Le musée d’art contemporain Watari   ワタリウム美術館

Date de publication :
Watari musée

La façade du musée

Le musée de Watari

Le musée de Watari

L'art contemporain à Harajuku

Le petit musée d'art contemporain Watari intéressera tous les passionnés d'art contemporain de passage à Tokyo. Implanté non loin du quartier chic d'Ometosando, ses expositions et rétrospectives feront le bonheur de tous les curieux.

Un musée privé en plein centre de Tokyo

Le musée Watari est une institution privée, située dans l'arrondissement de Shibuya, non loin des quartiers prisés d'Harajuku et d'Ometosando. Ce lieu qui rayonne à présent sur la scène de l'art contemporain international, fut ouvert en 1990 sur la volonté de Shikusho Watari, une passionnée d'art appartenant à une grande famille. C'est l'architecte suisse Mario Botta qui est choisi en 1985 pour imaginer le bâtiment qui accueillera le musée. Ce dernier est très connu pour ses conceptions modernes d'églises et cathédrales, et notamment pour la conception du musée d'art moderne de San Francisco.

Le musée se tient à présent sur une parcelle triangulaire, au croisement de deux rues. Les étages 2 à 4 sont consacrés aux expositions, tandis que le rez-de-chaussée accueille un café ainsi qu'une librairie. Les derniers étages sont réservés au personnel ainsi qu'à la résidence privée des propriétaires. 

Le musée et sa mission

Ce musée se concentrant uniquement sur l'art contemporain ne présente pas de collections permanentes mais organise des expositions temporaires, généralement centrées sur tel ou tel artiste contemporain, de n'importe quelle nationalité.

Le musée présente l'art contemporain à travers tous les supports : peinture, sculpture, photographie ou encore dessin industriel. 

Ce musée privé s'est donné comme mission de promouvoir l'art contemporain au Japon. Cet espace unique donne la parole à des créateurs émergents comme célèbres du monde de l'art. 

Il s'intéresse aussi à la place des artistes japonais sur la scène contemporaine, et s'efforce de créer des liens entre les artistes japonais et asiatiques.

Le musée Watari invite ainsi régulièrement des conservateurs, spécialistes et commissaires d'exposition pour organiser des expositions mettant en avant des artistes internationaux s'engageant pour le développement de l'art contemporain. 

Des rétrospectives d'artistes majeurs tels que Joseph Beuys, Larry Clark ou Henry Darger ont été proposées dans ses salles. 

L'artiste français JR, qui s'est notamment fait connaitre pour avoir fait "disparaitre" la pyramide du Louvre en 2016, a notamment été exposé au musée Watari en 2013, une première pour lui au Japon.

Du 5 avril au 7 juillet 2019, c'est l'artiste américain John Lurie qui est mis en avant, dans une exposition intitulée "Walk this Way".

Watari musée

Le musée d'art contemporain Watari

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs