Accueil > Tokyo > KitchHike : mangez chez l'habitant - 日本で味わう外国人の家庭料理

KitchHike : mangez chez l'habitant
日本で味わう外国人の家庭料理

Les repas sont souvent de bonnes surprises

Chaque hôte donne le meilleur de son art

Repas chez l'habitant

Le repas sera aussi l'occasion d'être plongé dans le quotidien des japonais

Mangez de la nourriture locale

Il faudra veiller à respecter les arts de la table du pays d'accueil

Manger, mais pas sur le pouce

Après avoir écumé les canapés des hôtes avec couchsurfing, les voyageurs ont désormais l'occasion d'investir leurs cuisines avec KitchHike.

Crée en 2013 par deux entrepreneurs japonais, Masaya Yamamoto et Syoken Fujisaki, la startup commence à trouver son public, avec plus de 450 tables disponibles seulement au Japon. Disponible pour l'instant en anglais et en japonais, le service compte bien s'étendre et on trouve désormais quelques tables en Europe.

Un repas presque parfait

La gastronomie fait partie intégrante d'un voyage réussi. Afin de dépasser l'expérience que l'on pourrait avoir dans un restaurant, il est désormais possible d'aller directement chez un hôte, pour profiter d'un repas typiquement local et partager la vie quotidienne de son correspondant. L'occasion parfaite d'avoir un point de vue plus concret sur son pays de destination, autour d'un verre et d'une assiette.

Le choix des repas est aussi vaste que le nombre d'hôtes : du repas typiquement traditionnel, en passant par une dégustation de pâtisseries, ou bien un brunch bien garni, il n'y a pas de restrictions sur les types de repas possibles.

Une chance pour les cuisiniers en herbe, ou les cordons bleus de s'ouvrir au monde, sans les contraintes parfois trop strictes d'une pratique professionnelle. D'une durée de 2-3 heures en général, on peut néanmoins s'attendre à des prolongations en cas de bonne entente.

Et l'on aurait tort de croire que le service est réservé aux globe-trotters, car c'est aussi la possibilité pour les locaux de faire de nouvelles rencontres dans leur quartier, ainsi qu'aux expatriés sur place de faire découvrir la cuisine de leur pays d'origine. N'oubliez pas, un petit cadeau à l'hôte est toujours le bienvenu !

Un système rodé

Accessible via une interface simple mais efficace de type Airbnb, KitchHike s'efforce de donner accès très rapidement aux informations des hôtes. Une carte du monde, avec des pin's, vous indiquera en trois clics à quel endroit se trouvent les tables les plus proches.

Par l'intermédiaire d'un calendrier vous pouvez vérifier les disponibilité des hôtes, puis réserver seulement après que ce dernier ait confirmé. Ensuite la somme sera prélevée par paypal, le moyen de paiement utilisé par KitchHike.

Il est aussi possible de s'enregistrer en tant qu'hôte, auquel cas il est vivement recommandé de détailler son menu. De la même façon il est plutôt de bon aloi de préciser si le repas comprend l'alcool ou non. La santé fait partie des préoccupations des utilisateurs du site et l'éditorialisation des profils utilisateurs permet d'en dire plus sur ses allergies et préférences.

La réputation, les commentaires et l'originalité sont les clés qui amènent les visiteurs chez un hôte. Le langage majoritairement utilisé est l'anglais, mais on ne rappellera jamais assez comme le langage de la cuisine est universel.



Moyenne de 5 pour 2 notes

Tous les articles sur Tokyo

Promenades & excursions
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.