Fleuve Sumida   隅田川

Date de publication :
La promenade sur les berges de la rivière Sumida (Tokyo).

La promenade sur les berges de la rivière Sumida (Tokyo).

Les balades en barque sur le fleuve Sumida (Tokyo), une des activités les plus reposantes de Tokyo.

Les balades en barque sur le fleuve Sumida (Tokyo), une des activités les plus reposantes de Tokyo.

L’insoutenable légèreté de l’eau

« Au clair de lune, le flot de la Sumida roulait des eaux ocre, mais à la lumière tamisée du soleil, il devenait sombre comme la boue. […] Par temps clair, on apercevait les monts Tsukuba et aussi le Fuji. Quel spectacle étrange et merveilleux ! » 

KAWABATA Yasunari in Chroniques d’Asakusa

La visite du quartier d’Asakusa, « cœur de Tokyo » selon SODA Azenbô (1872-1944), critique de mœurs, ne saurait être complète sans une balade au bord du fleuve qui traverse Tokyo, la Sumida. Une rivière ne pouvant être détachée de ses ponts, l’image première que vous aurez de la Sumida sera celle de ses trois chemins de traverse colorés. Le pont le plus en amont, Azuma, se caractérise par sa couleur rouge. Il est le passage le plus court pour se rendre du Sensôji à la tour Asahi. Ses deux voisins, le pont Kamagata et le pont Umaya, respectivement bleu et vert, colorent le décor devenu très urbain de ces quais de Sumida. Il ne faut point toutefois s’effrayer des voies rapides aériennes qui agrémentent le paysage car les bords du fleuve gardent leur charme d’antan. L’odeur de l’ancien port persiste et les clapotis de l’eau s’écrasant contre les péniches participe à la tranquillité du lieu. Mis à part les environs de la Tokyo Sky Tree, les rives de la Sumida sont peu fréquentées et de nombreux endroits sont propices au pique-nique ou aux arrêts contemplatifs. La promenade est d’autant plus agréable les soirs d’été où l’obscurité dissimule l’abondance d’éléments urbains et où les chants des cigales se mêlent aux coassements des grenouilles. 

Autre itinéraire agréable, la virée maritime sur le fleuve à bord d’un navire futuriste dessiné par MATSUMOTO Leiji, le créateur d’Albator, permettant de mieux appréhender l’architecture particulière des nouveaux quartiers, apposée à celle des anciens bâtiments. La croisière du vieux Asakusa à la technologique Odaiba dure environ 40 minutes. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs