Les Jeux Paralympiques d'été de Tokyo en 2020   2020年東京パラリンピック

Date de publication :

Oscar Pistorius aux 400 mètres des Jeux Paralympiques de 2012

La baie de Tokyo d'Odaiba

La baie de Tokyo d'Odaiba

Tokyo, la deuxième histoire

Les Jeux paralympiques doublent depuis plusieurs décennies les jeux olympiques. Ils permettent aux personnes atteintes de différents handicaps de pouvoir concourir dans des catégories qui leur sont propres. Tokyo accueillera ainsi en 2020 la 16ème édition des Jeux Paralympiques.

Aux origines, la guerre

L’idée de Jeux Paralympiques nait en 1948 avec l’initiative du médecin neurologue Ludwigg Guttman qui organisa à Stoke Mandeville (près de Londres) des "Jeux mondiaux des chaises-roulantes et des amputés". 

Ces jeux étaient destinés aux combattants et aux victimes paraplégiques de la seconde guerre mondiale.

Les Premiers Jeux paralympiques proprement dit eurent lieu juste après les JO de Rome en 1960. Depuis ceux de Séoul en 1988, ils sont obligatoirement organisés dans la même ville que celle où ont lieu les Jeux Olympiques.

Ces Jeux sont ouverts aux personnes atteintes d’un handicap physique (amputation, paraplégie, tétraplégie), d’infirmité d’origine neurologique ou motrice, de grands handicaps comme la myopathie et aux malvoyants et aux non-voyants.

Epreuve de Basket-ball en fauteuil

Chaque discipline est divisée en plusieurs catégories correspondant aux différents handicaps. Plusieurs types de sports sont présents, on retrouve notamment :

  • des sports en fauteuil roulant (basket, rugby, escrime, tennis)
  • de l’athlétisme où des prothèses, des chaises roulantes ("racer") et des guides pour malvoyants sont utilisés
  • des sports propres au handisport tels que le "goalball" ou la "boccia"

Le Makuhari Messe de Chiba

L’édition 2020 de Tokyo

Tokyo est la première ville dans l’histoire à accueillir pour la seconde fois une édition des Jeux Paralympiques (après 1964). Ils auront lieu 2 semaines après la fin des Jeux Olympiques d’été, entre le 25 août et le 6 septembre 2020.

Le logo représente un cercle imprimé d’un motif à damier indigo, reprenant le motif dit "ichimatsu moyô", très populaire à l’époque Edo.

Une flamme olympique sera allumée à Stoke Mandeville ainsi que dans divers lieux du pays. La flamme elle-même traversera les préfectures accueillant des épreuves (Shizuoka, Chiba et Saitama), jusqu’à Tokyo.

Pour cette édition, 22 sports seront à l’affiche, avec 2 nouveaux venus que sont le badminton et le taekwondo, qui prendront la place du football à 7 et de la voile, non retenus pour ces olympiades. A noter que ces deux sports seront pour la première fois des disciplines olympiques.

Ces jeux seront organisés autour de trois grandes zones :

  • la zone dite "héritage", qui se situe dans la ville de Tokyo même (hormis le site de la forêt de Musashino, situé plus à l’ouest)
  • la zone de la Baie de Tokyo, comprenant les sites de la baie de la ville ainsi et du centre de convention de la ville de Chiba Makuhari Messe
  • la zone des épreuves de cyclisme, à Izu ainsi qu’au pied du Mont Fuji

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs