Quartier d'Asakusa : 10 choses à faire   浅草のマスト

Date de publication :

Le temple Sensô-ji et la Tokyo Sky Tree, dans le quartier d'Asakusa

L'Engei Hall d'Asakusa

L'Engei Hall dans le quartier d'Asakusa

Le parc d'attractions Hanayashiki, un des plus vieux du Japon

Le parc d'attractions Hanayashiki dans le quartier d'Asakusa, l'un des plus vieux du Japon

Exemples de shokuhin sanpuru à ramener d'Asakusa

Exemples de shokuhin sanpuru à ramener d'Asakusa

La vaisselle à Kappabashi à Asakusa, Tokyo

La vaisselle à Kappabashi dans le quartier d'Asakusa à Tokyo

L'electric brandy du Kamiya Bar à Asakusa

L'electric brandy du Kamiya Bar à Asakusa

Des kaminari okoshi comme ceux vendus chez Tokiwadô

Des kaminari okoshi comme ceux vendus chez Tokiwadô

Le bateau-bus de Tokyo qui part d'Asakusa sur la rivière Sumida jusqu’à Odaiba

Le bateau-bus de Tokyo qui part d'Asakusa sur la rivière Sumida jusqu’à Odaiba

Dans les petites rues d'Asakusa

Que faire d’autre après avoir visité le grand temple Sensô-ji ? Se promener dans les charmantes petites rues du quartier d’Asakusa, au bord de la rivière Sumida ou se divertir dans ce quartier moins tranquille qu'il n'y paraît.

Le quartier d'Asakusa est connu pour ses temples dont le célèbre Sensô-ji et son âme plus traditionnelle que celle du reste de Tokyo

Amusements et attractions

Déjà à l'époque d'Edo (1603-1868), le quartier était un haut-lieu d’amusements populaires, on peut d'ailleurs toujours y visiter certaines des attractions en vogue à l'époque.

  • Pause théâtre au Asakusa Engei Hall
Un théâtre de rakugo (spectacle littéraire humoristique) ou des spectacles de comiques, de magie qui s’enchaînent toute la journée de 11h à 21h pour un prix unique 2 800 yen (23€). Le célèbre Takeshi Kitano a commencé sa carrière ici-même.

  • Aller au parc d'attraction Hanayashiki
Le plus ancien parc d’attraction du Japon. Une vingtaine d’attractions accueillent petits et grands. Des petites montagnes russes assez impressionnantes serpentes à travers des bâtiments serrés. Pour les amateurs de ninja, rendez-vous au Ninja Taiken Dôjo, où des leçons de techniques ninja sont dispensées.


Leçons de techniques ninja 45 min, 2 000 yen (16€); réservation conseillée sur le site du parc

À lire : Le parc Hanayashiki

Un quartier riche d'artisans

Le quartier d'Asakusa est aussi le cœur artisanal de Tokyo, on y trouve nombre de musées et ateliers intéressants dont :

  • Edo Shitamachi Dentô Kôgeikan
Un musée exposant tous les objets d’art de l’ancien de Tokyo, Edo. Des démonstrations d’artisans ont lieu chaque week-end. Ouvert tous les jours de 10h à 18h, entrée gratuite.

  • Kappabashi Dôgugai
Une rue de commerçants et de restaurateurs. Plus de 170 boutiques sont étalées sur 800 mètres, pour revenir avec un souvenir utile et unique, comme de la vaisselle traditionnelle, des ustensiles de cuisine (votre nom gravé sur la lame d’un couteau), des boîtes de bentô, des théières de Nanbutetsu, etc. Quartier moins cher qu’ailleurs, il est meme possible de trouver un petit cadeau rigolo comme un shokuhin sanpuru, faux aliment en cire ou en plastique.

  • Bunôdô 
Vous y trouverez des éventails traditionnels japonais de toutes sortes faits à la main. Pour dire, la majorité de la clientèle de ce magasin est professionnelle, notamment celle du monde du kabuki ou du rakugo.

Boire et manger dans des izakaya

Pour vous restaurer ou prendre un petit encas à Asakusa, la meilleure solution reste celle des izakaya, sortes d'auberges traditionnelles japonaises que l'on trouve partout dans le quartier.

  • Asakusa Ichimon Honten

Bienvenue dans le Tokyo des années 1900, le sol est en terre battue et on y mange des légumes japonais traditionnels.

  • Nakasei

Les tempura sont une des spécialités d'Asakusa, courez déguster celles de Nakasei : légères et goûtues.

  • Kamiya Bar
Bar historique d’Asakusa, il date de 1880. Goûtez le denki bran ou le brandy électrique dont le nom vient du fait que, à la création de ce bar, l’électricité était une nouveauté dans la capitale et le degré d’alcool s’élevant à 45° piquait sérieusement le gosier. Aujourd’hui, redescendu à 30° il est légèrement plus supportable. La recette de ce cocktail original à base brandy est tenue secrète depuis 100 ans.

  • Tokiwadô
Dégustez-y des kaminari okoshi traditionnels dans cette boutique de 250 ans. Sorte de biscuit au riz soufflé croustillant, les kaminari okoshi sont originaires du quartier d'Asakusa. On les vendait près de la porte Kaminari-mon. Aujourd'hui encore, ce sont des omiyage (souvenirs) populaires et divers parfums sont proposés (thé vert, cacahuète...).


  • Croisière futuriste sur la Sumida

Pour repartir d’Asakusa vers un autre ailleurs, embarquez sur le bateau-bus de Tokyo, sur la rivière Sumida jusqu’à Odaiba. Le bateau Himiko au design futuriste a été créé par Matsumoto Leiji (Galaxy 999, Albator 78 ou Interstella 5555 avec Daft Punk). Les voix de ses personnages de Galaxy 999 vous guident tout le long du trajet. 

Croisière à bord du bateau Himiko ; 50 min environ

Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs