Le New National Stadium de Tokyo   新国立競技場

Date de publication :
Le projet de stade de Kengo Kuma pour les Jeux olympiques 2020

Le projet de stade de Kengo Kuma pour les Jeux olympiques 2020

Un nouveau stade pour 2020

Le New National Stadium est un complexe sportif situé à Kasumigaoka, Tokyo. Sa construction a débuté en décembre 2016 et son inauguration est prévue pour novembre 2019. Ce stade sera le théâtre des compétitions des Jeux Olympiques qui auront lieu à Tokyo en 2020. Il servia également de cadre aux cérémonies d'ouverture et de fermeture des jeux, ainsi que d'espace au déroulement des épreuves d'athlétisme. 

Les coureurs Japonais Arai (médaille d'argent), Kobayashi (médaille de bronze) et Maruo (arrivé 5e) aux championnats du monde d'athlétisme en août 2017 à Londres

Les coureurs Japonais Arai (médaille d'argent), Kobayashi (médaille de bronze) et Maruo (arrivé 5e) aux championnats du monde d'athlétisme en août 2017 à Londres

Tokyo se renouvelle

Lorsque Tokyo a reçu le titre d'hôte des prochains Jeux Olympiques, il a été décidé que le stade olympique, le National Olympic Stadium, serait détruit pour être reconstruit. Les plans du nouveau stade avaient été dévoilés en 2012 par "la reine de la courbe", l'architecte Zaha Hadid, mais la difficulté à trouver un fournisseur prêt à travailler sur ses plans -trop chers- a fait changer d'avis le gouvernement japonais. Un accord a finalement été conclu en juin 2015 avec la Taisei Corporation et la Takenaka Corporation pour un budget total de 155 milliards de yen (environ 1,1 milliard d'euros). Ces entreprises collaborent notamment avec les architectes Kengo Kuma et Toyo Ito. À l'issu d'une compétition entre ces deux architectes, c'est finalement Kengo Kuma qui sera chargé du projet.

À lire : Un nouvel espace Starbucks par Kengo Kuma

Le nouveau stade accueillera les épreuves d'athlétisme, de rugby, et certaines finales de football, en plus des traditionnelles cérémonies d'ouverture et de fermeture des jeux. Sa capacité d'accueil est fixée à 68 000 places, avec la possibilité de l'étendre à 80 000 sièges pour les matches de football.

L'intérieur du stade New National Stadium

L'intérieur du stade New National Stadium

Image d'illustration de l'extérieur du nouveau stade

Image d'illustration de l'extérieur du nouveau stade

Maquette du stade vue du ciel

Maquette du stade vue du ciel

"Bamboo Wall" (2002) designée par Kengo Kuma

"Bamboo Wall" (2002) près de Pékin (Chine) designée par Kengo Kuma

Du béton au bois

Kengo Kuma souhaite aller "au delà de l'ère du béton" et "restaurer un lien que Tokyo a perdu avec la nature", lors de la reconstruction tout en béton de la ville après le grand séisme du Kantô en 1923 et les premiers jeux en 1964. L'architecte est un admirateur de l'américain Frank Lloyd Wright, connu pour sa philosophie de structures en harmonie avec leur environnement. Son projet principal inspiré de Lloyd Wright s'appelle "Bamboo Wall", et est une maison à la campagne, construite entièrement en bambou de la région. Elle est située à proximité de Pékin en Chine. 

Lire : Où voir les œuvres de Kengo Kuma

À travers son design inspiré de l'architecture traditionnelle japonaise et l'emploi de bois naturel extrait des forêts nationales comme matériau principal, Kengo Kuma a su convaincre le jury de la compétition. Il souhaite exprimer une nouvelle image du Japon du XXIe siècle et le symbole d'une société post-industrielle. 

Lire aussi : Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

La décision tardive du premier ministre Abe Shinzo de retirer l'architecte Britannique Zaha Hadid du projet a néanmoins forcé les organisateurs de la Coupe du monde de rugby 2019 à déplacer les matchs initialement prévus dans un autre stade, l'Ajinomoto Stadium, situé dans la ville de Chôfû à Tokyo.

À l'issue des Jeux Olympiques de 2020, le New National Stadium de Tokyo sera majoritairement employé par des équipes de sports de balles, comme le football et le rugby.

Prostho Museum Research Centre à Kasugai (préfecture d'AIchi) par Kengo Kuma

Prostho Museum Research Centre à Kasugai (préfecture d'Aichi) par Kengo Kuma

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs