La gare d'Ôtsuka   大塚駅

Date de publication :
gare yamanote d'Ôtsuka

gare yamanote d'Ôtsuka

Sur le quai Yamanote à Ôtsuka

Sur le quai Yamanote à Ôtsuka

Le 'koban' de Sugam'Ôtsuka !

Le 'koban' de Sugam'Ôtsuka !

Un tramway de la Tokyo Sakura Tram vers Ôtsuka

Un tramway de la Tokyo Sakura Tram vers Ôtsuka

Tokyo  Ôtsuka noren gai

Tokyo Ôtsuka noren gai

Devant la gare d'Ôtsuka

Devant la gare d'Ôtsuka

Sugam'Ôtsuka

Avant de devenir celle que l'on connaît, la gare d'Otsuka a connu des bouleversements de tous ordres. Aujourd'hui, la ligne Yamanote y passe toujours et donne accès aux usagers aux nombreuses attractions de ce quartier en constante mutation.

La gare d’Otsuka a été ouverte le 1er avril 1903 pour la ligne Yamanote dans l’arrondissement de Toshima, juste à côté d’Ikebukuro. En août 1911, la ligne de tramway nommée aujourd’hui Tokyo Sakura Tram, de l'entreprise Toei, passait aussi par là. Elle avait alors le nom de Ôtsuka Ekimae Teiryujo et, jusqu’en 1971, elle se prolongeait jusqu’à la gare de JR Kinshichô.

Cette ligne, qui est la dernière résistante du réseau de tramway de Tokyo, a un charme fou et participe de l’ambiance nostalgique du quartier. Tout évolue, et les petits trams d'antan sont aujourd'hui devenus des engins modernes au design novateur dans le domaine.

Tout comme sur les quais de la gare JR Yamanote où l'apparition des barrières de sécurité automatiques change la physionomie des "charmants petits quais" à l'ancienne. Bienvenue dans l'ère de la modernité et de la sécurité pour tous !

Gare d'Otsuka

Gare d'Otsuka

D’une chose l’autre, Sugamo ou Ôtsuka ?

La gare d’Ôtsuka fut à l’origine construite sur les terres du village de Sugamo. C’est pourquoi, en face de la gare d’Ôtsuka, le poste de police est celui de… Sugamo ! C'est après l’ouverture de la gare que les usagers prennent l’habitude de nommer ce quartier "Ôtsuka". En 1969, la ville change son système d’adresse des lieux pour devenir ce qu’il est aujourd’hui et les alentours d’Ôtsuka reprennent ce nom.

Avant la Seconde Guerre Mondiale, Ôtsuka était un quartier très vivant avec de grands magasins, des cinémas et Hanagai (un quartier de geisha). Pour faciliter les flots de circulation, il était alors prévu d'y construire une station de métro, souterraine mais la mauvaise qualité du sol, trop mou, rendit ce projet impossible.

Gare d'Otsuka

Gare d'Otsuka

La gare de Shin-Ôtsuka a été construite à l’endroit où il était prévu d’installer la première version de la gare d’Ôtsuka.

Quoiqu’il en soit, le quartier a longtemps gardé son ambiance début du 20ème siècle, très rétro. Le vieux bâtiment en bois de la gare Yamanote n’a été remplacé qu’en 2009, pour un grand depato "Atre". 

Magasins, restaurants et une salle de sport participent de fait au développement d’Ôtsuka, placé sous la houlette du "Ba" (Being & association, une grande agence immobilière).

Ici "Ba" tout va bien !

"Ba01" : Hôtel et café "OMO5" par la chaîne Hoshino Resort, qui propose à Ôtsuka un établissement de standing à un prix plutôt accessible pour cette enseigne. Il est proposé une visite guidée unique pour 1 000 yens. Un choix de promenades à thèmes, comme le Sake (vin, sake, cocktail, …)Gourmet pour les fines bouches, ou Night culture pour les oiseaux de nuit.

"Ba02" : "Tokyo Ôtsuka noren gai" est un concept qui se base sur de vieilles maisons abandonnées complètement rénovées pour devenir des lieux de restauration à la mode : izakaya, sushi, yakiniku, yakitori, gyoza et menus nostalgiques de l’époque Shôwa.

Un lieu à part à ne pas rater, l’onigiri bar "Bongo" qui propose 54 sortes différentes d’onigiri. À 250 yens l’unité, vous ne vous ruinez pas, vous mangez bien et c'est bon ! L'établissement est ouvert de 11h30 à minuit et est fermé le dimanche.

Pour terminer, un sanctuaire vous reposera de toutes vos aventures autour d’Ôtsuka et de son histoire mouvementée, rendez-vous à Tenso-Jinja. Protecteur de l’ancien village de Sugamo, il est dédié à Amaterasu, à l'image du grand sanctuaire d’Ise. Le 17 septembre est la date du matsuri avec des festivités dans la rue, de la musique, des danses, le transport du mikoshi, le défilé de chars, …

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs