Tokyo Green   緑の東京

Date de publication :
Les zèbres du zoo d'Ueno à Tokyo.

Les zèbres du zoo d'Ueno à Tokyo.

A la saison des fraises (de mi-février à fin mai), le verger Niikura No-en, situé à Tama (à l'Ouest de la Tokyo), propose aux gourmands de venir cueillir eux même leurs fruits

A la saison des fraises (de mi-février à fin mai), le verger Niikura No-en, situé à Tama (à l'Ouest de la Tokyo), propose aux gourmands de venir cueillir eux même leurs fruits

Les terrasses du Canal Cafe à Tokyo, sur les douves du jardin impérial.

Les terrasses du Canal Cafe à Tokyo, sur les douves du jardin impérial.

Le  Bonsaï-ya, un bar en compagnie de ces petits arbres.

Le Bonsaï-ya, un bar en compagnie de ces petits arbres.

Du vert dans le béton

La jungle urbaine de la capitale nippone peut devenir étouffante. Mais pas besoin de quitter la ville pour trouver quelques oasis et se réfugier dans un Tokyo vert et original.

Safari à Tokyo

Si le zoo d'Ueno semble être un passage obligé pour les visiteurs de la capitale, il n’en est pourtant pas l’unique parc animalier. Avec ses grands enclos et ses 52 hectares, le Tama Zoo, situé à une heure de train du centre de Tokyo, se visite continent par continent : le Jardin Asiatique, le Jardin Africain et le Jardin Australien, avec son insectarium et sa serre à papillons.

Ramener sa fraise

Pendant la saison des fraises (sous serres bien sûr, de mi-février à fin mai), le verger Niikura No-en, situé à Tama (à l'Ouest de la capitale), propose aux gourmands de venir cueillir eux même leurs fruits (200円 / 100g, en plus des frais d’entrée). Mais les gros appétits choisiront la formule "à volonté" : 1500 la demi-heure pour se remplir la panse.

Street fishing

La pêche au milieu des buildings, ça vous tente? Ichigaya Fish Center, que l’on peut apercevoir depuis la gare du même nom (ligne Chuo), propose une formule "attraper et relâcher" des carpes de la Sumida à 690 円 l'heure pour hommes, et 590 円 pour femmes. Les enfants peuvent s’essayer à la pêche aux poissons rouges (400 円 / 30').

Tokyo les pieds dans l’eau

Après une journée de travail harassante, quoi de mieux qu’un café au bord de l’eau? C'est ce que propose le Canal Café, un restaurant-bar italien situé à Iidabashi, près des douves du château d’Edo. Ancien club nautique, il offre la possibilité l’été d’excursions sur la Sumida grâce à la location d’une vingtaine de barques (600 円 / 30'). Sa terrasse sur pilotis, au niveau de la rivière, bordée de cerisiers, font du Canal Café un spot parfait pour le hanami.

Forêt miniature

Nichée au 3ème étage du building Takara, dans le quartier d'Ebisu, la collection d'arbres miniatures du Bonsaï-ya permet de prendre un cocktail ou un vin néo-zélandais entouré d'une charmante petite forêt. Le bar, ouvert du lundi au samedi de 19h à minuit, propose de se mettre au vert avec des ateliers "création" et "entretien". Pour combler les visiteurs tombés sous le charme, certains bonsaïs de la collection sont à vendre.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs