Jardin Hama-Rikyu Onshi Teien   浜離宮恩賜庭園

Date de publication :
« Site historique spécial », le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien est l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa.

« Site historique spécial », le jardin Hama-Rikyu Onshi Teien est l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa.

Le Hama-Rikyu Onshi Teien à Tokyo est constitué de trois lac et de deux îlots abritant une maison de thé.

Le Hama-Rikyu Onshi Teien à Tokyo est constitué de trois lac et de deux îlots abritant une maison de thé.

La chasse, les pins noirs et le thé

A quelques pas du marché de Tsukiji, le Hama-Rikyu Onshi Teien, jardin emblématique de la capitale nippone, séduit par ses étangs et ses pavillons.

L’effervescence du marché de Tsukiji cède la place au calme de l’ancienne réserve de chasse des Tokugawa. Son jardin, le Hama-Rikyu Onshi Teien, reste l’un des plus beaux de Tokyo, protégé qu’il est, depuis 1952, par son titre de « site historique spécial ». Il abrite une réserve d’oiseaux. Malgré le bombardement qui détruisit, en 1944, les principales maisons de thé, il a conservé ses trois étangs, parmi lesquels l’immense Shioiri et ses deux îlots.

Miniaturisé et stylisé, ce monde végétal illustre très bien la définition des jardins japonais : emprunt d’un paysage naturel. Propriété de l’Empereur durant l’ère Meiji, puis légué à la municipalité de Tokyo en 1945 par Hirohito, le Hama-Rikyu Teien retrace à sa façon l’histoire du Japon et sa succession d’ères politiques et impériales.

Ses plans d’eaux illustrent la splendeur d’une exactitude géométrique maîtrisée. Enjamber l’étang Shioiri par un petit ponton et accéder à l’îlot où siège la dernière maison de thé du jardin, permet, par un gâteau et une tasse de thé, de goûter le Japon.


Intéressé par les jardins ? N’hésitez pas à réserver notre activité dédiée au jardin historique de Tokyo.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs