Tokyo côté jardin(s)   東京園

Date de publication :
L'harmonie des jardins japonais à Tokyo.

L'harmonie des jardins japonais à Tokyo.

Le jardin d'Ueno, entre temple et jardin.

Le jardin d'Ueno, entre temple et jardin.

Le jardin de Shinjuku (Tokyo) pendant la période des cerisiers en fleur.

Le jardin de Shinjuku (Tokyo) pendant la période des cerisiers en fleur.

Le contraste saisissant de la beauté des jardins à la japonaise.

Le contraste saisissant de la beauté des jardins à la japonaise.

Géants verts

Où trouver un peu de paix en plein cœur de la jungle de béton et d'acier qu'est Tokyo ? Suivez notre guide des espaces verts de la capitale japonaise et découvrez les charmes de ces lieux de détente incontournables.

Sourire au Yoyogi Koen

Yoyogi koen sera l'arrêt idéal après une matinée studieuse passée à visiter temples et sanctuaires. Vous sortirez l'esprit léger de ce parc à l'atmosphère festive situé dans l'arrondissement de Shibuya

Tous les dimanches, des Elvis nippons et des joueurs de cornet revisitent les standards des années 1950 pendant que danseurs de hip-hop et gangs de rockabillies se lancent dans des bœufs endiablés à la plus grande joie des passants. 

Le Nord-Ouest de Yoyogi offre un cadre plus tranquille. Une location de vélos pour 100 yens vous laissera emporter bicyclettes et tandems sur les allées ombragées du lieu. Votre chemin croisera certainement celui d'un scottish terrier paré d'un chapeau à strass ou d'un chihuahua arborant des ailes de papillon fluo.

Déjeuner sur l'herbe au parc Ueno

L’immense parc d’Ueno, poumon de l’est tokyoïte et refuge agréable face à l’étouffante chaleur estivale. Certains Japonais renouent avec leur origine et arborent des tenues traditionnelles dont le yukata, kimono d’été. 

L’étang Shinobazu, situé au sud-ouest, donne à voir uniquement en cette saison l’impressionnant spectacle de la floraison des lotus dont les pétales géants recouvrent la surface aquatique.

Rêver le long des allées du Happo-en

Pour se marier, les Tokyoïtes choisissent sans hésiter Happo-en. Ses maisons traditionnelles et son étang romantique en font un tableau propice à l’échange des vœux. Escapade végétale au cœur du « Little Milan » de Tokyo, Happo-en captive par son esthétisme. Eté comme hiver, pour la floraison des cerisiers ou pour l’automnale couleur des érables, il ne se départ jamais de son charme serein. 

Savourer un thé matcha (thé vert en poudre), en contemplant les bonsaïs de plus de cinq cent ans, inspire l’humilité. Pour les amateurs de mariages traditionnels japonais, les weekends permettent d’assister en curieux et de loin aux cérémonies.

S'émerveiller au Shinjuku-gyoen

Surnommé « l'oasis urbaine », le jardin de Shinjuku est l’un des parcs les plus importants de la capitale. Ses cinquante-huit hectares et ses deux mille arbres, confèrent au Shinjuku-gyoen la vertu d’être une véritable bouffée d’oxygène, à quelques minutes du bouillonnant quartier de la gare de Shinjuku

Aux côtés des espaces français et anglais, un jardin japonais avec ses cerisiers, ses cyprès et ses cèdres de l’Himalaya invite à poursuivre la promenade. Continuez encore, pour découvrir un étang et ses énormes carpes, à l’écart duquel trône une demeure, sentinelle du Shinjuku-gyoen. 


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs