Marunouchi   丸の内

Date de publication :
Tokyo Interntional Forum

Vue de l'extérieur de nuit du Tokyo International Forum.

La Porte Otemon

La porte Otemon est l'une des seules traces du château d'Edo et le lieu du célèbre assassinat de Naosuke Ii.

La façade de la gare de Tokyo

La façade de la gare de Tokyo est connue pour ses briques rougeâtres.

Le canal entourant les jardins impériaux près de la gare de Tokyo.

Le canal entourant les jardins impériaux près de la gare de Tokyo.

Tourner en rond

Le quartier de la gare de Tokyo est à plusieurs titres le centre de Tokyo. Quartier de buildings de verre et d’acier il a pourtant une histoire riche.

Le sens du mot Marunouchi est à chercher dans son passé et à sa situation : très proche du palais impérial de Tokyo. Littéralement, il signifie « à l’intérieur du cercle » car à l’époque d'Edo, il s’agissait du premier cercle autour du palais des shoguns. L’endroit était entouré de douves et abritait les demeures, appelées yashiki, des vassaux les plus puissants et fidèles des Tokugawa.

Quand Edo est devenue Tokyo, le lieu a été déserté et vendu à Iwasaki Yanosuke, le fondateur de Mitsubishi, qui y reconstruisit un quartier à l’européenne avec d'élégants bâtiments de briques rouges où s'implanta la gare centrale de Tokyo.

La multinationale y possède encore la majorité des terrains. On y trouvait autrefois la mairie de Tokyo qui déménagea dans les années 1990 mais le quartier reste un quartier d’affaires accueillant les sièges de grandes sociétés, des banques et des hôtels de luxe.

Étalage de prouesses

Le quartier a une importance historique mais aussi architecturale. Les buildings construits dans ces lieux sont des vitrines qui doivent refléter la prospérité des entreprises. Le Tokyo International Forum est à la pointe de cet étalage d’architecture contemporaine avec son design de navire de verre. La gare rénovée est à elle seule un monument à venir admirer.

Business et culture riment ensemble

On trouvera aussi un monument de la scène japonaise : la troupe du Takarazuka qui se produit à l’Imperial Garden Theater.

Non loin de là se trouve le musée des arts Idemitsu, fondé sur le mécénat de cette grande société qui déploie des chefs-d‘œuvres de l’art japonais ainsi que des œuvres contemporaines.

Un dernier verre

Dans un autre style, le quartier de Marunouchi offre enfin des possibilités quasiment illimitées de shopping dans ses nombreux buildings et des restaurants ou échoppes innombrables.

N’oubliez pas que le quartier est fréquenté par des fonctionnaires et des salarymen qui, le soir venu, sortent ensemble boire le verre de l’amitié. On trouvera donc aussi un grand nombre de ces bars et izakaya sous les arcades de la ligne Yamanote, près de la station Yurakucho.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs