Accueil > Tokyo > Le jardin Kyu Shiba Rikyu - 旧芝離宮恩賜庭園

Le jardin Kyu Shiba Rikyu
旧芝離宮恩賜庭園

Le jardin Kyu Shiba Rikyu, oasis de verdure dans l'immense Tokyo

Le jardin Kyu Shiba Rikyu, oasis de verdure dans l'immense Tokyo

Les bords de l'étang du jardin Kyu Shiba Rikyu

Les bords de l'étang du jardin Kyu Shiba Rikyu

Le jardin Kyu Shiba Rikyu est d'inspiration chinoise

Le jardin Kyu Shiba Rikyu comprend plusieurs îles

Le jardin Kyu Shiba Rikyu peut s'admirer à toutes les saisons

Le jardin Kyu Shiba Rikyu peut s'admirer à toutes les saisons

Le trésor végétal de Minato

Le jardin Kyu Shiba Rikyu est l'un des plus anciens de l'époque Edo (1603-1868). Il est considéré comme typiquement japonais, dans la tradition des Daimyo, les seigneurs féodaux.

Le jardin Kyu Shiba Rikyu a été créé en 1678 par Tadatomo Okubo, haut fonctionnaire du shogunat Tokugawa. Il comprenait à l'origine une plage qui donnait sur la baie de Tokyo et qui a disparu avec le comblement des terres. 

Lire aussi : Visiter Tokyo dans les pas des Tokugawa

Le créateur Okubo s'inspire du style chinois : l'étang représente le lac Hangzhou et la colline serait une version du Mont Penglai, dont la légende dit qu'il serait le lieu de banquet des Huit Immortels de Liu An.

Une histoire mouvementée

Après la mort d'Okubo, le jardin Kyu Shiba Rikyu passe de propriétaire en propriétaire, jusqu'à ce qu'il devienne la Villa Impériale de Shiba, de la maison Kishu à la fin du shogunat. Il finit par être racheté par l'Agence Impériale en 1875, et devient un lieu de réception.

Lors du séisme de 1923, le jardin est complètement détruit par les flammes. En janvier 1924, le site est remis aux mains de la Ville de Tokyo qui prend en charge sa reconstruction à l'identique : le jardin rouvre ses portes en avril de la même année. En 1979, il obtient le titre de "lieu d'intérêt historique".

Confort et longue vie

C'est la signification littérale de "Rakuju-en", le nom qu'Okubo a donné à son jardin. Il se compose d'un étang de 9 000 m², appelé Dai-Sensui. Celui-ci comprend quatre îles dont la principale, centrale, est Nakajima. Elle représente l'éternelle jeunesse et l'immortalité. Elle est accessible par le fameux Seiko-no-tsutsumi, pont construit dans la pure tradition architecturale chinoise.

A l'entrée du jardin, vous pouvez vous asseoir sous une pergola de glycines, et profiter de leur parfum et de la vue. Celles-ci ne fleurissent qu'au début du mois de mai, mais pas de panique si vous prévoyez une visite à un autre moment de l'année : le jardin est si riche en végétation qu'il y aura toujours une espèce en floraison !

Après avoir flâné dans les quelque 400 hectares de ce jardin classé au patrimoine national, replongez-vous dans l'effervescence de Tokyo et allez admirer le coucher du soleil du côté du Rainbow Bridge.


1 note de 5

Tous les articles sur Tokyo

Promenades & excursions

Le jardin Kyu Shiba Rikyu
旧芝離宮恩賜庭園

Adresse :

1-4-1 Kaigan, arrondissement de Minato, Tokyo

Téléphone :

+81 (0)3-3434-4029

Horaires :

De 9h à 17h (dernière entrée à 16h30)

Prix :

150 yen (1,20 €)

Accès :

À 1 min à pied de la station Hamamatsu (lignes JR Yamanote et Keihin-Tohoku)

À 3 minute à pied de la station Daimon (lignes Oedo et Asakusa)

Site web: http://teien.tokyo-park.or.jp/fr/kyu-shiba/index.html

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.