Des randonnées dans les montagnes près de Tokyo   東京から日帰りでハイキング

Date de publication :
Le balcon naturel, jigoku nozoki au mont Nokogiriyama

Le balcon naturel, jigoku nozoki au mont Nokogiriyama

Vers le mont Iwadono

Vers le mont Iwadono, chemin difficle avec la chaîne pour se tenir

La montagne découpée, chemin restant du temps de la carrière

Des excursions natures d'une journée dans les hauteurs de Tokyo

Non loin de la capitale, il y a quelques belles randonnées à faire pour une journée à l'écart des foules de touristes et des néons de Tokyo. Gravir le mont Takao est est la plus célèbre, mais il y en a bien d'autres… Découvrez la sélection de Vivre le Japon pour prendre une bouffée d'air frais à deux pas de Tokyo.

Le Mont Takao (Tokyo)

Commençons par le plus facile… d’accès ! En 45 minutes en train depuis Tokyo en partant de la gare de Shinjuku par la ligne Chûô ou la ligne Keiô. 2,5 millions de personnes s’y rendent chaque année, ce qui en fait la randonnée n°1 dans le monde, rien que ça ! 

Pour accéder au panorama à 599,3 mètres d’altitude, six itinéraires sont possible. Avec le plus populaire, l'itinéraire n°1, 1h40 minutes de marche vous attend pour atteindre le sommet en passant par le fameux temple Takaosan ô Yakuin.

Le mont Takao est sacré et est le centre du Shugendô, une tradition spirituelle ancestrale du Japon où la relation entre l'homme et la Nature est primordiale. 

C'est aussi le lieu de la légende du Tengu, les démons au long nez ! Vous trouverez des statuts à son effigie dès la descente du train sur le quai de la gare de JR Takao.

La voie de randonnée n°4 vous propose de passer par un pont suspendu, et la voie n°6 par la cascade de Biwa pour vous rafraichir les yeux et les idées.


Le chemin du mont Takao

Le chemin du mont Takao

Le pont suspendu du chemin n°4 vers le mont Takao

Le pont suspendu du chemin n°4 du mont Takao

Temple Takaosan ô Yakuin

Temple Takaosan ô Yakuin

Beer Garden du mont Takao

Beer Garden du mont Takao

Pour ceux qui ne veulent pas d’ampoules aux pieds, il y a la solution du funiculaire et du télésiège, tranquille.

Après la randonnée, nous vous conseillons un bon onsen à Gokuraku-yu, juste à côté de la gare Keiô Takaosanguchi et déguster la spécialité des soba. 

Du 15 juin au 15 octobre, vous pouvez aussi aller prendre du bon temps au Beer Garden sur une terrasse située à 488 mètres sur le mont Takao même. Accessible juste après le funiculaire, avec buffet et boissons à volonté de 13h à 21h, le "Takao San Beermount".

Le Mont Nokogiri (Chiba)

À 80 minutes en train depuis le centre de Tokyo, pour y accéder il faut descendre à la gare de JR Hamakanaya, puis prendre un téléphérique qui vous hissera au sommet des 329 mètres du mont Nokogiri.

Vous y aurait une vue à couper le souffle à 360° sur toute la baie de Tokyo et même le mont Fuji par temps clair. 

Ensuite vous entamerez votre marche, dans la forêt, entre les fabuleuses falaises découpées par l’homme pour les besoins de la construction. De nombreux escaliers vous feront de bons mollets, mais les 1 553 statues de Buddha qui parsèment le parcours vous donneront du courage pour avancer jusqu’à un immense Bouddha de 31 mètres sculpté. 

Vous trouverez même une déesse de 10 mètres de haut sculptée elle aussi dans la roche de la montagne, pour surveiller votre progression. 

Le temple Nihon-dera, fondé en l’an 725 vous offrira aussi une pause spirituelle. Entre religion grandiose, nature abondante et marche solitaire, vous reviendrez conquis, mais fourbu, de Nokogiriyama.

Le téléphérique de Nokogiriyama qui vous amène du port d'Hama-Kanaya jusqu'au sommet du mont Nokogiri.

Jigogu nozoki, le regard d'enfer depuis le sommet de la montagne Nokogiri

Mont Kintoki

Mont Kintoki

Le mont Kintoki (Kanagawa)

Un car direct depuis la gare routière de BASTA Shinjuku (1h54 de trajet) vous amène au pied du mont Kintoki, descendez à l’arrêt Kintoki Tozanguchi. 

Vous voilà dans le Parc National de Fuji Hakone Izu, prêt à tenter l’ascension du plus haut des monts de la caldeira d’Hakone, le Kintoki culmine à 1212 mètres d'altitude. 

Il existe 9 itinéraires différent mais c'est celui de Yagurazawa qui est le plus populaire, dont les 2,3km se font en 80 minutes. Et la vue offerte sur l’entièreté du mont Fuji vaut tous vos sacrifices ! 

La baie de Suruga et le mont Akashi se laissent apprécier, de même que le lac Ashi au coeur de la caldeira. 

Un autre itinéraire permet de voir Owakudani et ses fumerolles volcaniques pour les amateurs du genre. A votre retour, les onsens d’Hakone vous feront les yeux doux pour une détente totale. Ne passez pas à côté des bonnes choses !

Le mont Iwadono (Yamanashi)

Accessible depuis la gare de JR Shinjuku, il faudra prendre le train pour 1h30 jusqu’à la ville d'Ôtsuki puis marcher 20 minutes pour atteindre le mont Iwadono et ses 634 mètres d'altitudes, exactement la hauteur de la Tokyo Sky Tree !

Depuis la gare d'Ôtsuki, c’est en tout une heure de marche qu’il vous faudra jusqu’au sommet, sur un chemin bien tracé mais avec beaucoup d’escaliers.

Ce lieu a une histoire riche et profonde, comme le sanctuaire Entsû-ji fondée par l’école Tendai en 806, devenu lieu de pratique du Shugendô

Il y a aussi les ruines du château d’Iwadonoyama, édifié au XVIème siècle par le clan Odayama comme une forteresse imprenable sur la montagne. 300 cerisiers ont été plantés là, ce qui en fait un lieu très attrayant au printemps lors du Hanami. 

Ici aussi, il est possible d’apercevoir le mont Fuji tout au long de la montée ! 

La falaise Chigo otoshi

La falaise Chigo otoshi

Au sommet du mont Iwadono, vous profitez de la vue puis vous faites demi-tour, ou alors vous poursuivez vers le mont Tenjin et Chigo Otoshi, une falaise de 150 mètres rendue célèbre par une bataille au XVIème siècle. Sur cette route, les femmes du clan ont du fuir les ennemis, mais pour ne pas être repérées, elles jetèrent leurs bébés pleurant dans le vide. 

Le chemin est aujourd’hui encore difficile d’accès, étroit, où il faut se tenir à une chaîne pour grimper avec plus de sécurité, mais sans ennemis à vos trousses, c'est quand même beaucoup mieux !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs