La gare d'Uguisudani   鶯谷駅

Date de publication :
Quai Yamanote à Uguisudani

Quai Yamanote à Uguisudani

Yamanote vs Keihin-Tôhoku à Uguisudani

Yamanote vs Keihin-Tôhoku à Uguisudani

Bibliothèque internationale de la littérature pour enfants

Bibliothèque internationale de la littérature pour enfants

Maison de Masaoka Shiki

Maison de Masaoka Shiki

Un train sur la JR Tôhoku Main line pris en filé depuis Uguisudani

Un train sur la JR Tôhoku Main line pris en filé depuis Uguisudani

Bibliothèque internationale de la littérature pour enfants

Bibliothèque internationale de la littérature pour enfants

La petite dernière !

La gare d’Uguisudani se situe dans l’arrondissement de Taito à Negishi, coincée entre la grande soeur Ueno et la folle Nippori. Elle peut facilement être considérée comme une simple gare de passage et peu de monde y descendent, ce qui en fait la dernière des 29 gares du tour de la ligne Yamanote, en 29ème position avec "seulement" 25 375 usagers quotidien.

Yamanote vs Keihin-Tôhoku

La gare d'Uguisudani a été ouverte le 11 juillet 1912 pour des quais accueillants les trains des lignes Yamanote et Keihin-Tôhoku. Tous les trains de la Yamanote s’arrêtent à Uguisudani, ce qui n’est pas le cas de ceux de la Keihin-Tôhoku qui, depuis 1988, passent en service "kaisoku" en journée, de 10h à 15h, et ne font donc que passer sans marquer l’arrêt. 

Depuis les quais d’Uguisudani, les photographes ferroviaires ont une superbe vue sur les autres lignes qui passent au large, les JR Tôhoku principales Takasaki et Utsunomiya ainsi que la Jôban. Il y passe souvent des trains spéciaux, tel le TRAIN SUITE Shikishima dont il est possible de faire de très bons plans.

Uguisu oiseau

Uguisu l'oiseau chanteur

Et bien chantez maintenant …

"Uguisu dani" signifie la vallée de l’uguisu, un oiseau au chant très beau. 

Avant l’expansion sauvage et désordonnée de la ville de Tokyo, il y avait ici une vallée, une forêt, des animaux et ce fameux uguisu enchanteur pour lequel on venait de loin afin de l'écouter en savourant un petit tofu bien frais. 

Chaque matin, les hauts-parleurs des quais de la gare d’Uguisudani diffuse donc les chants de cet oiseau pour les usagers chanceux et mélomanes.

La bonne sortie au parc

Les bâtiments de la gare ont une sortie sud, construite en 1927, qui donnent directement sur le grand parc de Ueno, si célèbre pour son hanami chaque printemps. L’empereur Taisho donna le terrain de ce parc à la ville en 1924 pour qu'il devienne un parc public.L’accès est rapide depuis Uguisudani, bien plus que depuis la tentaculaire gare de Ueno aux multiples sorties et à la foule constante dans lesquelles vous vous perdez immanquablement.

Vous aurez directement accès au nord du parc de Ueno, pour visiter le musée National de Tokyo ou le temple Kan’eiji

Il y a aussi la Bibliothèque Internationale de la littérature des enfants, dont le bâtiment a été rénové en 2002 par l’architecte Tadao Ando, une pointure du genre. 

Ne manquez pas de passer non plus devant la prestigieuse université des Arts de Tokyo.

Bibliothèque internationale de la littérature pour enfants

Bibliothèque internationale de la littérature pour enfants

Love activités

Du côté de la sortie nord, plusieurs "love hôtels" sont disposés, sagement en attente des clients ayant autre chose à faire que de simplement regarder passer les trains.

Mais si ce n’est pas votre "truc", vous allez pouvoir vous cultiver car l’histoire du quartier ne se résume pas à cela. Bien au contraire, de la fin de l’époque d’Edo (1603-1868) et durant toute l’ère Meiji (1868-1912), c’était ici encore la campagne. Et les artistes venaient s'installer, en quête d’inspiration, au sein d’une nature belle et tranquille toujours accompagnée des chants d’oiseaux. De riches marchands y ont aussi édifié leur résidence secondaire, de magnifique bâtisses.

Voici quelques lieux à ne pas manquer :

  • Sasanoyuki est une vénérable institution, un restaurant de tofu traditionnel en place depuis … 350 ans ! Créé en 1691, il accueilli du beau monde comme le poète Shiki qui venait avec ses amis artistes ou Natsume Sôseki. (ouvert de 11h30 à 22h, fermé le lundi)
  • La maison de Masaoka Shiki, grand maître du haiku japonais de l’ère Meiji, habitant du quartier de 1894 jusqu’à sa mort en 1902. (ouverte de 10h30 à 12 et de 13h à 16h, fermé le lundi)
  • Le musée de la calligraphie, fondé par Nakamura Fusetsu, un peintre et calligraphe japonais du début du XXème siècle. Sa collection d’oeuvres de calligraphies japonaises et chinoises y est présentée. (ouvert de 9h30 à 16h30, fermé le lundi)

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs