Le sanctuaire Takagi de Hikifune   曳舟の高木神社

Date de publication :
Le sanctuaire Takagi de Hikifune

Le sanctuaire Takagi de Hikifune

Le sanctuaire des onigiri

Situé près de la gare de Hikifune, le petit sanctuaire Takagi est un lieu de culte pour le moins particulier. Entre sa couleur violette et ses statuettes d'onigiri, on peut dire qu'il ne passe pas inaperçu ! Pourtant, il reste très peu visité. Et aujourd'hui encore, peu de voyageurs étrangers connaissent l'existence de cette petite perle tokyoïte. Amateur(trice) de lieux insolites, ce sanctuaire est fait pour vous.

Un sanctuaire violet en l'honneur des boulettes de riz

Construit en 1468 dans le quartier de Hikifune, Takagi est un petit sanctuaire shinto situé à deux pas de la Tokyo Skytree.

L'une de ses particularités ? Sa jolie couleur violette peu commune pour un sanctuaire shinto, mais pas que !

En effet, le sanctuaire est également peuplé de figurines d'onigiri ! Et que se soit sous forme de petites statuettes ou de ema (morceau de bois où on écrit ses souhaits), tout est à l'image des petites boulettes de riz.

Le sanctuaire violet des onigiri

Le sanctuaire violet des onigiri

Quelques onigiri à Takagi

Quelques onigiri à Takagi

Même sur les ema les boulettes de riz sont présentes !

Même sur les ema les boulettes de riz sont présentes !

Un emblème kawaii que le sanctuaire a exploité jusqu'au bout, puisque les omikuji sont eux aussi à l'effigie de l'aliment phare des konbini !

Transpercés d'une flèche sur laquelle repose un sticker en forme de boulette de riz, les prédictions shinto du sanctuaire Takagi font partie des omikuji les plus originaux de Tokyo. Et leur design singulier en ferait presque regretter de devoir les accrocher lorsqu'ils portent malheur !

Les omikugi de Takagi

Les omikugi de Takagi

Certaines personnes accrochent le papier de l'omikuji avec la flèche

Certaines personnes accrochent le papier de l'omikuji avec la flèche

Certaines personnes plantent la flèche de l'omikuji dans le sol après avoir accroché le papier

Certaines personnes plantent la flèche de l'omikuji dans le sol après avoir accroché le papier

On peut voir la Skytree depuis le sanctuaire

On peut voir la Skytree depuis le sanctuaire

Un jeu de mot à l'origine de la thématique du sanctuaire

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le sanctuaire Takagi n'est pas un lieu où viennent prier les gourmands pour pouvoir manger plus de riz.

Répondant au doux nom de "Takagi Musubi no Kami", la divinité locale serait en réalité associée au mariage et aux liens spirituels. Une divinité qui n'a donc rien à voir de prime abord avec les onigiri, si ce n'est son nom.

En effet, les références aux onigiri sont en réalité issues d'une drôle de blague qu'a décidé de jouer la direction actuelle du sanctuaire !

Bien que le mot "Musubi" fasse référence à un concept shinto très important renvoyant entre autre au lien qui existe entre toute chose, ce dernier désigne aussi les ''omusubi'', l'autre nom donné aux boulettes de riz japonaises.

La direction actuelle du sanctuaire ayant trouvé le jeu de mot à son goût ,aurait ainsi décidé de jouer sur la proximité des deux mots pour donner une petite touche d'originalité au sanctuaire du quartier et attirer l'attention des visiteurs. Un pari qui ne semble pas encore tout à fait gagné, puisque le sanctuaire reste encore très méconnu des guides de voyage spécialisés sur l'archipel nippon.

Des représentations d'onigiri se trouvent même sur les rebords du sanctuaire

Des représentations d'onigiri se trouvent même sur les rebords du sanctuaire

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs