Sunshine 60   サンシャイン60

Date de publication :
Vue sur Ikebukuro depuis la tour Sunshine 60
L'observatoire extérieur de la tour Sunshine 60
Vue sur Tokyo depuis la tour Sunshine 60
Les vitres d'observation de la tour Sunshine 60

Tour hantée

Inauguré en 1978 et emblème d’une nouvelle conception de l’architecture, ce gratte-ciel de 240 mètres de haut et de 60 étages fut longtemps le plus haut bâtiment du Japon avant que celui du Siège du Gouvernement Métropolitain de Tokyo ne lui ravisse la première place en 1991. 

Situé dans le quartier d’Ikebukuro, Sunshine 60 se trouve au centre d’un vaste complexe : Sunshine city. L’ensemble tient son existence du concept de ville dans la ville, où bureaux, commerces, lieux de divertissement, cliniques et autres services sont regroupés dans un immense bâtiment. Sunshine city et Sunshine 60, inspirèrent d'ailleurs la réalisation de maints autres complexes à Tokyo et dans d’autres grandes villes japonaises.

Aux sous-sol et aux premiers étages se trouvent une myriade de commerces tandis que des restaurants attendent les visiteurs aux 58e et 59e étages. Les autres étages sont occupés par des bureaux.

Bullet Elevator

Un ascenseur ultra rapide vous propulsera en 35 secondes (à une pointe de 36km/h) au 60e étage. L’ascenseur en lui-même vaut le détour avec ses éclairages spéciaux, son plafond et ses murs constellés d’étoiles et de créatures sous-marines.

Les jours de beau temps, on peut profiter de l’un des rares observatoires en plein-air de Tokyo, depuis l'Observation Deck, au 60e étage. On y a des vues époustouflantes de la mégapole et ses alentours. Par temps clair, on peut voir jusqu’à 100 km au loin.

De l’observatoire du 59e étage, quatre espaces ont été aménagés pour que l’on puisse se coller aux fenêtres afin de regarder en bas. Le paysage de la rue se dévoile alors en miniature. Vertige assuré.

Passez par la case prison

Innovations, records de hauteur et de vitesse n’ont pas empêché la rumeur de se propager : le gratte-ciel serait hanté ! Le Sunshine 60 a, en effet, été construit sur le terrain d’une ancienne prison, la prison Sugamo. Cette dernière a accueilli, entre autres, les pires criminels de guerre de la Seconde Guerre Mondiale. Certains d’entre eux dont l’ex-premier minsitre Hideki Tojo, ont été pendus dans la prison même. De quoi faire trembler nombre de visiteurs japonais…

Mais ne vous laissez pas effrayer, l’ascenseur et le panorama valent le frisson. Et puis, admirer Tokyo de cette hauteur avec un fantôme à ses côtés, n’est-ce pas le top ?

Découvrez Sunshine City en vidéo avec notre Travel Angel, Chris :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs