Roppongi, le quartier de la fête   六本木

Date de publication :
La vie nocturne de Roppongi regorge de boites de nuits et de bars à d'hôtesse.

La vie nocturne de Roppongi regorge de boites de nuits et de bars à d'hôtesse.

Déserté par les yakuzas, Roppongi reste aujourd'hui un des quartiers les plus animés de Tokyo.

Déserté par les yakuzas, Roppongi reste aujourd'hui un des quartiers les plus animés de Tokyo.

Roppongi

Roppongi Hills de nuit

Roppongi : shopping, bars et boîtes de nuit à Tokyo

Roppongi est un célèbre quartier du cœur de Tokyo : bouillonnant, fêtard, branché, ou encore arty, on peut lui adjoindre de nombreux qualificatifs. Que cela soit pour du shopping à Roppongi Hills, pour profiter d'une ambiance internationale, ou pour danser sur les pistes des clubs jusqu'au bout de la nuit, Roppongi est le lieu qu'il vous faut.

L'histoire de Roppongi, cosmopolite et branché

Situé dans l’arrondissement du Minato, le quartier de Roppongi à Tokyo est célèbre pour sa vie nocturne. Les lieux sont très connus des touristes et des expatriés, surtout grâce sa réputation liée à la fête et au monde de la nuit. Le quartier s'avère très cosmopolite et ouvert.

Roppongi signifie "six arbres", probablement en référence aux six familles de daymio qui y avaient installé leurs résidences à la l'époque d'Edo (1603-1868).

Roppongi a servi de base résidentielle aux soldats américains restés sur place après la Seconde Guerre Mondiale. Depuis ce moment, les étrangers ont eu tendance à se rassembler à Roppongi. En outre, plusieurs ambassades s'y trouvent : celles de l'Arabie saoudite, d’Espagne, des Philippines, de Singapour et de Suède. Depuis les années 2000, de grandes compagnies ont aussi choisis le quartier pour installer leur siège au Japon, à l'instar de Google, Yahoo ou encore Apple. Roppongi est donc devenu, au fil des années, un vrai melting-pot où les expatriés sont nombreux.


Roppongi, le quartier de la nuit

Roppongi est le lieu idéal pour les oiseaux de nuits, jeunes et moins jeunes qui souhaitent faire la fête dans la capitale japonaise. Bars et restaurants, clubs et discothèques, bars à hôtesses, karaokés... les établissements sont nombreux, s'empilant bien souvent sur plusieurs étages.

La fête peut se poursuivre toute la nuit, les bars n'étant pas tenus à une heure de fermeture légale au Japon. Bien souvent, les fêtards pourront donc se déhancher toute la nuit avant de prendre le premier métro du matin.

À Roppongi, vous trouverez certains des plus réputés bars et boites de nuits de la capitale, à l'image du V2 Tokyo, du A-Life ou encore du Oak. Ces clubs accueillent régulièrement des DJs internationaux. Leur entrée est bien évidemment payante : comptez au minimum 1500 yens ( environ 12€30) pour une entrée avant minuit.

L'art contemporain à Tokyo : le Roppongi arty

Depuis quelques années avec l’implantation du Mori Art Museum, du Centre d’art national de Tokyo, du Musée d’Art Suntory, du 21-21 Design Sight, le quartier de Roppongi devient le triangle d’or de l’art contemporain au Japon. Un nouvel eldorado de la culture mais aussi d’une consommation totalement décomplexée.

Pour les amateurs de vues imprenables, il est un lieu incontournable à Roppongi : la tour Mori, une tour de plus de 52 étages située dans le vaste complexe de Roppongi Hills.

Roppongi

Centre d'art national de Tokyo

Roppongi

La Tour Mori à Roppongi Hills

De jour, ne manquez pas non plus de profiter des nombreux magasins et lieux de divertissements de Roppongi Hills : boutiques de luxe, cinémas, karaokés...


La sécurité à Roppongi ?

Que l'on se rassure, Tokyo est bien la capitale la plus sûre du monde. Le taux de criminalité au Japon est très bas, et l'on se promène tranquillement dans la capitale quelle que soit l'heure.

Cependant, certains quartiers sont à arpenter avec un peu plus de précautions une fois la nuit venue : parmi eux Kabukicho, mais aussi Roppongi. Rien de dangereux en soi (loin de là !), mais quelques précautions sont à connaitre et à prendre pour profiter tranquillement de ce quartier de la fête.

Méfiez-vous notamment des rabatteurs de rue, qui n'hésiteront pas à s'adresser à vous en anglais (voire en français), cherchant à vous attirer dans leur établissement. Ces clubs s'avèrent très chers et n'hésiteront pas à vous surfacturer, ce qui peut amener à de mauvaises surprises au moment de payer la note...

Roppongi a en outre dû faire face à des affaires de vol dans certains bars. Ces cas restent rares mais méritent qu'on les mentionne. Pour éviter tout vol de carte bleue notamment, surveillez toujours votre boisson, et ne suivez pas n'importe qui dans un bar ou club privé. Le mieux est aussi de ne pas venir faire la fête avec votre carte bancaire - uniquement avec du liquide.

Gardez néanmoins à l'esprit que ces affaires restent rares, et que la très grande majorité des oiseaux de nuit profitent du quartier en toute quiétude !

Ces autres quartiers de Tokyo pourraient vous intéresser : 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs