Kadokawa Musashino Museum   角川武蔵野ミュージアム

Date de publication :

Entrée du Kadokawa Culture Museum

Musée de la Culture Kadokawa

Un lieu de rencontre entre imagination et fantaisie dans un bâtiment atypique

Après une pré-ouverture au mois d’août permettant de découvrir les deux premiers niveaux de l’édifice, le musée de la culture Kadokawa, situé à une heure de Tokyo, a ouvert entièrement ses portes au public au mois de novembre 2020.  Réalisée par l’architecte renommé Kengo Kuma, cette bâtisse composée de granit s’inscrit dans le style contemporain de son créateur, en recherche constante de nouveaux matériaux pour la réalisation de ses oeuvres.

Description d'un lieu qui ne se contente pas d'être seulement un Musée

Si son architecture est atypique, l'intérieur l'est aussi, tant dans la forme que dans le fond. L'objectif, présenté par le directeur du musée, Seigo Matsuoka, est de rassembler et mélanger différents types d'art au sein d'un même espace, divisé de façon originale. 

A l’intérieur d’un unique bâtiment, on retrouve à la fois un musée d’art et d’histoire naturelle ainsi que des galeries accueillant des expositions temporaires, mais d’autres surprises attendent les visiteurs. En effet, ces derniers peuvent également profiter de plusieurs librairies, de salles de lectures, de cafés et de restaurants.

Au sein de l’équipe de l’établissement, les profils sont également très variés : on y retrouve des professeurs et chercheurs de disciplines bien différentes, entre spécialistes du monde digital, d’art moderne ou de manga à celui des yokai...

Pièce exposée au sein du Kadokawa Culture Museum

Pièce exposée au sein du Kadokawa Culture Museum

Livre interactif exposé au sein du Musée Kadokawa

Livre interactif exposé au sein du Musée Kadokawa

Différents univers à découvrir au sein du Musée  

Elevé sur quatre étages, l'édifice propose à chaque niveau, différents types de contenus et d’ambiances.

Tout d’abord, on retrouve dès le rez-de-chaussée, une librairie consacrée aux mangas et aux light novel. Celle-ci réunit plus de 25 000 ouvrages, soit la quasi totalité des titres publiés par les éditions Kadokawa. De plus, une première "Grande Galerie" de 1000m2 consacrée à des expositions de thèmes expérimentaux autour de la nature, de la science, de la mode ou de la société, entre autres, attend également les visiteurs. Enfin, il est possible d’aller se relaxer dans le "Jardin Genyoshi", qui est une reproduction du jardin de la résidence du fondateur de la maison d’édition, Genyoshi Kadokawa. Cet espace privé est connu pour avoir accueilli de nombreux poètes de Haïku.

Au premier étage, vous pourrez trouver de quoi alimenter votre page Instagram en découvrant des boissons originales au Kado Café dont l’intérieur a également été conçu par Kengo Kuma. Vous trouverez également des souvenirs dans la boutique du musée qui propose des objets produits sur place.

Le deuxième étage est consacré au Musée de l’Anime, "EJM" (Entairtainment Japan Museum). Cet espace est consacré au monde de l’animé et ce, non seulement à travers la présentation des réalisations passées mais également à travers les produits dérivés des animés, tels que les livres, les films, les jeux ou tout autre objet, afin de rendre hommage à la créativité de toutes les équipes présentes dans l’industrie de l’animation et du divertissement.


Poursuivez votre visite vers l'imaginaire

On retrouve au troisième étage de nombreuses découvertes innovantes.

Premièrement, le Musée Aramata Wunderkammer, dont le nom est composé d’un hommage à son directeur, Hiroshi Aramata, spécialiste d’Histoire Naturelle et du terme allemand signifiant "cabinet de curiosité". Cet espace représente une part de l’esprit du musée décrite par Seigo Matsuoka ; on travaille ici sur la notion d’anima, à la fois au sens d’âme et au sens d’animation. Pour illustrer ces idées, différentes techniques visuelles très créatives sont utilisées pour créer des illusions chez le visiteur.

Après avoir vécu cette expérience unique, ce dernier peut se perdre dans deux espaces toujours aussi inhabituels :

  • Une librairie impressionnante faite d’étagères de huit mètres de haut se trouve au même niveau. Dans cette pièce, le mapping vidéo peut également être utilisé ; de cette façon, sur les murs spacieux peuvent être projetés différents types de contenu.

  • Un espace proposant un modèle innovant de librairie : une ville de livres, pièce appelée "Edit town" composée de 250 000 ouvrages, divisés en 9 catégories afin de faciliter la recherche des visiteurs.

Espace Edit Town du Musée

Espace Edit Town du Musée

Exposition Yokai Pandemonium

Exposition Yokai Pandemonium (Novembre 2020)

Exposition Ken + Julia Yonetani : That is why I want to be saved

Exposition Ken + Julia Yonetani : That is why I want to be saved (Novembre 2020)

Il est ensuite  possible de se plonger dans la lecture d’ouvrages découverts au cours de la visite dans les salles de lecture.

Et pour finir, au quatrième étage, on retrouve la Galerie Musashino ainsi qu’un café et un restaurant. Idéal pour se détendre après ces découvertes !

Les visiteurs peuvent sélectionner différentes activités ou même se munir d’un pass à la journée pour explorer l'ensemble de l’établissement.

Entrée du complexe Tokorozawa Sakura Town

Entrée du complexe Tokorozawa Sakura Town

"Torii vivant" devant le sanctuaire Musashino Reiwa

"Torii vivant" devant le sanctuaire Musashino Reiwa

Enfin, au sein du complexe culturel Tokorozawa Sakura Town, dans lequel le Musée Kadokawa prend place, de nombreux bâtiments sont présents, ou encore en construction pour le moment. On peut découvrir juste à côté par exemple, un "Torii vivant" ou le Sanctuaire Musashino Reiwa tous deux également conçus par Kengo Kuma.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs