Le Kawaii Monster Cafe

Date de publication :
Le kawaii monster cafe à Harajuku

Le kawaii monster cafe à Harajuku

cake-kawaii-monster-cafe

Les mets aussi sont ultra colorés et kawaii

facade-kawaii-monster-cafe

Si la façade est discrète, l'intérieur est une explosion de couleurs!

mel-tea-room

La Mel Tea Room, l'une des zones du Kawaii Monster Cafe

mushroom-disco-kawaii-monster-cafe

Prenez place dans la zone Mushroom Disco

dance-monster-girls

Pour votre anniversaire, vous serez invité à danser avec les Monster Girls!

bar-kawaii-monster-cafe

Le bar est sous l'emprise d'une créature marine!

halloween-kawaii-monster-cafe

Le Kawaii Monster Cafe fête bien évidemment Halloween

tablette-kawaii-monster-cafe

Le menu du Kawaii Monster Cafe : le choix est difficile

drink-kawaii-monster-cafe

Cocktail expérimental

halloween-dance

Les Monster Girls en action

Les monstres d'Harajuku

Si dans les années 1950, Godzilla, le dinosaure mutant, s'attaquait à la capitale nipponne, c'est un tout nouveau monstre qui sévit depuis 2015 dans le quartier des tendances les plus folles, Harajuku. Un monstre doux, dingue et kawaii accompagné de Monster Girls vous accueillent au Kawaii Monster Cafe, un café-restaurant déjanté et coloré ; le nouveau haut-lieu du kawaii conçu par le maître du genre, Sebastian Masuda.

entree-kawaii-monster-cafe

Bienvenue au Kawaii Monster Cafe

L'oeuvre du maître

À Harajuku, quartier des modes excentriques et des nouvelles tendances, Sebastian Masuda, artiste et designer aux multiples casquettes a créé le Kawaii Monster Cafe en collaboration avec Diamond Dining, agence spécialisée des plus grands restaurants à thème de Tokyo (restaurants Alice au pays des Merveilles, Vampire Cafe, etc...). Masuda est la figure emblématique de la culture kawaii dans l'archipel. Il ouvre dès 1995 la première boutique de vêtements et accessoires kawaii à Harajuku, 6%Dokidoki, et produit notamment l'univers d'un clip de l'icône de la J-Pop Kyary Pamyu Pamyu. Le designer perçoit Harajuku comme un monstre, qui, en se nourrissant des cultures et tendances du monde entier est capable d'innover et développer son propre style. Le Kawaii Monster Cafe est le reflet de ce monstre ; une créature totalement kawaii bien entendu !


Lire : La ruelle Takeshita Dôri


Déjanté, pétillant et haut en couleur

entree-kawaii-monster-cafe

Entrez dans la gueule du monstre!

sebastian-masuda

Le designer Sebastian Masuda au J-Pop Summit 2016.

manege-kawaii-monster-cafe

L'attraction principale : le carrousel de friandises

licorne-kawaii-monster-cafe

Même les licornes ont le droit de se désaltérer

monster-girls-caroussel

Les Monster Girls sont prêtes à danser sur le gâteau-caroussel

En franchissant la porte du café-restaurant, vous entrez littéralement dans la gueule du monstre ! Un personnage bien sympathique, au demeurant, appelé Mr. Ten Thousand Chopsticks ou Choppy pour les intimes. Le Kawaii Monster Cafe est un vrai choc visuel ! L'espace central est occupé par un gigantesque gâteau-caroussel recouvert de crème et de friandises qui se transforme régulièrement en scène pour les visiteurs et les Monster Girls. Au nombre de cinq, ces demoiselles vous accueillent, dansent, font des selfies et viennent discuter avec vous à votre table. Avec des looks reflétant leur personnalité, Baby, Dolly, Candy, Nasty et Crazy disposent même de leurs propres comptes twitter sur lesquels vous pouvez suivre leur actualité. Pouvant accueillir près de 200 personnes, le lieu est divisé en quatre zones distinctes : la Mushroom Disco avec plantes surdimensionnées et champignons psychédéliques, le Milk Stand où des lapins, des moutons et des licornes boivent leur biberon de lait, la Milk-Tea Room placée sous le signe de la gourmandise et décorée de chocolats et macarons et enfin le bar annexé par une immense créature sous-marine. Le menu du Kawaii Monster Cafe est une explosion de couleurs ! Glaces, gâteaux, boissons et pâtes sont aux couleur de l'arc-en-ciel.  

Le Kawaii Monster Cafe de nuit

Un an après son ouverture, le restaurant innove à nouveau en proposant un concept différent pour les clients venant en soirée. Si le public est familial en journée, le Kawaii Monster Cafe s'adresse à une audience d'adultes le soir venu. Le site se transforme en un cabaret et propose des KMC Showcase (soirées avec DJ et spectacles). Les Monster Girls aux tenues kawaii et acidulées laissent place à des représentations de burlesque ou bien encore des shows de danse à grand renfort de lumières et nouvelles technologies. Lors des KMC Showcase, vous pouvez notamment assister à un spectacle de la troupe de danseurs futuristes "Wrecking Crew Orchestra / El Squad". Moyennant finance, il vous est également possible de privatiser une salle spéciale disposant d'une terrasse. Le Kawaii Monster Cafe est résolument plus sexy dans sa version nuit !

Lire aussiLes choses les plus insolites à faire à Tokyo

En pratique

Pour accéder à ce temple du kawaii, il faudra vous acquitter d'un droit d'entrée de 500 yens/4€ (pour une session de 90 min) par personne et cela même pour les enfants (à partir de quatre ans). L'obligation de consommer une boisson et l'un des mets à la carte vous ramène à la réalité commerciale du lieu mais permet certainement d'éviter les curieux, uniquement venus prendre des photos. Néanmoins, le Kawaii Monster Cafe compense ces petits désagréments pratiques en vous proposant une expérience déjantée et totalement unique. L'esthétique des plats et l'ambiance survoltée sauront à coup sûr vous emporter ! La visite s'apprécie et se partage entre amis et en famille dans la version jour du café. Les divertissements de la nuit sont, eux, réservés à un public plus averti. Alors, êtes-vous plutôt prêt(e) à tester le Kawaii Monster Cafe le jour ou la nuit 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs