Seibu   株式会社西武百貨店

Date de publication :
Un des departo, grand magasin, qui animent le quartier de Seibu à Tokyo.

Un des departo, grand magasin, qui animent le quartier de Seibu à Tokyo.

Il y a de tout à Seibu

Le flux de salariés revenant du travail se confond avec les mères de famille et les adolescentes qui achètent leur repas du soir.

Le depatô – modèle japonais des grands magasins – de Seibu, situé dans la gare d’Ikebukuro, abrite entre autres des rayons alimentaires, de grandes marques de prêt-à-porter, des espaces de vente de jeux vidéos et un rayon de librairie.

Il est très facile de s’y rendre puisque vous n’avez pas à sortir de la gare pour y accéder. Le premier magasin de cette chaine, ouvert à Tokyo en 1949, a laissé place à un vaste centre commercial. Seibu s’est étendu aux quartiers de Shibuya, de Yurachukô et même jusqu’en Indonésie et Hong Kong.

En sous-sol, au depachika (épicerie fine), vous pourrez acheter toutes sortes de mets cuisinés, légumes, fruits et pâtisseries... Les prix sont plus abordables à Tobu, également à Ikebukuro, l’un des depachika les moins chers de la capitale.

 Quelles que soient les enseignes, à partir de 19h30, vous pouvez acheter les produits du jour soldés à moitié prix – idéal pour un repas de dernière minute. Mais Seibu défie toute concurrence pour la culture avec au dernier étage, des rayons multimédia particulièrement riches en jeux, CD-DVD et mangas, offrant une bonne alternative aux boutiques spécialisées.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs