Le mont Tsukuba   筑波山

Date de publication :
Vue sur le mont Tsukuba depuis une montagne voisine

Vue sur le mont Tsukuba depuis une montagne voisine

Vue du mont Tsukuba à partir du Houkyousan

Mont Tsukuba en hiver

La montagne violette

Le mont Tsukuba est situé dans la province d'Ibaraki, à environ 90 kilomètres au nord de Tokyo. Il s'agit d'une des montagnes les plus connues du pays, appartenant à la liste des 100 montagnes célèbres du Japon. Au sommet, lors que le temps est clair, elle offre une superbe vue sur la plaine du Kanto.

Le double pic

L'une des particularités du Mont Tsukuba est d'être composée - contrairement à la plupart des montagnes japonaises - de roches non-volcaniques telles quel le granite ou le gabbro, ce qui favorise la végétation locale. Une autre caractéristique, plus notable, est d'achever son sommet par un double pic, compris dans l'imaginaire japonais comme un "couple". Le pic mâle "nantai" s'élève à 871 mètres et le pic femelle "nyotai" à 877 mètres. Son surnom de "montagne violette" lui vient de la couleur qu'elle prend en matinée ainsi qu'en début de soirée. 

Vue du double pic du mont Tsukuba

Les pruniers en fleurs au tout début du printemps.

Les pruniers en fleurs au tout début du printemps.

Un paradis floral

Le mont Tsukuba accueille une flore extrêmement diverse. A ses pieds, on retrouve notamment des cerisiers des montagnes, des pins rouges du Japon, des cryptomérias ou des cèdres japonais alors que plus haut ce sont les hêtres et les érables japonais qui dominent. L'ascension entre la mi-février et la mi-mars est l'occasion de traverser une mer de pruniers en fleurs, plus d'une trentaine d'espèces offrant au printemps naissant leurs fleurs au rose léger.

Lire aussiPruniers en fête

La légende de la montagne

Le mont Tsukuba est l'objet de plusieurs légendes ancestrales japonaises. L'une d'elle raconte qu'une divinité descendit des cieux et demanda aux montagnes un refuge pour la nuit. Le mont Fuji, fier et arrogant, refusa, alors que le mont Tsukuba, plus modeste, offrit sont asile, ainsi que le boire et le manger. En conséquence, le mont Fuji est affligé d'une stérilité doublée d'un environnement froid et solitaire alors que le mont Tsukuba est une terre d'élection pour la richesse florale et change de couleurs à chaque saison.

Lire aussi5 légendes japonaises célèbres

Par ailleurs, dans le folklore japonais, le nantai représente la divinité mâle Izanagi alors que le nyotai serait Izanami, soit les deux entités divines ayant donné naissance au Japon, à son peuple et à ses autres divinités.

Izanami et Izanagi

Izanami et Izanagi

En route

Le mont Tsukuba est un lieu idéal pour effectuer une ascension rapide. 7 heures sont en moyenne nécessaires pour arriver au sommet, malgré les chemins escarpés qui sillonnent les versants. Pour ceux qui ne souhaite que profiter de la vue au sommet, il existe un téléphérique en haut de la montagne. Avec un peu de chance, le temps sera dégagé, et vous pourrez alors admirer la skyline de Tokyo, le mont Fuji ou le lac Kasumigaura.

Lire aussiVues sur le mont Fuji : 5 lieux pour mieux le voir

Rizière au pied du mont Tsukuba

Rizière au pied du mont Tsukuba

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs