ

Date de publication :

Cachemire et silicium font bon ménage

Ouvert en septembre 2012, Bicqlo réunit les deux géants japonais Uniqlo et Bic Camera, deux enseignes aux produits très différents mais créatrices d’une boutique hybride très originale.

Rien de tel que l’hyperactif Shinjuku pour accueillir cette « enseigne surprise ». C’est ainsi que ses créateurs qualifient Bicqlo, mariage à première vue contre-nature entre la mode d’Uniqlo, marque exportée dans le monde entier, et Bic Camera, franchise d’électronique, de produits ménagers et du quotidien. Ce qui s’y vend ? Des objets… « pleins d’énergie » ! Nouvelle prouesse de communication. 

Sur près de quatre mille mètres carrés et huit étages, des dizaines de mannequins arborent des vêtements « fast-fashion » avec un appareil photo à la main ou un casque audio sur les oreilles… A côté des t-shirts pliés, une imprimante, plus loin deux modèles vêtus d’Uniqlo regardent la télévision, elle aussi à acheter. Non, vous ne rêvez pas. 

En réunissant nouveautés du prêt-à-porter et dernières innovations technologiques, Bicqlo, plus qu’un magasin, a créé un concept inédit, en faisant de cette nouvelle boutique un lieu de rencontre et un point de repère incontournable pour les touristes et les Tokyoïtes « en goguette » à Shinjuku. Alors, à quand l’appareil photo « Small », le radioréveil « Medium » ou le grille-pain XXL ?

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs