Kidzania Tokyo   キッザニア

Date de publication :

Une rue de Kidzania, pompiers et station service

Kidzania, l'avion ANA

Kidzania Tokyo, la rue des commerces

Kidzania

Kidzania, préparation de pizzas

Kidzania, le tribunal, juge et avocats à la cour

La ville des enfants

Kidzania est un parc d’attraction d’un style nouveau, où les enfants peuvent jouer à essayer un métier comme dans la vraie vie. Que les parents soient pour ou contre, il est indéniable que les enfants s’amusent tout en se découvrant une passion pour une éventuelle future profession. Il y en a déjà deux au Japon et le concept arrive bientôt à Paris !

KidZania, le parc plus vrai que nature où les enfants "travaillent"

KidZania, le parc plus vrai que nature où les enfants "travaillent"

Un laboratoire de la vraie vie 

Ouvert pour la première fois à Mexico en 1999, le parc Kidzania arrive au Japon en 2006 et connaît immédiatement un énorme succès. Dans le pays du plein emploi, et où ne pas en avoir signifie être mis au ban de la société, pas étonnant que ce genre de parc où on initie les enfants à devenir un bon travailleur soit une réussite ! Les enfants de 3 à 15 ans peuvent y découvrir toute une palette de métiers, dans un sorte de mini-ville adapté à leur âge. Ils apprennent les codes du monde du travail et de la société de façon ludique et en toute sécurité.

La cité aux 100 métiers

Le choix de métiers à essayer est vaste, et étudié en fonction de ce qu’aiment généralement les enfants, comme pompier ou chanteur. De vraies entreprises sponsorisent ce parc pour rendre les choses encore plus vraies, dans une ville reconstituée à l'échelle 2/3 réduite, adaptée aux enfants. En s’essayant à un métier, les enfants gagnent même de l’argent : une monnaie imaginaire nommée kizzo a été créée pour l'occasion, et ils peuvent ensuite la dépenser dans les commerces de Kidzania, ou la placer à la banque du parc, pour voir leur argent fructifier grâce aux intérêts. Les enfants portent l’uniforme du métier choisi et l’expérience dure entre 15 et 60 minutes. 

Lire : Le village écologique des ours en peluche

En plus des métiers de rêve souvent plébiscités par les enfants quand ils commencent à les découvrir comme médecin, conducteur de train, pilote d’avion, hôtesse de l’air, infirmière, acteur de cinéma ou top model ; il y a aussi tout le choix de professions plus sérieuses qui attirent moins au premier abord, telles que juge, avocat, designer, architecte, chercheur, boulanger, maître sushi, restaurateur, conseiller en magasin, etc.

Les parents au spectacle

Les parents ne sont pas admis dans l’espace des métiers de Kidzania et ne peuvent accompagner leur enfant ; ce sont des animateurs du parc qui s’en chargent. Le but de tout cela est surtout que l’enfant puisse apprendre en se débrouillant seul avec ce qu’il a choisi. Les parents peuvent suivre l’apprentissage de leur enfant par écran interposé. À la fin de chaque expérience, si cela est possible, les parents assistent au résultat lors d’un défilé de mode, d’un spectacle de danse ou de la dégustation d’un plat préparé par leur enfant.

Lire aussi : Le parc Legoland à Nagoya

KidZania, un parc éducatif populaire 

Kidzania a ouvert tout d’abord à Tokyo, dans le quartier de Toyosu, puis un deuxième parc a ouvert à Kôshien, entre Kôbe et Osaka. Ces deux parcs Kidzania sont à l’intérieur du grand centre commercial Lalaport. Un troisième est déjà prévu à Nagoya en 2021. En France aussi, il est prévu qu'un parc Kidzania ouvre ses portes à Paris.

Pour les parents intéressés, il est fortement conseillé de réserver sur internet, au moins 4 mois à l'avance, tellement les demandes sont importantes !

Deux horaires sont proposés, de 9h à 15h et de 16h à 21h. Les tarifs varient de 2 900 yen/20€ à 5 500 yen/40€ et dépendent de l’âge de l’enfant, mais aussi de la date ou de l’horaire choisis. Les parents doivent accompagner les plus petits pour 1 950 yen/14€.

Vidéo de présentation du parc par KidZania

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs