Illuminations d'été à l’Hôtel Gajoen de Meguro

Date de publication :
Les illuminations annuelles de l'hôtel Gajoen

Les illuminations annuelles de l'hôtel Gajoen

Un brin de magie importé de Aomori

Chaque année, l’hôtel Gajoen de Meguro met en place ses illuminations d'été. Un événement de deux mois très populaire sur la capitale, qui permet de découvrir ce lieu d'exception tout en appréciant le charme de l'artisanat japonais. En effet, c'est à la lueur des gigantesques lanternes du festival de Aomori que vous plongerez dans ce décor tout droit sorti d'un conte ! Une expérience à ne rater sous aucun prétexte, puisqu'elle permet aussi de partir sur les traces des mythes et légendes de l'archipel.

Les chambres sont des oeuvres d'art du sol au plafond

Les chambres sont des oeuvres d'art du sol au plafond

Un hôtel d'exception...

Construit à Meguro en 1928, l’hôtel Gajoen est un hôtel-restaurant de luxe très populaire sur la capitale japonaise.

À mi-chemin entre l’hôtel moderne et le ryokan (auberge traditionnelle), cet établissement de haut standing est surtout renommé pour son décor de conte traditionnel. Un design fait de bois et de laque, qui en fait un cadre idyllique pour les cérémonies de mariage.


À lire : Le mariage au Japon

C'est pourquoi, l'hôtel Gajoen fait partie des chouchous des jeunes mariés tokyoïtes depuis maintenant près d'un siècle ! Et que ce soit pour de simples photos, ou pour y passer la nuit de noces, l'hôtel affiche complet lorsque la saison des mariages approche.


... Ouvert au public pendant l'été

Chaque année, ce lieu d'exception met en place ses illuminations d'été, un événement qui met en avant l'artisanat japonais et qui permet aux non-habitués de découvrir le design unique de l'hôtel.

Située au troisième étage, l'exposition fait suivre un parcours pour le moins original.

Le long d'un vieil escalier en bois, vous suivrez alors les kokeshi (poupées traditionnelles) endormies sur chacune des marches pour accéder aux pièces cachées de l'hôtel, de petites chambres spécialement ré-aménagées pour l'occasion ! Un chemin atypique, qui permet ainsi de découvrir la beauté de cet hôtel des années 1920 qui mélange esthétique occidentale et inspiration de l'ère Edo (1603-1868).


Voir aussi : Poupées nippones

L'escalier, point central de l'exposition

Saurez-vous retrouver les pièces cachées à partir de là ?

Des petites Kokeshi dorment le long de l'escalier

Des petites Kokeshi dorment le long de l'escalier

Moulures au plafond et gravures au mur, les chambres de l'hôtel Gajoen sont de véritables œuvres d'art à elles toutes seules ! Des œuvres qui ont cependant un coût, puisque le prix moyen d'une chambre pour la nuit avoisine les 78 000 yens (presque 600 euros) !

À 1 500 yens (11,50 euros environ) l'entrée, les illuminations d'été de Gajoen sont donc un bon moyen de découvrir ce petit hôtel d'ordinaire réservé à la clientèle aisée de Tokyo.

L'hôtel Gajoen, un hôtel d'exception

L'hôtel Gajoen, un hôtel d'exception

Un hommage à l'artisanat japonais

Si le design de l'hôtel en lui-même attire les curieux, ce sont surtout les lanternes du festival de Aomori qui font le cœur de l'exposition.

Très populaire sur l'archipel, le festival des lanternes de Aomori expose chaque été une centaine de lanternes géantes dans la petite ville du Tohoku. De véritables bijoux de l'artisanat local, que les dirigeants de l'hôtel Gajoen ont également plaisir à accueillir chaque année dans leur établissement.


Découvrir : Festival Aomori Nebuta Matsuri

Des lanternes de Aomori sont exposées à l'hôtel Gajoen tous les étés

Ici la princesse et ses chevaliers dans l'une des chambres de l'hôtel

Ayant pour thème ''les mythes et légendes de l'archipel'', l'exposition de Gajoen rassemble une dizaine de lanternes de Aomori et plusieurs centaines d’œuvres plus modestes toutes issues de l'artisanat du nord du pays. Un bon moyen de faire découvrir le travail des artisans locaux, à travers une thématique chère à la culture japonaise.

En effet, chaque pièce est décorée selon un thème précis.

Les quatre saisons, la nature, les divinités, la magie, toutes les chambres reprennent des éléments prépondérants aux contes japonais. Et de la chambre de la princesse, à la salle des joyaux, en passant par le sanctuaire des divinités shinto, c'est un voyage envoûtant et bucolique sous fond de musique traditionnelle que l'hôtel Gajoen propose à ses visiteurs.


Lire aussi : 5 légendes japonaises célèbres

La salle des joyaux

La salle des joyaux

Le bestiaire fantastique

Des ombres d'animaux sont projetés sur les murs

Les lanternes font plusieurs mètres de haut !

Les lanternes font plusieurs mètres de haut !

La salle des divinités

La salle des divinités

Partez à la découverte des chambres de l'hôtel

Partez à la découverte des chambres de l'hôtel

Un petit conseil cependant : venez en fin d'après midi ! L'exposition attirant chaque année un grand nombre de visiteurs, la fin de soirée est plus agréable pour pouvoir profiter tranquillement des lanternes sans risquer de faire la queue dans l'escalier.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs