Matsuzakaya   松坂屋

Date de publication :
Magasin de la taille d’un quartier entier derrière le parc d’Ueno, Matsuzakaya reste un monument de l’Histoire commerciale du Japon.

Magasin de la taille d’un quartier entier derrière le parc d’Ueno, Matsuzakaya reste un monument de l’Histoire commerciale du Japon.

Matsuzakaya compte de nombreux stands d’épicerie fine en son sous-sol ou des étalages de vêtements de toutes sortes.

Matsuzakaya compte de nombreux stands d’épicerie fine en son sous-sol ou des étalages de vêtements de toutes sortes.

Vestiges du premier grand magasin japonais

Magasin de la taille d’un quartier entier derrière le parc d’Ueno, Matsuzakaya reste un monument de l’Histoire commerciale du Japon.

Matsuzakaya, actuellement grande entreprise de distribution aux multiples filiales, est née d’une petite fabrique de kimonos et d’objets de qualité de Nagoya, en 1611. La première succursale tokyoïte fut implantée à Ueno en 1768 et a conservé le même emplacement depuis. 

Toutefois, ne vous attendez pas à y trouver de luxueux halls richement décorés de lustres de cristal et d’estampes car l’établissement fut entièrement rénové dans un « style occidental » en 1907, puis en 1929. Si la perte de majesté du lieu fut indéniable, elle ne s’est toutefois pas accompagnée d’une perte de fréquentation, le slogan « haute qualité pour de bas prix » fédérant les foules. 

Aujourd’hui, le centre commercial est surtout connu pour sa mascotte, un petit panda rose nommé « Sakura Panda » (le panda cerisier). Comme tout grand magasin qui se respecte, Matsuzakaya compte de nombreux stands d’épicerie fine en son sous-sol. Etalage de vêtements de toutes sortes, ses soldes récurrentes sont très populaires.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs