La croisière "Asakusa-Hinode Pier" de Tokyo Cruise   東京クルーズの浅草-日の出桟橋クルーズ

Date de publication :
Vue de Odaiba depuis l'une des croisières ''Tokyo Cruise''

Vue de Odaiba depuis l'une des croisières ''Tokyo Cruise''

Visiter Tokyo en bateau pour moins de 6 euros !

Très prisées des touristes lorsque les beaux jours reviennent, les croisières de la baie de Tokyo sont un bon moyen de découvrir la capitale japonaise.

Ludiques et insolites, les croisières à Tokyo offrent un autre point de vue sur la ville et permettent de découvrir les petits secrets des routes fluviales de la métropole. Pourtant, ces croisières ne sont généralement pas accessibles à tous les budgets. Et les prix grimpent très vite lorsqu'il s'agit d'admirer la Tokyo Skytree depuis la baie.

Heureusement, certaines croisières proposent des alternatives tout à fait abordables aux gros bateaux de plaisance qui circulent sur la Sumida. C'est le cas notamment de la croisière ''Asakusa-Hinode Pier'' de la compagnie Tokyo Cruise, qui relie Asakusa à l'embarcadère de Hinode, et qui propose de remonter le cours de la rivière tokyoïte pour seulement 780 yens par personne (5,98 euros) !

« Tokyo Cruise » ou la folie des croisières à Tokyo

La baie de Tokyo et la rivière Sumida offrent de nombreuses possibilités pour découvrir Tokyo depuis les eaux.

Avec une dizaine de navettes chaque jour, ces croisières regroupées sous le nom de « Tokyo Cruise » permettent de découvrir la ville sous de nombreux angles.

Que vous passiez par des lieux historiques comme les jardins de Hama-Rikyu ou que vous longiez la baie pour admirer les couleurs du Rainbow Bridge un soir d'été, « Tokyo Cruise » permet de découvrir la beauté de la capitale japonaise, où les temples et les cerisiers en fleurs se mêlent au scintillement des buildings des quartiers d'affaires.

Les jardins de Hama-Rikyu vus du Cosmo

Les jardins de Hama-Rikyu vus du Cosmo

Les bords de la rivière Sumida

Les bords de la rivière Sumida

Une péniche yakatabune entre les buildings de la baie de Tokyo.

Une péniche yakatabune entre les buildings de la baie de Tokyo.

Yakatabune

Les yakatabune accueillent aussi les visiteurs dans l'après-midi pour des déjeuners et des balades au fil de l'eau.

Deux types de bateaux circulent ainsi sur les eaux de la capitale : les yakatabune, des péniches traditionnelles dont les lampions et le sol en tatami raviront les plaisanciers à la recherche de pittoresque, et les nôryôsen, des petits bateaux de croisières plus modernes.

Les trajets sont alors très variés et peuvent s'effectuer de jour comme nuit, augmentant encore les possibilités touristiques que la baie de Tokyo a à offrir.

Dîners gastronomiques avec champagne, soirée cocktails, ou encore soirées yukata au mois de juillet, des événements spéciaux sont même organisés tout au long de l'année par la compagnie.

D'une durée de deux à trois heures, ces croisières ''de luxe'' ont pourtant un coût. Et il faudra généralement débourser entre 4 000 et 10 000 yens par personne (entre 30,70 et 76,76 euros) pour espérer en profiter.

Heureusement, certaines croisières proposent des circuits beaucoup plus abordables !

À l'image de la croisière ''Asakusa-Hinode Pier'', qui offre une visite ''éclair'' de la baie en 55 minutes pour moins de 800 yens (6,14 euros).

À la découverte de la Sumida

Savoureux mélange entre le yakatabune et le nôryôsen, le Cosmos utilisé pour la croisière est une petite péniche de 15 m de long qui se veut moderne et fonctionnelle. Avec un sous-sol pour les dîners, une cabine pour admirer la vue quand il fait gris, et un toit à ciel ouvert, ce petit bateau de plaisance est idéal pour les circuits plus modestes que propose « Tokyo Cruise ».

Avec un départ au pont Azumabashi (Asakusa), la croisière "Asakusa-Hinode Pier" remonte le long de la rivière Sumida jusqu'à l'embarcadère de Hinode avant d'effectuer une boucle pour rejoindre le vieux quartier d'Asakusa.

Un itinéraire sympathique, qui permet aux plaisanciers de découvrir les beautés de la rivière la plus célèbre de Tokyo.

Des jardins de Hama-Rikyu à la Tokyo Skytree en passant par le St-Luke Garden, un complexe de buildings d'une cinquantaine d'étages chacun qui bordent la Sumida, cette croisière est aussi agréable de jour que nuit.

Le Cosmo

Le Cosmo

Et elle fait notamment partie des activités à ne surtout pas rater au printemps, puisqu'elle offre une vue dégagée sur les cerisiers en fleurs qui longent les rives de la capitale.

Un petit conseil toutefois si vous souhaitez profiter au maximum de la croisière : pensez à embarquer juste avant le coucher du soleil ! Cela vous permettra non seulement de profiter à l'aller de la vue de Tokyo de jour, mais également des joies de la baie illuminée par les buildings et les treize ponts que traverse le Cosmo au retour.

Le soir au printemps, entre buildings et cerisiers

Le soir au printemps, entre buildings et cerisiers

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs