Sawara   佐原

Date de publication :
Les belles maisons traditionnelles le long de la rivière Ono

Les belles maisons traditionnelles le long de la rivière Ono

Des mariés dans le parc Suigo Sawara Ayame

Des mariés dans le parc Suigo Sawara Ayame

La petite Edo de Chiba

Sawara, charmante cité intégrée aujourd'hui à Katori, est célèbre pour son matsuri aux chars démesurés, son jardin d'iris et son atmosphère nostalgique d'antan.

Matsuri de Sawara (octobre)

Sawara no taisai, matsuri d'octobre.

Prospérité d’Edo

La ville de Katori (anciennement Sawara, regroupée avec d’autres communes) est située dans la préfecture de Chiba, à 70 kilomètres à l’est de Tokyo, et à 15 kilomètres de l’aéroport international de Narita. C’est l’histoire d’un petit village d’agriculteurs qui devient un prospère village commerçant grâce au fleuve Tone. Car à l’époque Edo (1603-1868), les marchandises qui proviennent de la région du Tohoku, au nord de Tokyo, empruntent le fleuve Tone plutôt que la voie maritime de la côte Pacifique, bien plus dangereuse et incertaine. C’est le Shogun Tokugawa qui a décidé de l’aménagement du fleuve Tone en voie navigable. Le village de Sawara, situé au bord du fleuve Tone, devient alors un point important et prospère très rapidement dès la fin de l’époque Edo. Il est surnommé Edo masari, "bien plus beau et mieux qu’Edo". En 1787, 35 brasseries (sake, shoyû, miso) étaient en activité à Sawara. C’était l’arrière-cuisine d’Edo !

À lire : Visiter Tokyo dans les pas des Tokugawa

La petite rivière Ono, qui connecte le fleuve Tone, traverse Sawara, bordée de maisons traditionnelles de commerçants, de maisons de commission, de greniers à céréales, conservés comme à l’époque. C’est toute l’architecture de l’époque Edo et Meiji que vous retrouvez concentrée là. L’arbre yanagi, le saule pleureur, court le long de la rivière sur laquelle de petites embarcations naviguent paisiblement.

Que voir, que faire ?

Le village de Sawara est paisible et agréable à visiter en toute saison. 

  • Une promenade en barque sur la rivière Ono de 30 minutes pour 1 300 yen (10€). 
  • À visiter, la maison et le musée de Inô Tadataka, un célèbre arpenteur qui réalisa la première carte du Japon. Il marcha et mesura tout le Japon pendant 17 ans pour mener à bien sa mission.

Matsuri de Sawara (juillet)

Matsuri de Sawara (juillet)

  • Sawara no Taisai (classé au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2016) se compose de deux festivals, en juillet et en octobre. C’est l’un des 3 grands matsuri du Kanto (avec Kawagoe Hikawa et Hitachino kuni sôjagû) avec une dizaine de chars surmontés de personnages gigantesques qui défilent dans les rues au son de la musique.
  • Le parc Suigo Sawara Ayame est un jardin botanique aquatique qui se visite en barque. De fin mai à juin vous pouvez admirer 1 500 000 iris de 400 variétés différentes, et 300 sortes de lotus durant tout l’été, à vous faire tourner la tête ! Avec un peu de chance (lors de la fête de l’iris en juin) vous verrez des mariés en habits traditionnels se promener en barque.

Sanctuaire Katori jingû

Sanctuaire Katori jingû

  • Katori Jingu, à 10 minutes de Sawara, est un sanctuaire shinto, à la tête des sanctuaires Katori (il y en a 400). Un bâtiment majestueux, le plus prestigieux sanctuaire du pays de Shimousa (ancien nom du nord de Chiba), très ancien et déjà très important à l’époque Nara (710-794). 
  • Vous pouvez aussi visiter une fabrique de sake traditionnelle, Tôkun Shuzô, en activité depuis 1825. La visite sera accompagnée d'une dégustation !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs