Les musées des grandes compagnies japonaises à Tokyo

Date de publication :
Mitsui_Main_Building

Le bâtiment a été édifié en 1929

Ban Dainagon Ekoboto - foule regardant l'incendie

jo-an-mitsui

Restitution du pavillon de thé Jô-an

bol-thé-shino

Bol à thé shino « Unohanagaki » de la période Azuchi Momoyama

Okyo_Pin

Pins sous la neige de Maruyama Okyo

Les entreprises japonaises au temps de l'art

Tokyo a pour particularité d'abriter dans son centre-ville plusieurs musées qui appartiennent à quelques unes des plus grandes entreprises du pays. Art occidental, trésors d'extrême-orient, vestiges historiques du Japon, les collections qui se déploient dans leurs galeries ont de quoi satisfaire tous les goûts !

Le musée d'art d'Idemitsu, galerie d'art orientale

Idemitsu est une grande entreprise japonaise spécialisée dans l'exploitation minière et pétrolière. La société opère à travers tout le pays et a été un précurseur dans les pompes à essence en self-service. Elle possède par ailleurs un musée d'art en plein Marunouchi, le quartier financier du Japon. 

Situé au neuvième étage de l'immeuble Teigeki, il déploie une grande collection de peinture japonaise comprenant des styles variés :

Image du Ban Dainagon Ekotoba

  • des peintures de type yamato-e, style "traditionnel" japonais qui fleurit dès l'époque Heian pour traverser tout le

    Moyen Âge japonais jusqu'à l'époque Edo (1603-1868). Le musée dispose notamment du fameux emaki (œuvre d'art en rouleau) Ban dainagon ekotoba, qui est un trésor national du Japon.

  • des œuvres de l'école Rimpa, parmi lesquels on trouve des réalisations du grand artiste Tawaraya Sôtatsu.

  • de nombreuses peintures yukio-e, qui sont plus connues chez nous sous le nom d'estampes et qui ont été immortalisés par des génies tels que Hiroshige ou Hokusai.

Le musée est par ailleurs l'écrin de nombreuses céramiques originaires des pays d'Asie Pacifique (Corée, Chine) et de grands documents calligraphiés.

Adresse : 3 Chome-1-1 Marunouchi, Chiyoda City, 100-0005 Tokyo 

Musée Ichigokan Mitsubishi

L'art occidental au Musée de Mitsubishi

Le conglomérat japonais Mitsubishi est lui aussi propriétaire d'un musée à Marunouchi. Situé au sein d'un bâtiment au look un brin rétro (un édifice de deux étages construit en briques rouges) qui détonne au pied des immenses gratte-ciels du quartier, le musée Mitsibushi Ichigokan est un vrai retour dans le passé. 

D'abord parce qu'il est une reconstruction récente (ouvert en 2010) du tout premier building de type occidental de Marunouchi, achevé en 1894 pour accueillir le service bancaire de Mitsubishi.

Mais aussi parce que le XIXème y est à portée de main avec sa collection d'oeuvres d'art occidentale de l'époque, comprenant une magnifique série de peintures de Toulouse-Lautrec (plus de 200 !).

Adresse : 2 Chome-6-2 Marunouchi, Chiyoda City, 100-0005 Tokyo 

La cérémonie du thé au musée Mitsui

Parmi les grandes compagnies japonaises, on ne pouvait pas oublier le groupe Mitsui. La vénérable maison pluri-centenaire, dont les origines remontent en droite ligne à des marchands installés à Edo (ancien nom de la ville de Tokyo) au milieu du XVIIème sièce, a construit son musée dans le bâtiment principal de Mitsui. Ce dernier est situé à Nihonbashi, implantation historique de la famille. 

Avec son style néo-classique et ses colonnes corinthiennes, il rappelle l'époque où Mitsui est devenu un immense zaibatsu (nom des conglomérats japonais d'avant-guerre). 

L'histoire familiale se lit aussi au 7ème étage du bâtiment, consacré au musée mémorial Mitsui où l'on retrouve de nombreuses antiquités d'Asie Pacifique, mais aussi du Japon (katana, masques Noh), collectés par le clan au fil des années. 

La collection est surtout marquée par les innombrables objets ayant trait à la cérémonie du thé. Au total, le musée comprend 6 trésors nationaux ainsi que 75 biens culturels importants (dont le bâtiment lui-même !).

Le Mitsui Main Building en soirée

Adresse : 2 Chome−1−1 Nihonbashimuromachi, Chuo City, 103-0022 Tokyo

L'éventail noir, de Fujima Takeji

La fête de l'impressionnisme au musée Bridgestone

Le grand fabricant de pneu Bridgestone est aussi le propriétaire du Musée d'art du même nom. On y retrouve de nombreux peintres impressionnistes et post-impressionnistes ainsi que des œuvres du XXème siècle. Cézanne, Van Gogh, Monnet, Gaughin, Manet ou Renoir... Tous les grands noms occidentaux se retrouvent dans ce musée, qui fait aussi la part belle aux artistes japonais de la même époque. 

Vous pourrez ainsi aussi y admirer des œuvres de Fujima Takeji, qui est l'introducteur d'éléments impressionnistes dans la peinture japonaise de l'époque, avec notamment l'une de ses productions les plus célèbres : l'éventail noir.

Le musée est actuellement en reconstruction, et rouvrira ses portes en janvier 2020 sous le nom de "Artizon Museum". Le nouvel établissement sera deux fois plus grand, et comprendra en plus de la collection actuelle des œuvres d'arts antiques, de l'art moderne japonais ainsi que de l'art contemporain !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs