Roppongi Hills   六本木ヒルズ

Date de publication :
Au pied de la tour Mori, à Roppongi, l'araignée Maman, sculpture de bronze réalisée par la Franco-américaine Louise Bourgeois.

Au pied de la tour Mori, à Roppongi, l'araignée Maman, sculpture de bronze réalisée par la Franco-américaine Louise Bourgeois.

L'architecture épurée de Roppongi Hills.

L'architecture épurée de Roppongi Hills.

Tour Mori

Au 52è étage de la tour Mori se trouve le Tokyo City View, un observatoire panoramique sur la capitale.

Les vertiges de Roppongi Hills

Prenez de la hauteur et dirigez-vous vers Roppongi Hills, un complexe alliant culture et loisirs qui surplombe la ville et dont l'effervescence ne se fait jamais oppressante.

Implanté sur une colline au cœur du quartier de Minamoto, le complexe de Roppongi Hills se déploie autour de la tour Mori, un des gratte-ciel les plus élevés de la capitale avec ses cinquante-quatre étages et ses deux cent trente-huit mètres de haut.

Vous ferez d'abord connaissance avec « Maman », une araignée monumentale aux lignes élancées ; mais rassurez vous, il s'agit d'une sculpture de bronze réalisée par la Franco-américaine Louise Bourgeois (1911-2010). Les visiteurs de Roppongi Hills ont adopté la belle aranéide et ont pris l'habitude de se donner rendez-vous sous son impressionnante envergure. Située au centre de la Place Roku Roku et au pied de la tour Mori, elle symbolise l'esprit du lieu : un espace comparable à une toile, où tout est connecté dans un esprit épuré. Roppongi Hills affranchit ses visiteurs de la gravité avec son architecture verticale et éthérée. Un ballet permanent d'ascenseurs et d'escalators vous portera sans effort vers toutes les activités proposées par le centre.

Ne craignez pas le gigantisme des bâtiments. Le hall de la tour Mori est dédié à l'orientation des visiteurs. Des hôtesses vous aiguilleront selon vos souhaits dans un anglais parfait.

Le complexe est résolument tourné vers l'international. Un cinéma multiplexe d'une dizaine de salles projette des films étrangers en version originale. De nombreux restaurants servent des spécialités du monde entier. Le luxueux Grand Hyatt Hotel offre à ses clients une vue imprenable sur la ville. Le Mori Art Museum expose des artistes contemporains de renommée mondiale tels le plasticien chinois Ai Weiwei ou le designer nippon YUSHIOKA Tokujin.

La Tokyo City View, au 52e étage de la tour Mori, est appréciée pour sa vue panoramique. Il vous faudra cependant débourser 1 500 yens pour y accéder. Préférez-lui la bibliothèque située trois étages plus bas qui vous offrira une vue fabuleuse de Tokyo dans une atmosphère sereine. A la tombée de la nuit, vous y verrez le quartier d'affaire de Shinjuku et la tour de Tokyo s'illuminer. Vous pourrez ensuite redescendre doucement sur terre avec la visite du jardin Mohri, véritable écrin de nature au pied du complexe.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs