Cinq villes thermales près de Tokyo

Date de publication :
onsen extérieur

Onsen extérieur

Un onsen en extérieur

Le plus souvent, les ryokan disposent d'un rôtenburo, un onsen en extérieur

Des idées d'escales dans votre voyage

Idéal pour reprendre des forces au milieu de votre périple, les sources thermales, présentes en grande quantité dans l'archipel, sont prisées par les japonais pour leurs propriétés revigorantes. Pour un jour ou deux, une escale dans un onsen est la pause idéale. Face au nombre de sources chaudes au Japon, il est souvent difficile de décider où aller... Nous avons donc regroupé ici une sélection de villes thermales près de Tokyo.

Le mont Fuji, vu depuis Moto Hakone et le lac Ashi

Le mont Fuji, vu depuis Moto Hakone et le lac Ashi

Une des plus célèbres villes thermales du Japon et aussi une des plus proches de Tokyo, Hakone est la destination parfaite si vous n'avez pas beaucoup de temps. À mi-chemin entre Tokyo et Kyoto, la ville offre un vaste choix de sources chaudes. Elle est surtout connue pour son lac avec vue sur le mont Fuji et le bateau pirate qui y navigue.

Bon à savoir, l'accès à la ville est simple avec le Hakone Free Pass

Ikaho est située sur le flanc est du mont Haruna dans la préfecture de Gunma. La ville est connue pour ses eaux thermales à la couleur rougeâtre, résultat de l'oxydation du fer présent dans l'eau. Rien de dangereux, ce n'est que le résultat chimique de la rencontre entre le fer et l'oxygène présent dans l'air. L'eau de cette région est ainsi connue pour aider à la circulation sanguine et à combattre la fatigue.

La vieille ville animée d'Ikaho est centrée autour d'un escalier de pierre de 300 mètres de long grimpant la montagne. Celui-ci est bordé de ryokan, de vieilles arcades de jeux et de boutiques. 

  • Accès : Ligne de bus JR Kanto


Ikaho

Aussi dans la prefecture de Gunma, la ville de Kusatsu, avec sa centaine de sources d'où sortent près de 34 000 litres d'eau par minute, est un peu plus éloignée de Tokyo mais offre un cadre unique. Vous pouvez en effet y admirer le yubatake, une chute d’eau chaude géante qui traverse le centre de la ville en alimentant les nombreux onsen à proximité. 

Particularités de cette station thermale, les méthodes de baignades uniques du jikanyu (bainchronométré) et du yumomi (battement de l'eau afin d'en baisser la température) sont des coutumes qui ont été transmises depuis la période Edo (1603-1868).

  • Accès : le bus express à Shinjuku (JR Highway bus terminal)

Apprenez-en plus : Kusatsu onsen, la station thermale préférée des Japonais

Il y a aussi Atami, dans la préfecture de Shizuoka, dont les eaux bouillonnantes attirent les baigneurs depuis la période de Nara (710-794). La source de l'osen d'Izusan, l'un des plus anciens du Japon, a été découverte il y a plus de treize siècles.

Vous y retrouvez des onsen d'eau salée, inhabituels sur l'archipel, avec une vue imprenable sur la mer. L'eau, à haute température et à forte teneur en sel, possède notamment d'excellentes propriétés pour raffermir la peau et tonifier le corps

  • Accès : Ligne Ito, ligne Tokaido et Shinkansen Tokaido-Sanyo

Atami

Vue sur Atami

Le Kinugawa Kanaya de Nikko

Le Kinugawa Kanaya comme beaucoup d’établissements de Nikkô mêle le ryokan traditionnel et l'hôtel moderne.

Après une longue journée de temples, de sanctuaires et de visites touristiques à Nikko, vous pouvez vous arrêter pour la nuit à Kinugawa dans la préfecture de Tochigi

Pendant des siècles, les commerçants ont là-bas profité des eaux claires et douces qui entourent la rivière de la ville et ont construit de nombreuses auberges dans la région. Si vous recherchez l'expérience complète d'une escapade japonaise traditionnelle, assurez-vous d'y réserver une nuit dans un ryokan. Vous y bénéficierez d'un accès illimité aux sources chaudes, d'un dîner et d'un petit-déjeuner traditionnel japonais. 

  • Accès : Ligne Nikko-Kinugawa et la ligne Tobu-Kinugawa

À découvrir : Ryokan, connaître les us et coutumes

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs