JO 2020 - Suivre la compétition de football   オリンピックのサッカー競技

Date de publication :
Le football suscite beaucoup de ferveur au Japon. Ici, un tifo aux couleurs du drapeau japonais, au stade Nissan de Yokohama

Le football suscite beaucoup de ferveur au Japon. Ici, un tifo aux couleurs du drapeau japonais, au stade Nissan de Yokohama

Le Brésilien Ronaldo remporte en 2002 la Coupe du Monde de football, à Yokohama

Le Brésilien Ronaldo remporte en 2002 la Coupe du Monde de football, à Yokohama

football-stadium

Stade de Football

Le ballon rond sous la flamme olympique

Les Jeux Olympiques sont la compétition sportive la plus suivie au monde, juste devant la coupe du monde de football. Elle intègre plusieurs sports collectifs dans ses épreuves, parmi lesquels on retrouve évidemment une compétition de football, qui aura lieu durant ces JO de Tokyo entre le 22 juillet et le 8 août 2020.

Une vieille compétition olympique

Le football est une compétition olympique depuis quasiment le début des Jeux Olympiques modernes. En effet, il était présent dès la 1ère édition de 1896, mais en tant que simple sport de démonstration, avant de devenir une discipline olympique lors de l'édition suivante de 1900. 

Durant la majorité du siècle dernier, seuls les footballeurs amateurs étaient autorisés à participer aux jeux, jusqu'en 1988 où la règle fut abandonnée.

Football aux JOs de 1900

Les règles actuelles, qui datent de 1992, ouvrent la compétition à tous les joueurs de moins de 23 ans, avec trois joueurs de plus de 23 ans admis pour chaque équipe. Depuis Atlanta en 1996, une compétition de football féminin est organisée, sans aucune espèce de limite d'âge.

Les JO 2020 de Tokyo

Les Jeux Olympiques de Football qui auront lieu à Tokyo verront 16 équipes masculines ainsi que 12 équipes féminines venant des 7 grandes confédérations s'affronter. Chez les hommes, seul le Japon est pour le moment qualifié d'office, alors que chez les femmes on connaît déjà trois qualifiés (le Japon, le Brésil ainsi que la Nouvelle-Zélande). À travers le pays, 7 stades de 7 villes différentes accueilleront les matchs.

Suivre la compétition féminine ou masculine de foot vous fera donc voyager au quatre coins de l'archipel. Tokyo et Saitama, mais aussi Yokohama, Miyagi, Sapporo et Kashima accueilleront les épreuves. Alliez passion sportive et découvertes culturelles ! 

Les stades de la métropole de Tokyo

Le nouveau stade Olympique national est situé dans l'arrondissement de Shinjuku. L'ancien stade olympique, qui avait notamment été le stade principal lors des Jeux Olympiques de 1964, a été démoli en 2015 pour laisser place à ce nouveau stade situé à Kasumigaoka. 

D'une capacité de 68 000 places (plus de 80 000 avec l'ajout de siège temporaires), il s'agit du plus grand stade de la compétition. Les cérémonies d'ouverture et de clôture des jeux y auront aussi lieu.

  • Adresse : 10-2, Kasumigaokamachi, Shinjuku, 160-0013 Tokyo
Maquette du stade vue du ciel

Maquette du stade vue du ciel

Tokyo Stadium


Le Tokyo Stadium, situé à Chôfu, dans l'ouest de la métropole, au-delà des 23 arrondissements de la municipalité de Tokyo. C'est le stade du club de football du FC Tokyo.

Ce stade de 49 000 personnes, qui n'est pas qu'un écrin pour le football, accueillera aussi plusieurs affrontements de la coupe du Monde de rugby qui est organisée en 2019 au Japon.

  • Adresse : 376-3 Nishimachi, Chofu, 182-0032 Tokyo


Le Saitama Stadium, aussi connu comme le Saitama Stadium 2002 du fait qu'il a été construit dans le cadre de la coupe du monde 2002, co-organisée par le Japon et la Corée du Sud. 

Le stade, qui est situé dans la ville et la préfecture du même nom, est un des plus grands stades dédiés spécifiquement au football de toute l'Asie.

  • Adresse : 2-chome-1 Misono, Midori Ward, Saitama, 336-0967, Japon

Le Saitama Stadium

Le stade Nissan de Yokohama

Le stade Nissan de Yokohama

Et enfin l'International Stadium de Yokoham (ou Stade Nissan lorsque le naming s'applique), dans la préfecture de Kanagawa, dans le sud de Tokyo. 

Stade du club des Yokohama F Marinos, il s'agit du plus grand stade du Japon, construit au milieu des années 90, avec une capacité d'accueil de 72 327 personnes.

  • Adresse : 3300 Kozukue-co Kôhoku-ku, 220-0036 Yokohama

Ibaraki à l'honneur

Le football lors des Jeux Olympiques se vivra aussi en dehors de la métropole. Ainsi, la préfecture d'Ibaraki accueillera des matchs de la compétition dans le stade de Kashima, situé sur la côte pacifique de la préfecture, à une centaine de kilomètres du centre de Tokyo.

Le stade, construit juste avant la coupe du monde 2002, peut accueillir 40 728 personnes.

  • Adresse : 26-2 Jinkoji, 314-0007 Kashima

Le stade de Kashima

Le stade de Miyagi

Les stades du nord

Plus haut dans le Tohoku, le Miyagi Stadium, situé à Rifu dans la banlieue de Sendai (préfecture de Miyagi), est un autre stade construit pour la coupe du monde 2002 qui sera réutilisé dans le cadre de des épreuves olympiques de football. 

Le terrain de 49 000 sièges est ceinturé d'une piste de d'athlétisme lui permettant d'être utilisé dans d'autres cadres que celui du ballon rond. Le stade est en forme de croissant, afin d'évoquer l'immense figure locale, le daimyô Date Masamune.

  • Adresse : 40-1 Sugayatate, Rifu-cho, 981-0122 Miyagi

Enfin, Hokkaidô aura aussi le droit d'admirer la compétition au sein du Dôme de Sapporo le stade de la ville de Sapporo. 

D'une capacité de près de 42 000 places, il s'agit du premier stade au monde à posséder un terrain aéro-glissant, et un des deux seuls du monde avec un toit, afin de s'adapter aux conditions climatiques particulières de la région. Le Dôme de Sapporo sera aussi le théâtre de matchs de rugby pendant la coupe du monde 2019.

  • Adresse : 1 Hitsujigaoka, Toyohira, 062-0045 Sapporo

Le Sapporo Dome à Sapporo, Hokkaido

Le Sapporo Dome à Sapporo, Hokkaido

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs