Nii-jima   新島

Date de publication :
La plage de Habushi sur l'île de Nii-jima (préfecture de Tokyo)

La plage de Habushi sur l'île de Nii-jima (préfecture de Tokyo)

Yunohama onsen sur l'île de Niijima (Tokyo)

Yunohama onsen et son bain extérieur à la romaine sur l'île de Niijima (Tokyo)

L'île de Niijima, vue depuis la mer

L'île de Niijima, vue depuis la mer

La colline de Moyai, surplombant les plages de Maehama et Yunohama sur l'île de Niijima (préfecture de Tokyo)

La colline de Moyai, surplombant les plages de Maehama et Yunohama sur l'île de Niijima (préfecture de Tokyo)

Le verre de Niijima est vert

Le verre de Niijima est vert

L'île aux vagues

À deux heures de bateau de Tokyo, l'île de Niijima est connue pour être le paradis des surfeurs, mais pas seulement ! Son environnement privilégié est idéal pour une escapade nature hors de la capitale.

L'île de Niijima est située dans l'archipel d'Izu. Elle dépend administrativement de la préfecture de Tokyo.

Richesses naturelles

À 160 kilomètres de la capitale, imaginez un décor de carte postale : sable blanc, eaux limpides et temps estival. Niijima est l'île de l'archipel d'Izu qui a le plus la cote auprès des surfeurs, notamment pour la qualité de ses vagues. Elle dispose de plus d'un environnement naturel de choix dont les autres visiteurs peuvent évidemment profiter ! 

Lire : L'île de Hachijô-jima

Île volcanique, Niijima regorge de sources chaudes naturelles. Partez en direction de Yunohama onsen pour un bain de nature : situé en extérieur, il vous offre une vue fabuleuse sur l'océan et est gratuit. N'oubliez pas votre maillot de bain car les bains sont mixtes. Pour une ambiance plus traditionnelle, rendez-vous au Mamashita onsen, au sud de port de Niijima. Attention, celui-ci est payant ! Vous pourrez vous délecter du rotenburô (bain extérieur) face à la mer ou bien prendre un bain de...sable, sunaburô !

Les plages les plus connues sont Maehama et Habushi. Il est possible d'apercevoir le mont Fuji depuis Maehama. Quant à Habushi, c'est une réserve nationale protégée et mesure 6.5 kilomètres de long ! Toutes deux sont fréquentées par les surfeurs.

Lire aussi : Les plages de Tokyo

Promenades et spécialités locales

Sur Niijima, prenez le temps de vivre : la superficie de l'île, 24 km2 la rend facile à visiter à vélo (entre 500 et 1 000 yen la journée (4-8€)).  Les spécialités culinaires de l'île sont les produits de la mer : goûtez le fameux kusaya, une sorte de chinchard séché et fermenté, dégageant une forte odeur. Il est recommandé de le déguster avec un verre de saké ! Si cela vous a plu, vous pourrez même en ramener en souvenir. Les autres spécialités de l'île sont l'ashitaba, une plante feuillue traditionnellement utilisée en médecine et le poisson appelé kinmedai (béryx long).

Une autre spécialité de Niijima est le koga, en français rhyolite. La rhyolite est une roche magmatique volcanique utilisée pour la construction et pour l'art (sculptures, verre). On ne la trouve qu'à Niijima et sur l'île de Lipari en Italie. Sur colline de Moyai, surplombant les plages Maehama et Yunohama, sont exposées plus de 100 statues en kaga

Le verre de Niijima, fabriqué aussi avec de la rhyolite, a une belle couleur vert olive. Ce verre est uniquement produit au Niijima Art Glass Center. En réservant à l'avance, il est possible de participer à des ateliers de confection d'objets en verre.

Découvrez aussi : L'archipel d'Ogasawara

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs