Le Mont Mitake   御岳山

Date de publication :
Le petit chemin montant vers le sommet du Mont Mitake
Le Musashi Mitake jinja
Un autre endroit de la montée vers le sommet du Mitake
Le funiculaire qui monte au Mont Mitake

Into the wild

Vous êtes au Japon pour quelques jours seulement mais vous brûlez d’envie de découvrir la véritable nature japonaise ? Aucun problème, le Mont Mitake est là !

Sortir de la capitale


Le mont Mitake, ou Mitake san, est une montagne culminant à 929 mètres d’altitude dans le parc national de Chichibu Tamakai. Situé tout près de Tôkyô, vous arriverez sur les lieux en à peine une heure et demie depuis la capitale ! Pour cela, il suffit d’emprunter la ligne Ôme depuis Shinjuku (la ligne est interconnectée à celle de Chûô  jusqu’à Tachikawa. Le parc, couvert de montagnes boisées ainsi que de gorges et de vallées, couvre pas moins de 1 250 km2. Plutôt vaste, n’est-ce pas ? Il s’étend sur quatre préfectures : celles de Tôkyô, Yamanashi, Saitama et NaganoLe mont Mitake est l’une des montagnes les plus appréciées du parc national. Comme vous pouvez le supposer, c’est un rendez-vous très populaire pour les habitants de la capitale en mal de nature.

L’ascension

Arrivé à la gare de Mitake, l’ascension peut se faire en empruntant le car situé à gauche de la station. Partant toutes les demi-heures entre 7h30 et 18h, celui-ci vous amène au village de Takimoto. Une fois au village, un funiculaire (Mitake Tozan Railway cable car) vous mène jusqu’au sommet. En 6 minutes seulement, le joli funiculaire de couleur jaune ou bleue grimpe une pente d’inclinaison moyenne de 22%, l’une des plus raide de la région du Kantô. Évidement, il est également possible de grimper la montagne à pied et ainsi de profiter pleinement de la nature.

Lire : Le mont Takao

Au sommet se dégage une grande sérénité, en dépit des nombreux visiteurs et des quelques résidents du lieu. La magie du Japon opère. Face à vous, un sanctuaire shintô et tout autour, des maisons aux toits de chaume. Nous vous conseillons de récupérer une carte (gratuite) au centre d’information indiquant toutes les randonnées de la région. La montagne est sillonnée de sentiers très praticables. Allez tout particulièrement vous balader à l’arrière du mont, dans la zone dite du "Rock Garden", une surface boisée et parsemée de rochers recouverts de mousse. Admirez également le panorama. La plaine du Kantô et Tôkyô se dévoilent sous un nouveau jour.

Lire aussi Le shintoïsme

La montagne sacrée

Au Japon, les montagnes sont des éléments importants de la religion shintô et le mont Mitake ne déroge pas à la règle. Aussi, il n’est pas étrange de trouver à son sommet un temple shintô : le Musashi Mitake-jinja.Tous les 8 mai se tient le festival Hinode matsuri, le rituel le plus important du sanctuaire Musashi Mitake. Cependant, c’est le soir du 7 mai que l’ambiance est tout particulièrement mystique. En effet, une procession à la lumière des lanternes s’opère au crépuscule, au son des instruments traditionnels.

À découvrir : Yama no hi, le jour de la montagne 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs