Sora No Niwa   空ノ庭 渋谷店

Date de publication :
Caché dans les recoins de Shibuya, l’enseigne et  la lanterne sont les seuls moyens de repérer le restaurant Sora no Niwa

Caché dans les recoins de Shibuya, l’enseigne et la lanterne sont les seuls moyens de repérer le restaurant Sora no Niwa

Le bon goût du tofu

Les rumeurs du quartier sont arrivées jusqu’à nos oreilles. Le restaurant de tofu Sora No Niwa serait tellement bien dissimulé que même des Tokyoïtes se seraient perdus dans les alentours après l’avoir cherché pendant plus d’une heure. 

Une fois la lampe blafarde de son enseigne trouvée, vous pénétrez dans un établissement spacieux, repaire de jeunes Tokyoïtes désireux de bien manger pour peu cher, autour d’une bière japonaise ou d’un coupelle de saké. Dans un décor très naturel, les charpentes et les escaliers en bois craquent et au sol des grandes dalles de pierre s’étendent. 

A l’étage, les quelques salles privées offrent un cadre plus intimiste alors qu’en bas sont préparées devant vous toutes sortes de plats de tofu, cet aliment protéiné à base de pâte de soja. En entrée, mise en bouche avec une simple pièce de tofu, pure, légère. La dégustation se poursuit avec un negitoro tofu no maki zushi, un sushi où le riz est remplacé par la pâte cuisinée. 

L’heure du dessert approche, peut-être un gâteau de tofu , une glace de tofu au macha ou au caramel, raviront les papilles. Certains peuvent déguster d’autres mets s’ils ne raffolent pas des petites bouchées blanchâtres. Mais au Sora No Niwa, le tofu règne.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs