La gare de Hamamatsuchô   浜松町駅

Date de publication :
Gare de Hamamatsucho

Gare de Hamamatsucho

Gare de Hamamatsucho- Ligne Yamanote

Gare de Hamamatsucho- Ligne Yamanote

Vue de la tour de Tokyo

Tout comme la Tour Eiffel représente Paris, l'Empire State New-York, la Tour de Tokyo est l'un des symboles de la capitale nippone.

de multiples perspectives

Un quartier d’affaires florissant, d’innombrables tavernes qui s’animent à la nuit tombée, une ouverture sur la mer, des jardins séculaires qui côtoient des gratte-ciel et l’emblématique Tour de Tokyo : la gare de Hamamatsuchô ouvre sur de multiples perspectives.

La porte d’entrée de Tokyo

Située dans l’arrondissement de Minato, la gare de Hamamatsuchô a été inaugurée en 1909. Elle est desservie par les lignes JR Yamanote et Keihin-Tohoku. Le 17 septembre 1964, à l’occasion des Jeux Olympiques d’Été, la station du monorail de Tokyo vint s’ajouter. Le monorail relie la capitale à l’aéroport de Haneda en seulement 15 minutes.

Un petite surprise est réservée aux passagers des voies 3 et 4 (respectivement celle de la ligne Yamanote en direction de Shinagawa et celle de la ligne Keihin-Tohoku Line en direction de Shinagawa) : on y trouve une réplique du Manneken-Pis.

À proximité de la gare JR Hamamatsuchô se trouve la station de métro Daimon, desservie par les lignes Asakusa et Oedo.

Les bords de l'étang du jardin Kyu Shiba Rikyu

Les bords de l'étang du jardin Kyu Shiba Rikyu

Célèbre image du Zojo-ji et de la tour de Tokyo

Célèbre image du Zojo-ji et de la tour de Tokyo

Des oasis de verdure au milieu des gratte-ciel

Loin du tumulte de la ville, mais avec les gratte-ciel en toile de fond, les jardins du quartier de Hamamatsuchô offrent une parenthèse de calme et de verdure.

  • Le jardin de Kyū Shiba Rikyū

Situé à seulement 3 minutes à pied de la gare Hamamatsuchô, cet ancien jardin impérial de plus de 4 hectares est souvent considéré comme le plus beau jardin de style japonais de Tokyo. Il a d’ailleurs été classé "site à la beauté exceptionnelle" par le gouvernement en 1979. 

  • Le jardin de Hama-Rikyu

Ce jardin de promenade (kaiyū-shiki) datant du XVIIème siècle était le jardin familial des shôgun Tokugawa. Il est lui aussi inscrit sur la liste des "sites à la beauté exceptionnelle" du Japon. 

D’une superficie de 25 hectares, il est bordé sur trois côtés par une douve remplie d'eau de mer. 

Il a conservé ses trois étangs d’origine, parmi lesquels l’étang Shioiri, où un ilot abrite une maison de thé ouverte au public.

Découvrez le jardin.

Hama-Rikyu et son bassin bordé de fleurs

Hama-Rikyu et son bassin bordé de fleurs

« Site historique spécial », le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien est l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa.

« Site historique spécial », le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien est l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa.

  • Le parc de Shiba 

Le parc de Shiba est l'un des plus anciens parcs du Japon. À l’origine, il abritait le site du temple Zojo-ji mais, après 1945, à cause de la séparation de l'État et de la religion, temple et jardins ont été séparés.

Découvrez le Temple Zôjô-ji

Célèbre image du Zojo-ji et de la tour de Tokyo

Célèbre image du Zojo-ji et de la tour de Tokyo

  • Le temple Zojo-ji 

Construit en 1393 puis transféré vers son emplacement actuel en 1598, le temple Zojo-ji était un site bouddhiste très important. 

Plusieurs fois détruits par des incendies puis par les bombardements américains lors de la Seconde Guerre mondiale, les bâtiments actuels datent de 1974. Seule la porte principale, Sangedatsu-mon, érigée en 1622, est d'époque.

Le temple est célèbre pour le mausolée des Tokugawa où reposent 6 shôgun et leur famille proche.

Vues de haut

  • World Trade Center Building

Proche de la gare Hamamatsuchô, le World Trade Center Building offre un panorama à 360 degrés sur Tokyo depuis son observatoire situé  à 152 mètres de hauteur. De là, on peut voir la tour de Tokyo, la Tokyo Skytree, Odaiba ou la baie de Tokyo, toute proche. 

  • La tour de Tokyo

La fameuse tour de Tokyo, habillée de rouge vermillon et de blanc, domine le quartier de Hamamatsuchô. Elle possède deux observatoires, à 145 et 250 mètres de hauteur, d'où l'on peut admirer la capitale.

Avec son rouge éclatant et son allure de tour Eiffel, la tour de Tokyo est l'un des symboles de la capitale nippone

Avec son rouge éclatant et son allure de tour Eiffel, la tour de Tokyo est l'un des symboles de la capitale nippone

Côté gastronomie

Le quartier abritant de nombreux immeubles de bureaux, il regorge également de bars, d’izakaya, les bars japonais, et de bistros qui accueillent les employés après leur travail. La bière y coule à flot et on peut se restaurer à des prix très raisonnables.

Derrière le temple Zojo-ji, Tokyo Shiba Tofuya Ukai est un restaurant de tofu très réputé. On y accède après avoir traversé un magnifique jardin. Le restaurant est situé dans le bâtiment d'une ancienne fabrique de saké. 

Un peu plus loin, le quartier de Daimon (vers la  station de métro du même nom) est célèbre pour ses restaurants de tonkatsu, des côtelettes de porc pané. Le restaurant Tonkatsu Aoki, très réputé, est pris d'assaut dès l'ouverture, à 11 heures.


Prendre le large

La gare Hamamatsuchô est toute proche de la baie de Tokyo et des embarcadères.

Depuis l’embarcadère de Hinode, on peut prendre un bateau de tourisme pour Asakusa ou Odaiba ou faire une croisière dans la baie de Tokyo. Découvrez la croisière "Asakusa-Hinode Pier" de Tokyo Cruise.

Du terminal des navires de passagers de Takeshiba, on peut embarquer pour les 11 îles de Tokyo, situées au large de la péninsule d’Izu ou encore plus loin.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs