Sony Building   ソニービル

Date de publication :
La salle de projection circulaire du Sony Center à Ginza est l’occasion de garder le souvenir d’un Tokyo ultra-électronique.

La salle de projection circulaire du Sony Center à Ginza est l’occasion de garder le souvenir d’un Tokyo ultra-électronique.

Le building du Sony Center dans le quartier de Ginza.

Le building du Sony Center dans le quartier de Ginza.

Retour vers le futur !

En plein Ginza, le Sony Building vaut le détour, autant pour son architecture que pour les dernières tendances technologiques de la marque nippone qu’il expose.

La nuit tombe sur Ginza et pourtant il fait jour. Les diodes des magasins et les spots publicitaires illuminent encore et toujours le quartier des boutiques de luxe et autres megastore. Passé le carrefour, la structure argentée du Sony Center striée de bleu, de jaune et d’orange, dont l’architecture anguleuse et le gris métallisé rappellent l’esthétique d’un autre géant de l’électronique… 

Vous êtes face à l’emblème de la marque nippone créée après guerre, dont les premiers transistors dans les années 1950 ont laissé place à une multinationale à la pointe de la technologie, en avance sur le futur : la Sony Show Room permet de contempler les toutes dernières innovations pas encore commercialisées, des écrans TV 3D et leurs dimensions gigantesques aux prototypes de consoles de jeux vidéos, en passant par les robots de compagnie, tels les chiens électroniques… 

Avec sa salle de projection circulaire propice à l’évasion, le Sony Center peut surtout être l’occasion de garder le souvenir d’un Tokyo ultra-électronique. Munis de leur passeport, les clients étrangers peuvent obtenir des détaxes sur les produits achetés avant d’aller déjeuner dans une réplique, au détail près, du légendaire restaurant parisien Maxim’s.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs