Les meilleurs activités près de Tokyo à faire en été

Date de publication :
La grotte de Tensodo, Izu

La grotte de Tensodo, Izu

 Isshiki kaigan, Hayama

Isshiki kaigan, Hayama

Les côtes de la péninsule d'Izu, lieu de villégiature privilégié des Tokyoïtes pour les baignade et les activités nautiques.

Que faire autour de Tokyo : échappées estivales à la nature !

Tokyo peut être une ville difficile à visiter en été. Le baromètre dépasse souvent les 30°C et l’humidité rend tout déplacement fatigant. C’est le moment de profiter de la diversité des paysages et de la nature aux portes de la capitale. Voici quelques idées d’escapades que vous soyez plutôt mer ou plutôt montagne.

Direction : les plages près de Tokyo

Voici trois préfectures non loin de Tokyo qu’il fait bon visiter en été de par leur proximité avec la mer. Que vous y passiez une journée ou plusieurs jours, vous pourrez y goûter aux joies de la baignade. Nous avons sélectionné une plage pour chacune d’entre elles.


1 - Isshiki Kaigan 

La préfecture de Kanagawa est célèbre, entre autres, pour sa longue côte bordant la baie de Sagami, la côte de Shônan. Proche de Tokyo, c’est là que se trouvent les plages les plus animées, et donc les plus bondées, des environs de la capitale. Enoshima, Chigasaki, Kamakura, Zushi…sont les plus prisées. 

Pour plus de tranquillité et de charmants paysages, rendez-vous à Hayama. Avec ses deux longues plages en arcs de cercle, Isshiki Kaigan (kaigan signifie plage en japonais) est l’une des plus belles de la région. Elle est surplombée par un parc public où l’on peut trouver des arbres pour se mettre à l’ombre et d’où l’on a une très belle vue sur la côte.

Accès : pour se rendre sur la côte de Hayama, il faut prendre les bus 11 ou 12 à la gare de Zushi. 


2 - Ubara

Moins célèbres et moins fréquentées que la côte de Shônan, les plages de la préfecture de Chiba, à seulement environ deux heures de Tokyo, n’en sont pas moins splendides. 

La plage de Kujûkuri est la deuxième plus longue plage du Japon mais notre coup de cœur va à celle d’Ubara qui a été sélectionnée comme l’une des 100 plus belles plages du Japon. Il s’agit d’une crique nichée entre des collines. L’eau y est limpide et les baigneurs peu nombreux. 

Accès : à 5 minutes à pied de la gare JR d’Ubara.


4 - Dogashima

La péninsule d’Izu, très prisée par les Tokyoïtes, est bordée de côtes escarpées mais compte elle aussi de très jolies plages de sable. 

Notre choix va à celle de Dogashima, sur la côte Ouest d’Izu, dans la préfecture de Shizuoka. C'est une plage de galets aux eaux limpides où il est possible de faire de la plongée libre. 

Mais l’attraction majeure est la grotte Tensodo, à quelques centaines de mètres seulement de la côte. Il s’agit d’une grotte marine que l’on peut visiter en bateau. Une ouverture sur le ciel permet aux rayons de soleil de pénétrer à l’intérieur de la grotte, illuminant ainsi l’eau de la mer qui ondoie dans des tons d’émeraude et de turquoise, rendant l’endroit féérique. Des visites en bateau sont organisées deux fois par jour.

Accès : Dogashima est à 90 minutes de bus de la gare de Shuzenji ou à 1 h de bus de la gare de Izukyu-Shimoda.

Vallée de Hikawa

Vallée de Hikawa

Direction : aller à la montagne près de Tokyo

De nombreux Japonais préfèrent se réfugier dans les hauteurs plutôt que sur les plages. Si vous désirez faire comme eux, voici quelques suggestions.


4 - Okutama

À moins de deux heures de train de Tokyo, Okutama est un paradis naturel : rivières, cascades, et monts ombragés attendent les visiteurs en quête de fraicheur et de découvertes.

Le ravin de Hatonosu, non loin de la gare du même nom (sur la ligne Ome), est particulièrement spectaculaire et on peut se baigner dans ses eaux profondes.

À cinq minutes de marche de la gare d’Okutama, la vallée Hikawa permet de faire de la randonnée ou de se rafraichir dans ses rivières. On peut même y faire du camping ! 

5 - Nikko

Pour combiner randonnées dans la montagne et visites de temples, Nikko, situé au nord de Tokyo dans la préfecture de Tochigi, est l’endroit idéal. 

Plus de 70% de ses terres font partie du parc National de Nikko et abritent des rivières, des cascades, un lac et des montagnes. 

S’il n’est pas possible de se baigner dans le lac, vous pourrez vous tremper dans les eaux fraiches des rivières et marcher à l’ombre d’arbres souvent plus que centenaires. 

Kanmangafuchi Abyss à Nikko

Kanmangafuchi Abyss à Nikko

Accès : Nikko est accessible avec le JR pass : il faut prendre le Shinkansen à la gare de Tokyo ou d’Ueno et changer à Utsunomiya (compter ~2h à ~2h30 ). En train Tobu : direct depuis Asakusa (~1h50).


6 - La région des cinq lacs

Situés au pied du Mont Fuji (dans la préfecture de Yamanashi), les cinq lacs, "Fuji Goko", Yamanakako, Kawaguchiko, Saiko, Shojiko et Motosuko, sont très prisés pour leurs paysages de printemps et d’automne. 

Promenade le long du lac sur la rive nord

Promenade le long du lac Kawaguchiko sur la rive nord, avec vue sur le mont Fuji

En été, ils offrent une parenthèse rafraichissante et une ambiance estivale. On peut pratiquer des sports nautiques dans les lacs Yamanaka et Kawaguchi tandis que les eaux assez chaudes de celui de Motosu attirent les baigneurs. 

De nombreux chemins de randonnée font le bonheur des promeneurs avec en prime de nombreuses vues sur le Mont Fuji. Il existe de nombreux terrains de camping au bord des cinq lacs.

Accès : la manière la plus simple de se rendre aux lacs est de prendre un bus de la ligne Keio ou Fujikyu depuis Shinjuku jusqu’à la gare Kawaguchiko.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs