L'automne dans les parcs de Tokyo   東京の��葉

Date de publication :
Le campus de Hongo

Au campus de Hongo de l'Université de Tokyo ce n'est pas le rougissement mais les teintes jaunes des ginko biloba que l'on vient admirer.

Le parc d'Hitachi

Les buissons de nemophila sont vraiment très étonnants lorsqu'ils commencent à rougir.

Kôyô urbain

L’observation des feuilles rougissantes, ou kôyô, est une activité incontournable quand on visite le Japon à l’automne. À Tokyo et ses alentours, de nombreux parcs offrent des paysages somptueux chaque année.

Voici notre sélection de parcs pour pouvoir profiter de l’automne dans Tokyo et ses environs :

  • Le parc Mizumoto - 水元公園

C'est un parc bien caché au nord-est de Tokyo dans l'arrondissement de Katsushika, à la frontière avec la préfecture de Saitama. Mais le parc Mizumoto est un véritable trésor avec ses 96 hectares et ses 2 000 arbres qui se métamorphosent en automne et se reflètent dans l'eau du lac. Même en week-end de haute saison, vous trouverez forcément de la place pour profiter du paysage dans cet immense parc.

Accès : station JR Kanamachi ou Keisei Kanamachi, puis bus Keisei

Parc Mizumoto

Parc Mizumoto

  • Le parc Inokashira - 井の頭恩賜公園

De nombreuses activités vous attendent au parc Inokashira. Entre une balade en pédalo, un pique-nique et une visite au petit zoo situé dans le parc, vous aurez tout le temps d'apprécier le paysage automnal des érables rouges et des cerisiers aux feuilles d'or. N'oubliez pas de passer dire bonjour à Totoro au musée Ghibli !

Accès : station Kichijoji (lignes JR Chuo ou Keio-Inokashira)

  • Le jardin Hama-Rikyu - 浜離宮恩賜庭園

Déjà magnifique à n'importe quelle saison, l'un des plus beaux jardins de Tokyo gagne en splendeur une fois l'automne venu. Il n'y a certes pas autant de feuilles rouges que dans d'autres lieux stratégiques de la capitale, mais vous pourrez arpenter les allées du jardin en toute tranquillité et profiter de l'ambiance traditionnelle du jardin d'Edo. 

Accès : ligne Oedo station Tsukijishijo, sortie A2 ou Shiodome, sortie 10

Notre activité : Les jardins d'Edo

Hama-Rikyu avec les buildings en fond

Hama-Rikyu avec les buildings en fond

  • Le parc du campus Hongô de l’Université de Tokyo- 東京大学の本郷地区キャンパス

Il occupe le site de l’ancienne demeure d’une célèbre famille tokyoïte, les Maeda. Entre les bâtiments de style gothique ont été plantés, au début du siècle, des centaines de ginkgos biloba qui, au moment du kôyo, prennent une couleur or.

Accès : station Hongô-Sanchome (ligne Marumouchi).

Voir aussi : Le ginkgo, l'arbre sacré aux feuilles d'or

  • Le parc Hitachi à Ibaraki 国営ひたち海浜公園

Ce parc, situé au nord-est de Tokyo dans la préfecture d'Ibaraki, est très connu pour ses némophiles, petites fleurs bleues qui fleurissent au printemps. Mais quand vient l’automne, les bosquets de némophiles prennent une teinte rouge violacée. À une heure et demie de train de Tokyo, ce parc est un endroit atypique où célébrer le kôyô.

Accès : station Katsuta (ligne JR Joban), puis prendre le bus sortie est, arrêt Kaihin koen nishiguchi.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs