La ligne de métro Ginza   東京メトロ銀座線

Date de publication :

Premier exemplaire mis en circulation de la nouvelle série 1000, inspiré du tout premier de 1927.

Rame série 1000 arrivant au terminus à Shibuya.

Intérieur d'une rame de métro série 1000

Prix du meilleur design 'Blue Ribbon' décerné en 2013 à la série 1000 de la ligne Ginza.

Bientôt 100 ans de métro

En décembre 2017, la ligne de métro Ginza fa fêté le 90e anniversaire de sa création. C’était en décembre 1927 qu’était inauguré la toute première ligne de métro du Japon, en plein cœur de Tokyo, prenant pour modèle ce qui se faisait depuis déjà quelques décennies en Europe et plus précisément à Londres. Une première pour le Japon et même l'Asie, en cette fin des années 1920.

La plus ancienne ligne de Tokyo

Cette première ligne parcourait un peu plus de 14 kilomètres, dont 300 mètres à l’air libre au débouché du 3e étage de la gare de Shibuya, son point de départ. 19 gares la jalonnent, pour un temps de trajet de 31 minutes et 25 secondes. Au Japon on sait être précis et respecter l’horaire, c’est un fait. Pourtant avec un train toutes les 3 minutes et même toutes les 2 minutes aux heures de pointe, respecter l’horaire est un défi quotidien. Surtout que la demande est forte, avec peu plus d’un million d’usagers chaque jour

Lire : La ligne de métro Ôedo

La ligne Ginza est considéré comme étant le plus petit métro de Tokyo à cause de l’étroitesse de ses tunnels et de ses quais courts. Les rames ne font que 6 voitures, alors que sur des lignes plus récentes 10 voitures est la norme. Par contre l’écartement des rails de la ligne Ginza est standard (1 435 millimètres) comme en Europe, alors que la grande majorité du réseau est devenu par la suite métrique (1 035 millimètres), pour les autres lignes de métro comme pour la JR.

Un métro rétro-moderne

Après plus de 30 ans de service, les 40 rames de la série 01 de la Tokyo Metro, ont laissé place à un tout nouveau matériel, la série 1 000, à l’allure inspirée du tout premier métro de 1927, qui était lui-même inspiré du métro de la ville de Berlin. Ce design rétro-moderne est très bien conçu. D’un aspect extérieur rappelant le matériel historique, l’intérieur est rempli d’ingéniosité et de technologie. Depuis 2012, on peut même entendre des musiques de départ en stations, comme la JR sait si bien le faire depuis longtemps. Des travaux de modernisation des quais ont lieu actuellement pour voir en 2018 des portes automatiques de protection à chaque station. La gare terminus de Shibuya aura droit a un traitement spéciale, toute refaite, aux quais rallongés, pour une livraison prévue en 2021.

La ligne Ginza en plein air

La ligne Ginza en plein air

Les métros du Japon

Le métro à Tokyo, c’est aujourd’hui un système mélangeant les services d’un opérateur privé, la Tokyo Metro, comptant 9 lignes et 179 stations et du service de la ville de Tokyo, la Toei Transportation Bureau, comptant 4 lignes et 106 stations. Le métro au Japon est aussi présent dans 8 autres villes : Osaka, Nagoya, Yokohama, Sapporo, Kyoto, Kobe, Fukuoka et Sendai.

Histoire de la ligne Ginza

Désireuse de se moderniser et de s’aligner sur ce qui se fait de mieux en matière de transport urbain, une visite à Londres est organisée pour découvrir ce tout premier métro du Monde, en service depuis 1863. En 1915 la ville de Tokyo utilise déjà un système de train transportant du courrier en souterrain entre la gare de Tokyo et la grande poste de la capitale. Après le grand tremblement de terre de Tokyo en 1923, la reconstruction de la ville va imposer aussi celle de la première ligne de métro, qui débutera en 1925. Après 2 ans de travaux, ce sont juste 2 kilomètres de ligne qui sont inaugurés le 30 décembre 1927, entre Asakusa et Ueno. L’engouement est tel pour découvrir cette nouveauté qu’il faut alors 2 heures d’attente aux premiers usagers pour faire le trajet de 5 minutes ! Au fil des années la ligne va se prolonger au rythme des ouvertures de stations pour qu’en 1939 toute la ligne soit finalisée. Durant la seconde guerre mondiale, les stations seront utilisées comme abris souterrains pour se protéger des bombardements américains. La ligne Ginza sera très rapidement victime de son succès et malgré de bonnes fréquences, les rames sont régulièrement bondées. La création des lignes Chiyoda, Yûrakuchô et Hanzomon, vont permettre de la désengorger.

Grands magasins sur toute la ligne

La ligne Ginza traverse tout le centre de Tokyo, ses quartiers les plus célèbres autant pour le shopping, pour les affaires que pour le tourisme, comme Asakusa, Ueno, Nihonbashi, Ginza, Shimbashi, Akasaka, Aoyama et Shibuya. Les chiffres considérables de fréquentation s’expliquent aussi par le fait que de nombreux grands magasins de Tokyo aient un accès direct depuis les quais de ce métro. La liste est impressionnante et prestigieuse : 

  • À Ueno, Matsuzakaya.
  • À Nihonbashi c’est Mitsukoshi, le tout premier Depato du Japon, créé en 1904, qui se trouve connecté au tout premier métro. Et le grand magasin Takashimaya, bien culturel important de part son architecture, construit en 1933.
  • À Ginza, Mitsukoshi.
  • À Shibuya, Tôkyû. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs