Le festival Fukagawa Hachiman   深川八幡祭

Date de publication :
Le mikoshi arrosé

Le mikoshi arrosé

Un bon moyen de se rafraîchir !

Un bon moyen de se rafraîchir !

Bataille d'eau et mikoshi

Dans le quartier historique de Fukagawa se déroule chaque année le festival Fukagawa Hachiman. C'est l'un des trois festivals shinto les plus importants de Tokyo.

Après les festivals Kanda en mai et Sanno en juin, le festival Fukagawa Hachiman vient clôturer les festivités des trois plus grands festivals shinto de Tokyo. C'est à la mi-août que se déroule cette immense fête. Cependant, ce n'est que tous les trois ans que l'immense mikoshi impérial de Hachiman de deux tonnes est déplacé lors d'une procession impressionnante.

Pendant 5 jours, une centaine de mikoshi sont transportés par les fidèles dans les rues de Fukagawa. Près du centre de Tokyo, ce vieux quartier d'Edo est un havre de tranquillité où se mêlent grands parcs et rues commerçantes à l'architecture centenaire.

Sanctuaire Tomioka Hachiman-gu

Sanctuaire Tomioka Hachiman-gu

La procession principale de 8 kilomètres organisée le dimanche démarre à 7h30 au sanctuaire Tomioka Hachiman-gu, plus grand sanctuaire consacré à la divinité Hachiman de Tokyo, dieu de la guerre ainsi que protecteur divin du Japon et de son peuple. Après Inari, c'est la divinité shinto la plus vénérée à travers le Japon. Ce sanctuaire est profondément ancré dans l'histoire de la capitale, puisqu'érigé il y a presque 400 ans, il vit naître l'ancêtre du sumo professionnel et fut visité par l'Empereur Hirohito après les bombardements de 1945.

Si ce festival est si populaire et rassemble des dizaines de milliers de curieux, c'est en partie parce que les spectateurs sont invités à asperger d'eau les porteurs de mikoshi. À l'aide de pistolets à eau, de seaux ou même de tuyaux d'arrosage, les Japonais de tout âge offrent une douche rafraîchissante aux fidèles en plein effort. Une idée brillante pour supporter la chaleur étouffante de Tokyo en plein mois d'août. 


Profitez de l'événement pour explorer les environs de ce quartier méconnu de la capitale. La nature est mise à l'honneur au jardin Kiyosumi, idéal pour une promenade matinale au milieu de la verdure.

Aussi, afin d'en apprendre plus sur l'époque Edo, le musée Fukagawa Edo vous propose une reconstitution d'un village typique où vous pourrez visiter les maisons de pêcheurs d'il y a plus de 200 ans.

Lire : Le jardin Kiyosumi et ses alentours

Le jardin Kiyosumi

Le jardin Kiyosumi

Enfin, n'oubliez pas de goûter à la spécialité du quartier : le Fukagawa meshi, à base de bouillon de palourdes et autres coquillages. Une balade inoubliable hors des sentiers battus, dans un quartier résidentiel chargé d'histoire au coeur de la vieille Edo. 

Voir aussi : Les spécialités culinaires du kanto

Pour vous faire une idée de l'ambiance qu'il peut y avoir lors d'un matsuri japonais, voici une vidéo de l'édition 2017 du festival Fukagawa Hachiman.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs