Le musée du samouraï   サムライミュージアム

Date de publication :
Armures de samouraïs au musée du samouraïs de Shinjuku à Tokyo

Armures de samouraïs au musée du samouraïs de Shinjuku à Tokyo

katana

Katana présentés au musée du Samouraï

musée du samourai

L'entrée du musée du samouraï

costume de samourai

Shooting photo en costume de samouraï

calligraphie samourai

Leçon de calligraphie au Musée du samouraï

Le musée du samouraï, pour les fans de katana

La figure du samouraï, sorte de chevalier du Japon médiéval, est une des icônes de la culture nippone. A Tokyo, en plein cœur du quartier de Shinjuku, le musée du samouraï présente les plus belles pièces historiques de ces emblématiques guerriers en armure.

Les samouraïs, guerriers d'antan

Les samouraïs sont apparus au milieu du Xè siècle. Un samouraï est un guerrier au service d'un chef militaire, un daimyō ou un shogun. Le mot utilisé pour les distinguer vient du verbe saburau, qui signifie "servir" en japonais. Ils jouèrent un rôle déterminant lors des nombreuses guerres du Japon féodal. Le samouraï respecte tout au long de sa vie un code d'honneur très strict et il est le premier guerrier à avoir pratiqué le hara-kiri, suicide par éviscération, dont le vrai nom est seppuku. Les derniers samouraïs ont existé jusqu'à la fin du XIXè siècle.

À découvrir : Visiter Kyoto dans les pas des derniers samouraï

Armures et sabres

Comment parler des samouraïs sans penser à leurs armures caractéristiques et leurs fameuses épées, les sabres katana ? Au musée des samouraïs, vous pourrez ainsi découvrir plus de 70 pièces, armures, casques, armes, ayant appartenu à des samouraïs ayant réellement existé. Ce musée implanté au cœur du quartier animé de Shinjuku permet de découvrir un pan important de la culture japonaise. La visite dure un peu plus d'une heure, avec un tarif d'entrée de 13€50 (1 800 yen) environ.

L'armure du samouraï dans sa forme la plus connue, la o-yoroi, a été créée entre le VIIIè et le XIIè siècle. Les pièces de cuir qui la composent sont imperméabilisées avec de la laque et combinées avec de petites plaques de métal, lacées entre elles. Ce type d'armures pèse au moins 20kg. Le casque du samouraï, parfois très impressionnant avec son ornement frontal, s'appelle le kabuto. Lors de la visite, vous pourrez aussi admirer les différentes armes de ces guerriers : d'abord le katana, sabre long, mais aussi le wakizashi, sabre court, ou encore le tanto, petit poignard. Des arcs, flèches, mais aussi des armes à feu et autres accessoires de la vie de combattant du samouraï sont aussi présentés.

À lire aussi : Top 10 des musées à voir au Japon

Des activités ludiques

En plus de la découverte de pièces historiques, le musée propose une immersion dans l'univers du samouraï par le biais de diverses activités. Un shooting photo avec casque et costume est notamment proposé gratuitement. Les visiteurs peuvent aussi assister à une reconstitution de combat de sabres, organisée à heure fixe, pour une durée de 10 à 15 minutes.

Des leçons de calligraphie sont également proposées, deux fois pas semaine, à un tarif de 5 000 yen (37 €). Les passionnés auront aussi l'occasion d'en apprendre plus sur les sabres japonais lors d'un cours dispensé par un ancien conservateur du British Museum, moyennant 5 000 yen.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs