La gare de Komagome   駒込駅

Date de publication :
JR_Komagome_Station

JR_Komagome_Station

Un train de la ligne Yamanote, JR E235 quittant la gare de Komagome

Un train de la ligne Yamanote, JR E235 quittant la gare de Komagome

Le seul et unique passage à niveau de la Yamanote

Le seul et unique passage à niveau de la Yamanote

L'artère commerçante de Shimofuri-ginza

L'artère commerçante de Shimofuri-ginza

Les azalées en fleurs vus depuis le quais de Komagome

Les azalées en fleurs vus depuis le quais de Komagome

Cerisiers de la variété somei Yoshino au Somei Reien

Cerisiers de la variété somei Yoshino au Somei Reien

Le jardin de la villa Kyû Furukawa

Le jardin de la villa Kyû Furukawa

Le jardin Rikugi-en au printemps

Le jardin Rikugi-en au printemps

La gare des azalées

Komagome est une gare de la ligne Yamanote très nature avec de jolis jardins la bordant. Et le tableau est dressé dès que l’on pose le pied sur son quai avec les nombreux buissons d’azalées qui sont disposés de chaque côté. Lors de leur floraison chaque printemps, le spectacle est déjà magnifique depuis la gare même.

La gare de Komagome est née un certain 15 novembre 1910 sur les hauteurs tout à l’est de l’arrondissement de Toshima. Elle est desservie par la ligne JR Yamanote ainsi que par la ligne Namboku du Tokyo Metro. Komagome est une petite gare, bien tranquille, dans un quartier qui l’est tout autant bien qu’il ne manque pas d’attraits.


Le célèbre fumikiri - un passage à niveau

Depuis la gare de Komagome, on peut voir certains trains à grande vitesse de la ligne JR Tôhoku qui passent au large. Un must pour les passionné de trains !

Mais le plus intéressant réside dans le seul et unique passage à niveau de toute la ligne Yamanote. Elle se situe à environ 400 mètres de la gare, en direction de la station Tabata. Avec la bonne fréquence des trains de la ligne (ils passent très souvent et régulièrement), les barrières sont souvent fermées, et vous pouvez donc y faire de bonnes photos en fin d’après-midi, lorsque le soleil bas l’inonde de sa chaude lumière.

Tout à côté, une gigantesque balle de golf trône impassible, assurant la publicité d’un club de golf d’intérieur.

Les azalées en fleurs vus depuis le quais de Komagome

Les azalées en fleurs vus depuis le quais de Komagome

Sakura historique

Sur les quais de la gare, vous perdez un instant votre regard dans les boules colorées des azalées avant que n’arrive vite un train. La "JR Melody" qui annonce la fermeture des portes est "sakura, sakura" l’air d’une chanson traditionnelle japonaise composée à l’époque Edo (1603-1868), en lien avec la floraison des cerisiers bien sûr ! 

La variété la plus courante de cerisiers japonnais est "Somei Yoshino", et elle a été créée vers 1720, juste à côté d’ici. Nous sommes donc au coeur de ce qui fait l’âme du Japon depuis des siècles et que viennent chercher les foules depuis tout ce temps.

Le Jardin Rikugi-en et ses illuminations

C'est un n jardin japonais créé de 1695 à 1702 par Yanagisawa, un proche du 5ème Shogun Tokugawa Tsunayoshi. Le paysage merveilleux qui est sorti de terre fut inspiré par la poésie Waka, avec collines, étang, forêt, … 

Le Rikugi-en a su passer à travers les épreuves du temps et de l’histoire, en évitant de grosses destructions à cause du tremblement de terre de 1923 ou des bombardements aériens de la Seconde guerre mondiale. Les symboles de ce jardin sont les azalées (florissant d'avril à mai), les cerisiers pleureurs (florissant fin mars) et les couleurs du koyo en automne (les feuilles devenant rouges et jaunes), qui sont alors mises en valeur par des illuminations. 

  • Horaires : ouvert tous les jours de 9h à 17h. 
  • Entrée : 300 yens par adulte, 150 yens pour les +65ans, et gratuit pour -12ans

Le jardin Kyû Furukawa Teien

Ce jardin était à l'origine la maison en pierre sombre de style occidental d’un politicien de l’ère Meiji (1868-1912), Mutsu Munemitsu. Un jardin à l’occidental a été créé ensuite par un anglais Josiah Conder (1852-1920), mais il est aussi accompagné d'un jardin traditionnel japonais. Ce mélange très moderne propre au début de l’ère Taisho (1911-1926) est ce qui fait toute la spécificité de ce lieu unique.

  • Horaires : ouvert tous les jours de 9h à 17h.
  • Entrée : 150 yens pour les adultes, 70 yens pour les +65ans, et gratuits pour les enfants.

Autour de la gare

Shimofuri Ginza est une grande galerie marchande située à 5 minutes à pied de la gare de Komagome. Depuis 1956, dans cette galerie de 250 mètres de long, 58 boutiques vendent tout ce qu’il faut pour assurer votre subsistance : poissonneries, boucheries, primeurs, boulangeries, restaurants, cafés, … c'est un lieu très vivant et attachant car emprunt de nostalgie.

Dans le cimetière Somei Reien, le plus beau ce sont tous les cerisiers qui font revivre les lieux chaque printemps.

 Les cerisiers de la célèbre et populaire variété  Somei Yoshino, dont la floraison assurent la renommée du Japon partout dans le monde, ont été créé pour la toute première fois dans le village de Somei, devenu aujourd’hui un quartier de Tokyo.

Cerisiers de la variété somei Yoshino au Somei Reien

Cerisiers de la variété somei Yoshino au Somei Reien

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs