Accueil > Tokyo > Le Fuji Matsuri au Kameido Tenjin - 藤まつり

Le Fuji Matsuri au Kameido Tenjin
藤まつり

Glycines au Kameido Tenjin

Glycines, le soir, au sanctuaire Kameido Tenjin

Le sanctuaire Kameido Tenjin, à Tokyo

Le sanctuaire Kameido Tenjin, à Tokyo

Pont Kameido Tenjin - Hiroshige

Dans l'enceinte du Kameido Tenjin (1856). Estampe de la série Les cent vues célèbres d'Edo d'Hiroshige

Kameido-Yoshida

Le pont-tambour du KameidoTenjin (1927). Estampe d'Hiroshi Yoshida

Le festival des glycines en fleurs

Une fois la période du hanami terminée, on pourrait imaginer les amateurs de belles fleurs et de nature quelque peu désemparés. Il n’en est rien. Le printemps nippon leur offre un nouvel objet de contemplation : les glycines du sanctuaire Kameido Tenjin à Tokyo.

Tous les ans, de fin avril à début mai, le Fuji Matsuri (Festival des glycines) se déroule dans l'enceinte du sanctuaire Kameido Tenjin, dont l'otokobashi, pont-tambour, fut immortalisé par les plus grands artistes de l'estampe ukiyo-e et shin-hanga. Chaque soir durant deux semaines, les grappes de fleurs mauves, suspendues au treillis le long du chemin, sont illuminées dès le coucher du soleil. Les différentes variétés de glycines (environ une centaine) fleurissent au même moment et offrent aux visiteurs un décor différent variant d'un jour à l'autre.

Implantés pour l'occasion, les très nombreux stands de nourriture participent à l'ambiance et rassasient ceux pour qui une déambulation dans la foule dense ouvre l'appétit.

Le sanctuaire Kameido Tenjin

Dédié à Sugawara no Michizane (845-903), illustre poète et figure politique de l'époque Heian assimilé à Tenjin-Sama, dieu shintô de la connaissance et des études, le temple fut établi en 1662 par l'un de ses descendants. A l'approche des examens, les étudiants sont ainsi nombreux à venir prier la divinité pour leur réussite. Le bâtiment principal, initialement en bois, fut reconstruit à l'issue de la Seconde Guerre Mondiale.

Lire aussi : le sanctuaire Kitano Tenman-gû de Kyoto, dédié au poète Sugawara no Michizane

Une visite au Kameido Tenjin équivaut à un voyage dans le temps. Une fois le torii (portail shintoïste) franchi, vous n'avez plus qu'à avancer vers le célèbre pont-tambour vermillon. De son sommet, vous embrassez d'un seul regard l'ensemble du sanctuaire et la perspective dégagée vers le temple. 

Trois ponts et des tortues

Pour vous rendre jusqu'à celui-ci, vous franchirez trois ponts : l'otokobashi qui symbolise le passé, puis l'hirabashi (un pont plat) qui représente le présent et enfin l'onnabashi (un pont arc) pour le futur. Selon la tradition shintô, à l'issue de cette traversée à l'image du cours de la vie, votre cœur et votre esprit se trouveront purifiés.

Les nombreuses petites tortues, "kame", dans l'étang rappellent aux visiteurs que le quartier de Kameido, territoire artificiellement gagné sur la mer au début du XVIIe siècle par des remblaiements, était à l'origine une île en forme de tortue.

À l'ombre des glycines

Motif populaire sur les kimonos, dans les peintures et céramiques traditionnelles, la glycine est également célébrée à travers une danse du théâtre kabuki, appelée Fuji Musume et interprétée pour la première fois en 1826.

Hiroshige Andô (1797-1858) a dépeint avec virtuosité les glycines du sanctuaire Kameido Tenjin dans une estampe réalisée en 1856 pour sa série Les cent vues célèbres d'Edo. Des peintres shin-hanga comme Hasui Kawase (1883-1957) et Hiroshi Yoshida (1876-1950) ou encore le photographe Kimbei Kusakabe (1841-1934) ont également marqué de leur empreinte cette mise en scène unique. Prenez-vous au jeu, contemplez le pont-tambour à l'ombre des glycines et imaginez-vous vivre quelques instants dans ce Tokyo d'antan. La vue sur la Tokyo SkyTree, fleuron de l'architecture nippone du XXIe siècle, n'en prendra que plus de relief et de saveur.

Découvrir aussi : Le jardin Kawachi à Fukuoka, la tête dans les glycines


Moyenne de 5 pour 4 notes

Tous les articles sur Tokyo

Promenades & excursions

Le Fuji Matsuri au Kameido Tenjin
藤まつり

Adresse :

3 Chome-6-1 Kameido, Koto, Tokyo 136-0071

Téléphone :

+81 (0)33 681 0010

Horaires :

Fuji Matsuri 2017 : du 21 avril au 6 mai. Illuminations tous les soirs.

Prix :

Gratuit

Accès :

À 15 min à pied depuis la sortie Nord de la gare de Kameido sur la ligne Sobu ou 15 min à pied depuis la sortie Nord de la gare et station de métro de Kinshicho sur la ligne Sobu et sur la ligne de métro Hanzomon.

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.